} ▬ Brotherhood • Dimitri

▬ Brotherhood • Dimitri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: La Ville de Malnans :: Le Centre-Ville :: Les Boutiques
MessageSujet: ▬ Brotherhood • Dimitri Dim 6 Mai - 22:54

Brotherhood
feat. Dimitri ♥️

S'il y a bien un jour de la semaine que tu détestes par dessus tout, c'est bel et bien le samedi. Certes, tu peux dormir un petit peu plus, ce qui est toujours agréable étant donné les nuits que tu passes en règle générale. Mais ce n'est qu'un petit réconfort avant la torture qu'est le cours d'éducation physique. Pendant trois heures et demi, tous les élèves de l'école sont réunis dehors pour s'adonner à diverses activités sportives sous la surveillance des professeurs. Autant tu apprécies les disciplines en solo où tu fais tes petites affaires sans que l'on ne te remarque, autant tu détestes les sports collectifs – surtout le moment où il faut composer les équipes. Avec tes grosses lunettes et tes muscles de crevette, tu es loin d'être le plus convoité des élèves. A chaque fois, tu es le choix par défaut, le dernier clampin qui reste pour compléter une équipe. Et ça a encore été le cas ce matin-là, lorsqu'il a fallu constituer des groupes pour un mini-tournois de basketball. Inutile de préciser que ton endurance proche du zéro a permis à ton équipe de se faire éliminer dès le premier tour. De quoi attiser la colère de nombreux de tes camarades de classe.

Honteux, tu déjeunes dans ton coin en espérant tout simplement que l'on oublie ton existence. Tu entends bien les rumeurs de quelques conversations mais tu fais de ton mieux pour les ignorer. Heureusement, tu ne restes pas dans l'école cette après-midi. Un nouveau livre dont tu attends la sortie depuis quelques mois est enfin en librairie et tu as réussi à persuader Dimitri de t'accompagner jusqu'à Malnans afin de mettre la main dessus. Cela n'a pas été facile, ton demi-frère n'étant pas un amateur de lecture, mais la promesse de passer par le magasin de jeu vidéo a changé son opinion. Tu ne t'imagines pas y aller seul, alors tu préfères accepter les conditions de Dimitri. Depuis la rentrée vous n'avez guère eu d'occasion de passer du temps que tous les deux, c'est donc l'occasion d'en profiter. Ton épaisse écharpe bleue marine remontée jusque sur le nez, tu finalement sors du château en évitant soigneusement de croiser le regard de qui que ce soit. Avec un peu de chance, leur animosité les aura quitté lorsque tu rentreras ce soir.

Knife roupillant dans l'une de tes poches comme à son habitude, tu traverses le parc du domaine en direction des téléphériques. C'est ici que tu es censé retrouver Dimitri mais tu ne le vois nulle part. En espérant qu'il ne t'ai pas posé un lapin, tu commences à faire les cent pas sur l'herbe grasse. L'hiver a beau battre de son plein, il fait un temps magnifique dans l'école. Tu as peut-être enfilé ton écharpe un petit peu trop tôt – tu sens ta nuque qui te brûle et te fait transpirer. Tu jettes alors un regard à ta montre et découvre avec horreur qu'il est à peine treize heure, alors que Dimitri t'a donné rendez-vous à la demi. Pressé de t'éloigner des autres élèves, tu n'as même pas prit le temps de vérifier l'heure. Néanmoins, hors de question de retourner jusqu'au château. Tu préfères te débarrasser de ton écharpe et t'asseoir dans l'herbe afin de bouquiner un peu. Tu tires donc ton livre du moment – une étude très intéressantes sur les runes et leurs prédictions – et continue ta lecture en te déconnectant totalement du monde extérieur.

Tes yeux bleus glissent sur les pages desquelles tu dévores le contenue d'un appétit gargantuesque. L'étude des runes est un sujet vraiment passionnant. Tu es tombé sur un ouvrage traitant de ce sujet par pur hasard, lors d'une énième session lecture à la bibliothèque. Tu rangeais une étude sur les maladies chroniques des pégases lorsque ton regard a été attiré par une couverture bordeaux aux magnifiques dorures. Tu avais commencé à le feuilleter par simple curiosité et tu t'es laissé absorber pas ce sujet passionnant. Depuis, tu traques le moindre livre traitant de runes afin de devenir incollable sur le sujet. Le mieux serait que tu te procures des pièces runiques afin de t'entraîner mais ce n'est pas quelque chose que tu peux trouver dans une boutique humaine. Quoi que, peut-être que tu peux mettre la main dessus dans un cabinet de curiosité ou quelque chose du genre. Tu ignores quel genre de commerces tu peux trouver à Malnans, mais tu espères trouver des petites boutiques intéressantes pour un être magique comme toi.

Tout à ta lecture, tu oublies les minutes qui défilent et te laisse transporter par les mots. Si Knife remue dans ta poche, tu ne le remarques même pas. Les pages défilent sous tes doigts tandis que tu te familiarises encore plus avec les runes et leurs secrets. Le monde magique est vraiment une source intarissable de mystères à découvrir. Tu espères seulement vivre assez longtemps pour tous les étudier.



©️ Halloween



________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
♥:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 439
Points : 101
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ Brotherhood • Dimitri Mar 8 Mai - 3:30

♦ Brotherhood

Complétement lessivé. C'était le meilleur mot pour décrire l'état de Dimitri après cette matinée bien plus sportive qu'aucune autre. Les professeurs avaient eu l'idée d'organiser un tournoi de Basket pendant le cours d'Éducation Physique, et l'esprit de compétition avait eu raison du pauvre Pégase. Il s'était donné à 100% pour faire gagner son équipe et leur prouver -se prouver- qu'il était capable d'accomplir de grandes choses si il le voulait. Ça avait finit par payer. Presque. On ne pouvait pas gagner à tous les coups. Il était dégouté de ne pas avoir eu la dernière victoire, mais c'était le jeu. Dimitri n'était pas un mauvais perdant, et ses co-équipiers et lui étaient quand même heureux d'avoir si bien joué. Ça promettait sans doute une bonne note, au moins ? ...Dimitri s'en fichait bien de sa note en fait. Il était juste épuisé, et il avait vraiment besoin de se détendre maintenant, pour être en forme pour le club d'athlétisme de fin d'aprem... Le samedi, c'était vraiment une journée compliquée.

Il avait promis à Gabriel de l'accompagner en ville aujourd'hui. Pour aller chercher un livre qui venait de sortir... Connaissant Gabriel, il savait bien qu'ils n'allaient certainement pas se contenter de passer prendre le livre et ressortir de la librairie en 2 minutes chrono, et ça ne l'enchantait pas particulièrement d'aller se perdre dans des rayons remplis de bouquins pendant des heures, alors faut dire qu'il n'avait pas été très très partant au début. Mais bon. Gaby, ça reste Gaby. C'était son frère, et son meilleur ami. Ils avaient beau être dans la même classe, dans la même chambre, et même dans une même association, il y avait toujours cette sensation de ne pas se voir assez. Alors finalement, Dimitri avait accepté. En imposant sa propre condition, parce qu'il ne voulait vraiment pas passer la journée au milieu de bouquins non plus : qu'ils aillent au magasin de jeux vidéos. Dimitri n'avait même pas de raisons particulière d'y aller, et n'était même pas un si grand fan de jeux vidéos. Mais quitte à faire les boutiques, autant aller voir si il trouvait pas des peluches ou autres goodies sur ses licences préférés. Parce que ça, ça valait bien tous les livres du monde.

Ils avaient fixé le rendez-vous à 13h30 vers le téléphérique. C'est Dimitri qui avait choisi l'horaire, en pensant que ça lui laisserait le temps de souffler et de prendre une douche tranquillement, mais finalement, 1h, ça passait quand même relativement vite. Ayant pris son temps pour manger avant de s'en rendre compte, il s'était retrouvé à tout faire en accéléré pour ne pas arriver trop en retard, tandis qu'à côté, son familier s'était endormi sur son lit et semblait bien parti pour y rester toute la journée... Douche rapide, changement de tenue pour se mettre à l'aise, petit tour à la Laverie pour y déposer son uniforme et ses vêtements de sport, lancement de la machine, sortie du château. Et Dimitri était déjà en retard de quelques minutes. La ponctualité, c'était tellement pas son truc. Au moins, il ne mit pas longtemps à repérer Gabriel...

« Re, Gab, me voilà ! »

...qui semblait tellement absorbé par sa lecture qu'il ne réagit pas tout de suite quand le brun accourut vers lui. Oh, mais Dimitri savait bien comment le faire réagir. Il se rapprocha et attrapa le livre avec sa main avant de le relever jusqu'à forcer son demi-frère à lever les yeux et lâcher son bouquin.

« Ça parle de quoiii ? »

"Runes et Prédictions" ? En vrai, ça avait pas l'air si ennuyant que ça comme sujet, pour peu que la magie nous intéresse... Mais ennuyant à lire, ça, sans doute. Dimitri n'aura jamais la patience pour ce genres de trucs. Souriant à Gaby, il lui tendit le livre, toujours ouvert à la même page.

« Désolé pour le retard. On y va ? »

________________________________

Dimitri bavarde en #006633 & Aram jappe en #A0522D
FICHERELATIONS & RPs


Merci Louis pour la signature, et Liselotte pour l'avatar~

fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Aram • fennec

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Points : 219
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ Brotherhood • Dimitri Dim 13 Mai - 14:23

Brotherhood
feat. Dimitri ♥️

Le front plissé, le nez retroussé, tu t'abandonnes à ta lecture en t'isolant du monde. Comme à ton habitude, tu fais des petites grimaces grotesques lorsque tu rencontres des termes inconnus ou compliqués – et il y en a à foison dans un ouvrage pareil. En temps normal, tu as toujours un petit carnet de note avec toi afin de coucher sur le papier toutes les questions que tu te poses pendant tes lectures. Et si le livre n'y répond alors, alors tu pars à la recherche d'un autre bouquin susceptible d'éclairer ta lanterne. C'est pourquoi tu te retrouves si souvent à emprunter des dizaines de livres. Tu cherches des réponses, tu trouves d'autres questions et tu finis par créer une véritable chaîne qui ne connaît pas de fin. Si tu as mit la main sur ce livre, c'est parce que tu en rangeais un sur les maladies chroniques des pégases, sujet qui t'a intéressé après la lecture de l'autobiographie d'un voltigeur de renom, lui-même découvert dans un article utilisé comme exemple dans une ancienne édition d'un manuel d'éthologie que tu as lu sous la recommandation d'un professeur. Tu sais d'ailleurs d'ores et déjà que tes prochaines lectures concerneront l'étude des prédictions selon le temps et les croyances – tu n'as pas pu emprunter le livre à temps, d'autres élèves ont déjà mit la main dessus pour un exposé. Tu espères d'ailleurs qu'ils ne le garderont pas longtemps, afin que tu puisses le lire à ton tour.

Tu comptes donc sur ta mémoire pour conserver à l'esprit toutes les recherches que tu comptes faire dès que tu auras un peu de temps libre. Si ça ne tenait qu'à toi – et si tu ne désirais pas tant aller à la librairie – tu aurais déjà rejoint la bibliothèque afin de t'adonner à ton activité favorite. Mais il est hors de question de poser un lapin à Dimitri alors que c'est toi qui a tant insisté pour aller en ville ensembles. C'est déjà bien gentil de la part de ton demi-frère de t'accompagner sachant son manque d'intérêt certain pour les bouquins, n'abuse donc pas de sa sympathie. Tu auras tout le temps de prendre des notes lorsque vous serez rentré. Si tant est que Dimitri se décide à se pointer, bien évidemment. Mais tu es tellement concentré que tu ne fais même pas attention à l'heure, ce qui n'est sûrement pas plus mal dans un sens. Au moins, même si ton demi-frère a quelques minutes de retard, tu ne t'en rendras même pas compte. Praticité ou négligence, difficile à dire. Mais au moins, tu ne vois pas le temps passer. Et surtout, si loin du château, tu profites de ta solitude avec un certain plaisir. Personne ne prend le téléphérique si tôt – tous sont trop occupés à se remplir la panse.

Tout à ta lecture, tu n'entends pas Dimitri arrivé. Knife ne prend d'ailleurs même pas la peine de t'en avertir, alors que rien n'échappe à ses oreilles immenses. Ce n'est qu'une fois ton livre subtilisé que tu croises le regard de ton frère. Il n'y a bien que lui d'assez gonflé pour te tirer un ouvrage des mains. S'il s'attarde sur le nom sur la couverture, tu sais cependant que Dimitri n'en a sûrement pas grand chose à faire. Ce n'est pas comme s'il allait te demander de le lui prêter. Cependant, tu prends le temps de répondre à sa question – bien que tu te doutes quelque part que ce n'en est pas vraiment une.

Ça parle de quoiii ?
C'est une étude sur les runes, comment les tirer et comprendre leurs significations.

Dimitri te restitue aussitôt ton bien et tu te hâtes de caler ton marque-page – une feuille de papier négligemment pliée en quatre – à l'endroit adéquat avant de le refermer. Tandis que le français s'excuse pour son retard que tu n'as même pas remarqué, tu ranges ton livre dans ton sac et te hâte d'enfiler de nouveau ton écharpe, prêt à affronter le froid du monde réel. Tu adresses ainsi un signe de tête à ton demi-frère pour lui signifier que tu es prêt avant de prendre la direction des téléphériques. Comme d'habitude, tu n'es pas vraiment rassuré à l'idée de grimper dans les cabines magiques. Tu sais qu'il n'y a pas le moindre danger, mais tu as le vertige et une paranoïa telle qu'il ne te faut pas grand chose pour te sentir mal. Alors pour éviter de regarder dans le vide, tu restes assit sur la banquette en gardant la tête basse. Le paysage est sûrement magnifique mais tu préfères t'en passer pour ne pas risquer de faire une syncôpe. Heureusement le voyage ne dure pas longtemps – d'histoire d'une quinzaine de minutes – et tu es bien heureux de retrouver le bon plancher des vaches.

Pour le reste, il vous a fallu une petite demi-heure de marche avant d'apercevoir les premiers signes de civilisations et encore une bonne quinzaine de minutes pour atteindre le centre-ville. Là, la foule y est plus abondante et tu en viens presque à regretter ta bonne idée. En ce jour de week-end, les êtres humains en profitent pour se balader et faire du shopping. Déglutissant, tu te rapproches un peu plus de Dimitri, craignant de le perdre dans cette marée d'humains. Étant donné que tu n'es pas venu très souvent en ville, tu as bien du mal à te repérer et tu ignores sincèrement où se trouve la librairie. Tu as beau essayer de lire les noms des enseignes par dessus la tête des personnes plus grandes que toi, tu ne repères que des boutiques de vêtements ou des cabinets d'experts tels que des médecins ou des notaires. Alors plutôt que te tordre le cou à le rompre, tu cherches plutôt une carte de la ville ou quoi que ce soit d'autre qui puissent vous aider. Bien sûr, il est hors de question que tu demandes ta route à des inconnus, tu manques bien trop de courage pour être si entreprenant. D'autant plus que tu n'as pas l'habitude de communiquer avec des humains.

Tu sais où il faut aller toi ? Je t'avoue que je suis perdu …

Tu jettes un petit regard désolé à Dimitri, comme si tu étais responsable de tout cela. Ce qui n'est pas cent pourcent faux, tu aurais au moins pu regarder l'adresse de la librairie. Mais tu n'es pas le genre de personne à utiliser les ordinateurs du foyer commun contrairement à tous les jeunes de ton âge. Tu es encore coincé au siècle dernier, comme souhaité par ton père pour l'éducation de ses enfants.



©️ Halloween



________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
♥:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 439
Points : 101
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ Brotherhood • Dimitri Lun 27 Aoû - 1:35


♦ Brotherhood

Sans perdre plus de temps maintenant qu'ils étaient tous les deux là, les deux frères s'empressèrent de rejoindre les téléphériques. Enfin, du moins, Dimitri s'empressa de le faire, Gabriel le suivait avec un peu plus d'appréhension. Le téléphérique n'était pourtant pas si terrible. Dimitri trouvait même cela amusant et était le genre à se dire être capable de faire un aller-retour pour rien, juste pour profiter du voyage automatique, comme un enfant qui se précipite vers l'ascenseur alors qu'il ne va qu'au premier étage et que prendre l'escalier serait plus rapide. Pourtant, le brun se calma bien vite ; après avoir contemplé pendant à peine quelques secondes le paysage qui entourait le château, il finit par s'asseoir et s'adosser contre la vitre, en attendant d'être enfin arrivé. Quinze minutes de téléphérique, c'était assez long en y repensant. Pas sûr qu'il fasse l'aller-retour juste pour le fun, finalement.

Cela faisait un moment qu'il n'était pas venu traîner en ville en fait. Plusieurs semaines, probablement. Si bien qu'il avait oublié à quel point le chemin vers la ville était long. Gabriel ne semblait pas s'en plaindre, alors peut-être que c'était juste Dimitri qui était un mec beaucoup trop impatient... Enfin, quoi qu'il en soit, il avait finalement hâte d'arriver à la librairie pour pouvoir se poser un peu. Mais il n'était pas non plus au courant qu'elle était si loin elle aussi, vu le temps depuis lequel ils marchaient dans la ville sans entrer dans aucune boutique. Mais bon, sur ce point là, il faisait confiance à Gabriel pour la trouver, parce qu'après tout il était sans doute plus au courant que lui d'où trouver ses chers livres. Mais après avoir tourné dans tous les sens, Dimitri commençait à se demander si Gaby savait où il allait. Et quand le blond s'arrêta soudainement, cela ne faisait que confirmer ses doutes.

« Tu sais où il faut aller toi ? Je t'avoue que je suis perdu … »

Dimitri s'arrêta à son tour, fixant un instant son frère dans les yeux. Il soupira, peut-être un peu exaspéré d'avoir tourné en rond pour rien, avant de se mettre à rire un peu, nerveusement.

« Pourquoi ça ne m'étonne pas ? »

Il s'en doutait à vrai dire, il savait bien que Gaby n'avait pas l'habitude de venir en ville, c'était peut-être même la première fois qu'il se rendait dans cette librairie, et tel que Dimitri le connaissait, il n'avait sans doute même pas chercher à se renseigner. Remarque, Dimitri non plus, tellement il comptait sur Gaby pour ça.

« T'es bien sûr qu'il y a une librairie, déjà ? Juste pour être sûr. »

Il ne voulait pas remettre la parole de Gabriel en doute non plus, il se doutait bien qu'il y avait forcément une librairie, parce que non seulement il y a toujours une librairie dans les grandes villes (enfin, il suppose, il n'a jamais vraiment vérifié non plus), et puis Gaby ne serait pas le genre à venir jusqu'à une ville bondé de monde sans être certain qu'il y avait bien une librairie.

Dimitri essayait depuis tout à l'heure de chercher dans sa mémoire si il n'avait pas déjà vu une librairie les fois où il était venu, mais ce n'était pas si évident. Il pouvait dire sans problème ou se trouvaient les magasins de jeux vidéos ou de sport, mais les livres... Le meilleur moyen était encore de demander son chemin, mais même si il n'était pas non plus timide, Dimitri n'était pas toujours à l'aise avec ce procédé. Il avait plutôt tendance à se débrouiller tout seul sans aller déranger les gens, surtout des inconnus. Hum...

« Attends ! Il me semble que c'est peut-être... par... là...? La dernière fois, je crois que... Ou alors je confonds, et... »

Le meilleur moyen reste encore de se perdre un peu plus ? Sans finir la moitié de ses phrases, traînant son frère derrière lui, il commença à emprunter des petites rues d'un pas rapide, s’arrêta, fit demi-tour, à plusieurs reprises. Il était persuadé d'avoir eu comme un flash, d'avoir déjà vu une librairie, dans une rue, dans un angle peut-être, il se souvenait juste en avoir déjà vu une, s'être fait une réflexion comme quoi Gaby aimerait sûrement venir... Mais il ne savait plus où. Et maintenant ce n'est plus au centre-ville qu'ils sont perdus, mais dans des ruelles quasiment vides...


Spoiler:
 

________________________________

Dimitri bavarde en #006633 & Aram jappe en #A0522D
FICHERELATIONS & RPs


Merci Louis pour la signature, et Liselotte pour l'avatar~

fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Aram • fennec

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Points : 219
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ Brotherhood • Dimitri Lun 17 Sep - 21:55

Brotherhood
feat. Dimitri ♥️

Les yeux écarquillés, l’air affolé, tu observes la foule avec une certaine appréhension. Nous pourrions presque te comparer avec un animal sauvage lâché au milieu d’une ville. Tu as peur, tu hésites, alors tu restes paralysé tel un chat face aux phares aveuglants d’une automobile. Déglutissant, tu ne quittes pas Dimitri des yeux, luttant contre toi-même pour ne pas t’accrocher à son bras. Ce n’est pas une attitude d’adulte - et même si tu n’es encore qu’un adolescent, tu dois te comporter de la façon la plus mature qui soit. D’autant plus que tu ne voudrais pas mettre ton demi-frère dans l’embarra. Déjà que tu ignores sincèrement où te rendre, alors inutile d’en rajouter une couche. Si tu regrettes de ne pas avoir relevé l’adresse, c’est trop tard pour faire machine arrière. Il ne vous reste plus qu’à chercher … en espérant trouver. Et là réside toute la difficulté de votre situation.

Dimitri commence d’ailleurs, à juste titre, à émettre des doutes concernant la présence d’une librairie en ville. Mais tu secoues vigoureusement la tête : tu es certain qu’il y en a bien une, à défaut de savoir où. Tu as entendu plusieurs fois certains de tes camarades de classe dire qu’ils ont trouvé tel ou tel ouvrage à la librairie de Malnans. Bien sûr, tu n’as pas eu la  bonne idée de leur demander - enfin, quand bien même tu l’aurais eu, tu n’aurais certainement pas osé. Résultat, vous voilà bien bêtes. Tu t’apprêtes à abandonner lorsque Dimitri semble avoir un éclair de génie. Ni une ni deux, le voilà qui te tire à sa suite dans de petites ruelles jalonnées de charmantes échoppes où tu te serais bien arrêté si tu n’avais pas été accompagné. Oui, tu es ce genre de garçon qui adore découvrir le travail d’artisans locaux … une passion que ne partage pas forcément ceux de ton âge.

Vous voilà désormais perdus au milieu de nulle part, dans une rue déserte et tellement étroite qu’une voiture ne pourrait l’emprunter. Un peu plus à l’aise loin de cette foule bruyante, tu relâches un peu les épaules, prenant le temps de réfléchir plus efficacement. Si certains de tes camarades sont allés dans cette librairie, c’est qu’elle doit être assez voyante. Du moins, suffisamment pour que des adolescents la voit et y entre. Te creusant la cervelle, tu remontes doucement la rue menant jusqu’au centre. Vous vous êtes trop éloignés, tu en es certain. L’idéal serait que vous trouviez une carte de la ville. Et pour cela, il faudrait rejoindre la mairie ou, s’il y a, une office du tourisme. C’est bien la seule solution pour repérer la librairie le plus efficacement possible. Vous déboulez finalement au centre-ville, toujours aussi bruyant. Tu repères alors aussitôt des drapeaux tricolores symboliques de la France et comprends aussitôt qu’ils appartiennent à la mairie. Tu presses donc le pas pour la rejoindre, t’assurant de ne pas perdre Dimitri dans la foule de passants impatients.

Non sans une légère appréhension, tu pousses les lourdes portes de l’édifice et arrive dans un hall lumineux où sont affichées de nombreuses affirmations sur la ville. T’approchant des présentoirs, tu trouves rapidement ce que tu cherches : un plan détaillé de Malnans, en libre-service bien entendu. Tu en attrapes donc deux - au cas où vous ne perdiez le premier - et tandis que tu en glisses un dans ton sac, tu tends l’autre à Dimitri pour qu’il fasse un premier repérage. Si cela se trouve, la librairie est sous vos yeux depuis le début et vous ne vous en êtes même pas rendu compte. Ce ne serait pas si étonnant, il est dit qu’il est bien plus difficile de remarquer ce que l’on a sous le nez. Mais l'important au fond, c’est de repérer cette librairie une bonne fois pour toute. Imprime-le dans ton crâne Gabriel : la prochaine fois que tu souhaites aller où que ce soit, prends le temps de relever l’adresse. Cela t’évitera bien des ennuies, à l’avenir !

Ah, tu vois. Elle est près de l’Église. Nous devrions trouver plus facilement.

Penché sur la carte, tu désignes zone en question de l’index. D’après la carte, il suffit de remonter la place jusqu’à l’Église pour rejoindre la librairie. Cette dernière est censée se trouver à l’angle de la rue, juste à côté d’un fastfood bien trop célèbre pour être cité. Voilà qui explique pourquoi les élèves l’ont trouvé si facilement … Après une bonne dose de malbouffe, quoi de mieux qu'un petit livre ? Bien sûr, ce n'est pas toi qui risquerait de mettre des doigts gras sur des bouquins mais … tout le monde n'est pas aussi maniaque que toi concernant les livres. Il suffit de voir ta tête à la vue d'une page cornée ou d'une couverture abîmée. En tout cas, avec cette information, vous devriez pouvoir trouver cette satané librairie, désormais. Vous sortez donc de la mairie en refermant doucement la porte derrière vous puis vous vous engagez sur la place, obligés de vous mêler à la masse grouillante de passants. Il vous suffit de remonter vers le nord pour arriver aux abords de l'Eglise. Cette dernière se tient, gigantesque, au beau milieu de Malnans, dominant les alentours de toute sa hauteur. Tu laisses tes yeux glisser quelques instants sur l'architecture baroque du monument religieux humain. Tu ne peux pas leur enlever que ces édifices sont d'une beauté à couper le souffle. Rien à voir avec les monuments religieux du monde magique …

En tournant légèrement la tête vers la gauche, tu reconnais alors le célèbre fastfood, comme promis par la carte. Un immense M jaune - lumineux même en plein jour - attire les passants comme des mouches et bien que midi soit déjà passé, nombreuses sont les personnes attablées qui dévorent leurs frites et leur burger avec une gourmandise certaine. Complètement hermétique à cette malbouffe, tu détaches vite tes yeux du restaurant pour chercher la librairie. Et alors, tu aperçois une enseigne murale représentant un livre et une plume. Ni une ni deux, tu saisis vivement le poignet de Dimitri et le tire derrière toi vers la terre promise. Derrière tes grosses lunettes rondes, tes yeux brillent comme des étoiles et un sourire un peu trop béat étire tes lèvres. Dès qu'il est question de livre, tu n'es vraiment plus le même homme. Tu as tellement hâte de pénétrer dans cette caverne d'Ali Baba que tu te mettrais presque à courir. Mais tu n'as aucunement envie de te donner en spectacle devant les passants alors tu te maîtrises, te contentant d'une marche rapide malgré les courbatures qui pincent tes muscles. Une fois devant la porte, tu ne patientes pas une seconde de plus. Tu appuies doucement sur la poignée et le tintement léger d'un carillon vous souhaite la bienvenue. Tu es aussitôt submergé par l'odeur caractéristique des livres neufs. S'il existe un paradis sur Terre, tu es prêt à parier que c'est ici.



©️ Halloween



________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
♥:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 439
Points : 101
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ Brotherhood • Dimitri
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
▬ Brotherhood • Dimitri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Brotherhood are still here... [Pv: Césare Di Auditore]
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Dimitri Payet
» Death métal [Dimitri & ...]
» The Brotherhood is still here ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: La Ville de Malnans :: Le Centre-Ville :: Les Boutiques-
Sauter vers: