} “L'art, est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.” [Aaron]

“L'art, est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.” [Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: Le Jardin des Nymphes :: Le Lac des Sirènes
MessageSujet: “L'art, est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.” [Aaron] Ven 25 Mai - 12:03

Hirsch
Ardwin

Di Ilsen
Aaron

「 Besoin de calme et d'air pur  」
Hmm, Comme pour à peu près quatre-vingt pour-cent des petits matins, Ardwin était là, telle une merveilleuse larve, étalé de tout son long dans son nid douillet qu'est son lit. L'unique partie de son corps actuellement en activité est, non pas ce que vous pensez, mais uniquement sa main qui grattouillait chaleureusement le ventre chaud de son familier. Admirer le plafond pendant que le soleil se lève tout en attendant que son réveil ne sonne était devenu un passe-temps pour le moins redondant.
Nous sommes Samedi, il est à peu près neuf heure, pratiquement l'ensemble des personnes présentent dans sa chambre avait déjà évacué les lieux et notre grand mollusque humain n'avait.... strictement rien de prévu pour la journée.
C’était comme ça pratiquement tous les week end, après une semaine chargé de cours, de duels et autres joyeuseté magique et fatiguant, il ne trouvait jamais la motivation pour faire quoi que ce soit. En soit je suis sûr que secrètement, vous faite pareil, ne le blâmez pas trop je vous prie.

Neuf heure-quinze tapante, une légère mélodie retentit fort proche de lui, il l'a connaissait bien, et comme chaque matin l'épreuve la plus délicate était de retirer son bras parfaitement aligné le long de son corps dans cet espace duvetu pour aller éteindre la chose bruyante qui braillait près de son oreille. Et comme il ne tenait pas non plus à s'attirer les foudres de ses partenaires de chambre.... Il réalisa cet exploit qu'est d'éteindre son réveil. Bon je ne vais pas tergiverser trente ans sur comment Ardwin est un mollusque qui n'arrive pas à se lever, aussi bien je vais zapper les préliminaires et passer au plat principal qui est "je sors de ma chambre afin d'aller dans le dehors tout froid... "

Il était donc là, devant son dortoir, à regarder les nuages défiler. Il était vêtu d'un chemise fort simple, bleu ciel, parfaitement repassé sans le moindre petit pli, il a en horreur les plis. Un pantalon en toile blanc, son sceptre attaché en son dos à l'aide d'une ceinture et enfin, son fidèle familier ronronnant sur son épaule droite. Il faut savoir que Karihi est un chat, ce qui veut dire que cet animal aux attributs semi-liquides semi-solides s'adapte parfaitement telle une carpette à l'épaule de notre jeune homme. Un mollusque et une carpette, magnifique vision des deux êtres.

Bref, il se mit en route, il avait pris avec lui, un petit sac en toile avec deux trois éléments tel que son carnet à dessin, quelques crayons, des sucreries pour lui et quelques fruits si jamais il rencontrait un quelconques animal désireux de ces doux fruits aux nectars sucrée.

Sans vraiment s’en rendre compte, son errance finit par l’amener à l’unique endroit qui réunissait plus de 10 personnes, c’était toujours peu, certes mais au moins cette endroit était déjà plus vivant que le devant de son dortoir. C’était une petite exposition des membres du club d’art, ou un seul, il ne savait pas très bien où il mettait les pieds. Ardwin est quelqu’un d’un peu lent il est vrai, mais l’art est un sujet qu’il appréciait tout particulièrement, une activité belle, calme, agréable. Il n’était cependant pas des plus doué, mais il avait tellement pris l’habitude de se poser dans un coin et pour ne pas rien faire, sortir son carnet à croquis et dessiner, que cette activité en est devenu des plus habituelle.

Contre toute attente il s’arrêta devant une toile, pas particulièrement divine, sans doute pas celle que l’artiste appréciait le plus, mais elle dégageait quelque chose, sans doute qu’elle lui rappelait des souvenirs ou alors qu’il l’a trouvait juste profondément agréable, il ne savait pas dire réellement ce qu’il ressentait mais il l’aimait. Dans un soupir il s’exclama très doucement « j’aimerai tellement faire aussi bien… », Pour lui cette pensée était juste restait dans sa tête. Pendant plusieurs minutes il resta figé devant cette œuvre avant de s’apercevoir de la petite étiquette qui se trouvait en dessous du tableau.

« Aaron ? Ce nom me dit quelque chose… hmm…. »

Il a déjà entendu ce nom de quelqu’un et en bien, mais impossible de mettre un visage sur ce nom…


________________________________

avatar
Phénix
Phénix
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Points : 52
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “L'art, est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.” [Aaron] Mar 29 Mai - 19:11

L'art est ce qui rend la vie plus intéressante



Ardwin Hirsch

Aaron n'en revenait pas du nombre de papiers qu'il avait dû signer pour organiser cette petite exposition. Même pour ouvrir un compte bancaire, il en fallait moins, c'était dire. Et en plus de cela, il avait fallu gérer toute l'organisation : les tableaux à présenter, les trépieds à monter, les membres du club qui allaient gérer le « stand » avec lui, le lieu, l'heure … Il lui avait fallu une dose de patience inouïe et honnêtement, il avait pensé plusieurs fois à lancer des maléfices à droite et à gauche, juste pour extérioriser un peu. Il comprenait pourquoi son Familier pouvait être aussi teigneux par moment.

D'ailleurs, la petite peste était allongée en chien de fusil près des tableaux qu'avait peint Aaron. Il profitait de l'ombre de l'une de ses aquarelles, foudroyant quiconque oserait l'approcher ou lui parler. Ses grands yeux verts défiaient quiconque de le regarder. Et quand un pied se posait trop près de lui à son goût, le chat noir soufflait violemment et donnait un coup de griffe. Le brun s'était fait avoir alors qu'il redressait une toile. Malgré son pantalon d'uniforme et sa chaussette, les griffes du chat l'avait blessé. Rien de grave mais cela témoignait de la force que Pharaon y avait mis.

Il faisait vraiment beau aujourd'hui : comme d'habitude dans le domaine de Sainte Catherine mais Aaron avait l'impression que le lac brillait de mille feux et que l'herbe était bien plus éclatante que d'habitude. Oui, il était probablement de bonne humeur aujourd'hui. En fait, depuis son réveil, tout avait été parfait : il n'avait croisé personne, avait profité d'une bonne douche bien chaude, avait mangé exactement ce qu'il voulait et étais partit vérifier que tout était prêt pour l'exposition. Ses membres étaient motivés, même lui avait sentit une pointe d'excitation dans son poitrine.

Il était actuellement en train de finir de palcer les étiquettes sous chaque toiles. Le nom de l'élève l'ayant peint, bien évidemment et déjà pour certains, la mention « Réservée ». Il y avait bien des étudiants ayant déjà achetés certaines des toiles présentées, c'était extrêmement flatteur, surtout que certaines étaient la réalisation de ses membres. Voilà qui allait leur donner beaucoup de confiance en eux et en leur capacités. Ce n'était pas cher surtout que l'école avait founit les toiles et la peinture donc le prix n'était indicatif que du temps de réalisation. Rien qui n'excédait quinze euros mais c'était directmement dans la poche de l'élève concerné. Là encore, il avait fallut qu'Aaron signe un tas de papiers pour autoriser la vente.

Le Dragon envoya un jeune homme de son club chercher un autre tableau pour remplacer celui qui venait d'être vendu. Les autres œuvres étaient restées dans le local du club de peinture, pour éviter qu'elles ne soient abîmées. Une fois, ses petites étiquettes placées, Aaron se dirigea vers l'endroit où l'attendait son sac de cours pour y chercher sa bouteille d'eau, évitant un coup de griffe au passage. Ses yeux bleus fixaient les jeunes élèves qui présentaient leurs tableaux, la fierté se lisant sur leurs visages. Lui aussi était fier d'eux. Ils avaient bien travaillés.

Il y avait une petite dizaine de personnes présentes actuellement. Un nombre pas mal vu qu'il ne s'agissait que de la première exposition du club et qu'il fallait quand même se déplacer jusqu'au lac. A l'occasion, probablement étonnées de voir tant d'élèves d'un coup, les sirènes pointaient le bout de leurs nez à la surface pour observer l'étrange spectacle. Pharaon souffla d'ailleurs sur l'une d'elle qui lui envoya une gerbe d'eau en guise de vengeance. Trempé et furieux, le chat noir s'éloigna pour s'allonger sur le sac d'Aaron, au soleil. Le jeune adulte comprit donc qu'il allait lui être impossible de chercher quoi ce soit maintenant. Tant pis.

Il remarqua ensuite un jeune homme aux cheveux clairs, prêt de l'une de ses aquarelles. Il avait l'air captivé alors Aaron s'approcha lentement pour ne pas le sortir brutalement de ses pensées. Le garçon murmura quelque chose, mais le Dragon n'était pas assez près pour l'entendre. Cette toile était un paysage peint pendant un rare voyage fait avec sa mère. D'habitude, son père l'entraînait automatiquement dans ses déplacements professionnels mais pour une fois, Nico avait cédé face à Sonia. Elle voulait voir ses parents et elle voulait emmener ses enfants. C'était tout à fait légitime et Aaron n'avait jamais oublié le paysage magnifique.

« Aaron ? Ce nom me dit quelque chose… hmm…. »

« Le paysage est magnifique, n'est-ce pas ? La Bavière est un endroit absolument parfait. »

Tout était superbe là-bas : les montagnes, les lacs, les maisons … tout respirait la simplicité et l'élégance. La famille du côté de sa mère s'était déplacée depuis longtemps en Italie mais Sofia adorait revenir à ses sources allemandes, dans la maison d'enfance de son arrière grand-mère encore en sa possession. Aaron se souvenait de la grande baie vitrée dans sa chambre temporaire qu'il suffisait d'ouvrir pour accéder à une plaine fleuries immenses. Il faisait également bien moins chaud qu'en Toscane et il avait pu se baigner tranquillement dans le lac le plus proches avec ses sœurs. Des vacances qui, au final, avaient été trop courtes à ses yeux.

Il tendit sa main vers le jeune homme aux cheveux clairs, un sourire poli sur les lèvres. Il était important de donner une bonne première impression.

« Je suis Aaron, le Président du club de peinture. Tu es ? »




(c) Tsubaki
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Pharaon - Bombay

Situation: Célibataire
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Points : 8
Revenir en haut Aller en bas
“L'art, est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.” [Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Devlin Stanton >< "Il existe une myriade de raisons de se faire tuer... c'est ce qui rend cette vie intéressante."
» Granma Internacional rend hommage à Toussaint Louverture
» 25 ans après, un album rend hommage à Daniel Balavoine
» quand le travail rend malade
» La chanson qui vous rend triste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: Le Jardin des Nymphes :: Le Lac des Sirènes-
Sauter vers: