} Promenade ∆ ft. Léo Larsen

Promenade ∆ ft. Léo Larsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: Le Jardin des Nymphes :: La Forêt des Elfes
MessageSujet: Promenade ∆ ft. Léo Larsen Mar 17 Avr - 21:47
‹‹ Promenade ››

C'est un mot simple de 4 syllabes, 9 caractères différents et écrit à l'envers il donne edanemorp. Pourtant, alors que pour Siriel il s'agit du moment de la journée, Félix n'est pas du même avis.  Il faut dire que la façon dont elle lui propose de sortir le laisse perplexe.

"Félixouuu"

Quand elle commence comme ça, le familier sait déjà que c'est mal parti.

"Allez viens c'est l'heure de la promenade !"

Ah douce Siriel... Adorable cette enfant.

"Mais t'as cru que j'étais un clebs pour m'emmener en promenade?"

Elle le regarde alors avec un regard triste, au bord des larmes. Il est son ami, elle l'aime de tout son coeur, de toute son âme, elle ne veut que son bien ! Sortir serait une excellente idée pourtant non? Ça leur donnera une bonne bouffée d'air frais, en plus il paraît que le froid c'est bon pour la peau !

"Tu veux pas te promener avec moi c'est ça hein? Tu m'aimes plus c'est ça?"

Il soupire, bientôt elle lui achètera une laisse. Il est clair que même pour ses beaux yeux il ne cèdera pas ce jour-là. Une laisse... Et pourquoi pas un bocal comme ceux pour les poissons aussi? Pour cette fois, il accepte de sortir.

C'est comme ça que la magicienne et son familier se sont retrouvés dans la forêt à marcher, là où leurs pieds -et pattes- les emmènent. L'air est frais, par moment Siriel frissonne mais immédiatement elle oublie que finalement elle veut rentrer lorsque devant elle, se trouve une petite fleur.

Cela dure quelques minutes, plus de 15 mais moins que 45. La forêt, les arbres, les feuilles, les fleurs, elle trouve tout cela très beau alors que Félix se contente de la suivre en faisant de nombreux commentaires "Ça va c'est une fleur hein", "T'es une gamine" "Pouah ça pue !" "C'est quoi ce machin? Ahh degueu !"

La magicienne ne dit rien elle observe, au moins il a eu le mérite de l'accompagner... Même si concrètement la forêt n'est pas faite pour lui. Sur cette pensée elle sent son pied droit se poser sur une drôle de surface. Son pied gauche ne s'arrête pas et suit le même chemin que le droit. Félix n'a pas suivi, il s'est arrêté et la regarde la bouche béante.

Lorsqu'elle le regarde, elle remarque un "truc" sur le sol. Elle panique comme toujours. Un peu, beaucoup. Elle ne se calme pas. Elle lâche un cri, elle prie le Créateur pour la survie du "truc qu'elle a piétiné. Elle n'ose pas toucher.

Le pire c'est quand elle remarque enfin qu'il y a un garçon par loin. Alors elle réalise. Elle vient très probablement, peut-être même certainement, d'écraser le serpent de l'inconnu. Car oui entre temps, le "truc" a été identifié par la demoiselle comme un serpent.

"Oh seigneur, je suis vraiment désolée..."

Elle se gratte l'arrière de la tête alors que Félix s'approche de sa magicienne.

"T'es le pire boulet du monde j'te jure..."

Ah bah ça, elle ne l'a pas remarqué, vraiment, merci Félix pour tes douces paroles rassurantes !

"J'ai dit que j'étais désolée Félix, j'ai pas fait exprès !"

Ah bah ça c'est sur que c'est pas Siriel qui marcherait intentionnellement sur quelqu'un. De toute manière quelle idée de se mettre sur son chemin? C'est pas prudent du tout ! C'est risqué la preuve en direct.

"Encore heureux !"

D'ailleurs, le familier écrasé ferait bien de donner un signe de vie avant que Siriel ne tente un coup de baguette magique. Là clairement, il n'aurait plus aucune chance de survie, elle le transformera en fourmi et en voulant aider le blondinet à le retrouver elle l'écrasera de la semelle de sa chaussure.

Et comme toujours, les pensées de Félix sont justes. La magicienne sort sa baguette alors que le chat la lui prend, il commence par lui rappeler que "T'es une catastrophe avec ta baguette, laisse donc blondi s'occuper de son familier avant que tu ne le tues !". Alors elle joue avec ses doigts, le visage baissé, elle tente des explications sans queue ni tête. Il vaut mieux  ne rien faire, en tout cas elle tente de se convaincre.
avatar

Profil


Espèce: Magicien

Familier: Un chat (maine coon) nommé Félix

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Points : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenade ∆ ft. Léo Larsen Jeu 26 Avr - 21:34
ft. LEYRIS Siriel, Quetzalcóatl & Félix
Vive les promenades !
Promenade ∆
Léo avait eut une envie soudaine d’aller se promener dans la forêt. Et Quetza’, en bon serpent, l’a suivi, heureux de se retrouver au milieu de la verdure, même si ce n’est pas encore la jungle amazonienne. M’enfin, il fait avec. C’est pourquoi ils se retrouvent tous les deux en train de discuter tranquillement au beau milieu de la forêt, l’un autour du cou de l’autre, sifflant gaiement, tandis que l’autre marchait en papotant avec l’un. Un peu de tranquillité ne fait pas de mal. Surtout avec les élèves de cette école ! Il en a croisé des pires que lui –à son humble avis, qui n’est pas celui de tout le monde.

Au bout de quelques minutes de marche, au milieu de la forêt, le blond finit par s’asseoir contre un arbre, laissant son serpent descendre de son cou et glisser dans les herbes moyennement hautes. Mine de rien, ça faisait plaisir à Quetza’, de pouvoir de nouveau glisser dans l’herbe fraîche, aussi, il ne se gêna pas pour s’éloigner de son compagnon, qui lui décida de piquer un somme. Posé contre le tronc, les bras croisés derrière la tête, il observa les herbes s’écarter au passage du majestueux reptile. Le blond finit par fermer les yeux et s’endormit, alors que l’Anaconda filait plus loin et glissa aux arbres, heureux de pouvoir chasser de nouveau sans se faire engueuler. Et puis, les autres familiers ne sont pas digérables.

C’est en revenant vers son compagnon, une ou deux heures plus tard,  qu’il entendit du bruit non loin d’eux. Par réflexe, il s’était arrêté et regardait les deux passants, une jeune fille un peu niaise et un chat tigré, qui a l’air plus blasé d’accompagner sa camarade de vie qu’autre chose. Ce qu’il peut comprendre, il en a parfois marre des bêtises du machin qui lui sert d’ami.

En revanche, ce qu’il n’a pas prévu, c’est que la demoiselle ne le voit pas, et qu’elle lui marche dessus. Bon. Ca serait passé si elle n’avait pas continué son chemin comme s’il n’était pas là, et qu’EN PLUS, elle s’arrêtait les deux pieds sur lui. Et même si les familiers ne ressentent pas la douleur, il sent son poids ! Et ce n’est jamais agréable de se faire marcher dessus non plus !

Pendant ce temps, Léo se réveillait doucement de sa petite sieste improvisée. Il s’étira et bailla, avec toute l’élégance dont il pouvait faire preuve –à savoir, aucune-, et tourna la tête autour de lui pour chercher des yeux son petit Quetza’. Qu’il trouva sous les semelles d’une demoiselle. Qui recula en s’excusant et en paniquant tout ce qu’elle savait. Et la tête du blond n’a pas du aider à la calmer, il était choqué ET outré à la fois. Ce qui est assez rare venant de sa part, sans ironie cette fois.

Il finit par se lever quand le chat pris la baguette des mains de sa maitresse, ce qui est une bonne chose pour son serpent adoré. Il veut bien croire qu’il se fond dans le paysage grâce à sa couleur, mais il est quand même visible de près !

- « Quetza’ ! Ca va ? T’es pas blessé ? Abîmé ? Elle est pas trop lourde ? »

Alors oui, dis comme ça c’est pas très gentil, mais en soit, c’était pas le but. Disons qu’il panique un peu pour un rien lorsque son compagnon est dans une situation comme celle-ci. Mais en arrivant près de lui et en voyant qu’il a presque doublé de volume, le blond fronce les sourcils et pose ses mains sur ses hanches, grondant le reptile.

- « Hé ! T’as grossi ! C’est moi qui porte tes 5 kg supplémentaires je te rappelle ! Je sais que j’ai les épaules solides, mais quand même ! »
- « Rooh, ça va, ce n’est qu’un oiseau… »
- « »
- « »
- « Ne dis pas ça devant Lydie, je tiens à ce qu’on reste tous les deux en vie. »
- « Excellente idée. »

Ils se tournent ensuite tous les deux vers l’inconnu qui a osé marcher sur le magnifique reptile qui digère, et l’observe un peu. Bon, au vu de ses vêtements, elle est une Faune. Et elle n’a pas l’air très douée non plus. Le blond fronce les sourcils, puis se met devant elle et lui demande.

- « Comment t’as l’intention de te faire pardonner ? T’as quand même marché sur mon familier ! Qui est en train de digérer en plus ! Imagine on t’écrase le ventre juste après le déjeuner ! Heureusement qu’il n’a pas vomi ! Même si techniquement, c’est pas possible qu’un Anaconda vomisse… »

Enfin, pas qu’il le sache. Et ça serait un comble qu’il ne sache pas quelque chose d’aussi important que ça ! Et en même temps, ça serait un comble pour un serpent de vomir… Surtout qu’il ne saurait pas comment faire vomir un serpent. Faudra qu’il essaye un jour. Mais pas sur le sien, il va y perdre une main s’il essaye.

________________________________


Spoiler:
 

Léo cause en #FF0000
Quetzalcóatl siffle en #006600
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Anaconda Vert, Quetzalcóatl

Situation: Célib'
Phénix
Phénix
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Points : 88
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenade ∆ ft. Léo Larsen Dim 29 Avr - 17:53
Siriel se redresse , comment ça mourde? Elle ne'st pas lourde ! Elle est pas lourde hein? Elle lance un regard à son familier, l'air de dire je suis pas lourde hein? Hein dis Félix est-ce que je suis lourde?  Félix, lui a toujours la baguette de la magicienne entre les papates. Décidément on parle souvent de sa maîtresse mais les autres non plus ne sont pas des lumières hein.

Puis il voit le regard de détresse de Siriel. Il avoue, il avoue. Parfois il arrive que par inadvertance il vienne se poser sur la balance alors qu'elle se pèse d'où le fait qu'elle prenne quelques kilos en plus. Il ne lui avoue pas car ça la rendrait trop heureuse et elle irait se goinfrer de sucreries. Alors qu'elle ne le lâche pas des yeux, son regard devient pétillant, il sait qu'elle est probablement sur le point de verser des larmes alors il secoue la tête "Non Siriel tu n'es pas une grosse patate"

« Comment t’as l’intention de te faire pardonner ? T’as quand même marché sur mon familier ! Qui est en train de digérer en plus ! Imagine on t’écrase le ventre juste après le déjeuner ! Heureusement qu’il n’a pas vomi ! Même si techniquement, c’est pas possible qu’un Anaconda vomisse… »

Il est proche et elle se sent intimidée. Et puis c'est quoi cette manière de s'adresser aux autres? Elle n'a pas fait exprès, c'est pas sa faute ! Et puis qui a eu la merveilleuse idée de laisser ce stupide familier entre les fines herbes?  C'est sûrement pas elle qui laisserait Félix au milieu du chemin tout de même ! Alors par réflexe elle fronce les sourcils et son poing droit part en direction de son menton.

"M'agresse pas comme çaaaaa j'ai dit que j'ai pas fait exprès..."

Félix la regarde avec son air pourquoi tu fais ça?, c'est qu'elle enchaine les catastrophes....  Après avoir écrasé le serpent elle s'en prend maintenant au maitre, bien de mieux en mieux. Le familier ne peut s'empêcher de commenter.

"Dit-elle en lui mettant un poing dans la gueule, c'est bien Siriel continue comme ça !"

Alors pour ne pas changer, elle panique.

"Oh la la la la la la la.... Je suis vraiment désolée.... C'est parti tout seul..."

Elle se gratte la joue, elle est trop maladroite... Comment pourrait-elle se faire pardonner? Dès qu'elle tente quelque chose ça fini mal !  Tout ce qu'elle sait faire -et encore elle n'a que les bases hein- c'est faire la cuisine et donner quelques coups pour se défendre -cf le coup précédent même si elle a une force de fourmi, et encore elle dirait sûrement qu'une fourmi est tout de très forte étant donné qu'elle porte X fois son poids !- . Soudain, elle a l'illumination de sa vie.

"Je peux vous accompagner jusqu'à l'infirmerie ! Laissez-moi nous sortir de la foret !"

Félix lève un sourcil, elle est conne ou elle est conne? N'importe qui -sauf elle- serait capable de sortir de cette forêt. D'ailleurs pendant un instant la pensée d'un repas lui a paru plus évidente que celle de sortir de la foret et d'aller à l'infirmerie. Alors le chat fait un grand non de la tête vers l'autre blondinet l'air de dire "Refuse. Refuse. Refuse. REFUSE."

Puis à côté y'a Siriel, le sourire aux lèvres, attendant une réponse. Si son nouvel ami le souhaite elle peut même se charger de lui mettre un petit pansement sur le menton !

________________________________

•••

Siriel enchaîne les maladresses en palevioletred
Et Félix fait des commentaires en  rosybrown
avatar

Profil


Espèce: Magicien

Familier: Un chat (maine coon) nommé Félix

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Points : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenade ∆ ft. Léo Larsen Sam 12 Mai - 2:20
ft. LEYRIS Siriel, Quetzalcóatl & Félix
Vive les promenades !
Promenade ∆
Léo recula de quelques pas et fut sonné pendant quelques secondes après le coup de poing qu’il se reçoit dans le menton. Il ne s’y attendait pas du tout à celle-là ! Et vu la tête des familiers, eux non plus. Enfin, surtout Quetza’, le chat a l’air plus blasé qu’autre chose… Le blond se frotte le menton. Même si la demoiselle n’a pas une force phénoménale –et heureusement pour son pauvre menton d’ailleurs-, la surprise et la vitesse de l’acte ne l’ont pas laissé de marbre.

- « Oh la la la la la la la.... Je suis vraiment désolée.... C'est parti tout seul...  »

Il allait riposter –en parlant, bien évidemment, on ne frappe pas les dames-, mais Siriel ne lui en laissa pas le temps en lui proposant très sérieusement de l’aider à sortir de la forêt ET d’aller à l’infirmerie. Pour un petit coup qui ne lui a même pas laissé de traces. Ni bleu, ni rien d’autres d’ailleurs.

Mais bon. Il commençait à se faire tard, ils devraient rentrer. Alors, sans faire attention au grand « Non » du familier de la violette, il soupira et accepta. Au grand damne du chat et du serpent, ce dernier surtout parce qu’il faisait plus confiance à Félix qu’à Siriel, surtout après s’être fait marcher dessus et que son camarade se soit pris un poing en pleine face. A tous les coups, ils vont se perdre.

- « Ok, j’accepte. Mais j’ai pas besoin d’aller à l’infirmerie… »

Il réfléchit quelques secondes pour savoir ce que Siriel pourrait bien lui rendre comme service pour se faire pardonnée, jusqu’à ce qu’il est lui aussi l’illumination de sa vie. Même si elle est beaucoup moins dangereuse que l’idée de la violette.

- « Je sais ! Comme Quetza’ vient de finir son dîner, j’aimerais bien remplir mon ventre moi aussi ! J’espère pour toi que tu sais faire à manger ! »

- « Meilleure idée du monde, Léo, vraiment… »

- « Pas vrai ?! »

L’Anaconda regarda son maître blasé. Mais cet abruti de blond se contentait de sourire, comme s’il avait eu l’idée du siècle, ou qu’il avait trouvé un reptile ultra-rare qui ne vit que dans une zone trèèès reculée du monde… En gros, il avait un sourire jusqu’aux oreilles. Ce même genre de sourire qui pourrait faire peur si on connaissait l’animal. Mais bon, ni Siriel, ni Félix ne connaisse ledit animal…

Et Quetza’ soupire autant que peux le faire un serpent, avant de glisser jusqu’aux jambes du Sorcier et de s’enrouler autour pour grimper sur ses épaules. Il avait trop mangé, il devait digérer maintenant. Et ce n’est pas en suivant son compagnon de vie qu’il va digérer. Et puis, comme ça, Léo va porter ses 5 kg en plus comme punition pour avoir émis l’idée de manger avec cette folle. Et il sentait qu’il allait s’endormir. Un serpent dort toujours dans un endroit sécurisé après avoir déjeuner. L’endroit sécurisé en question était autour du cou de Léo. Car bien qu’il le trouve stupide, bruyant, il avait une confiance aveugle en ce petit bonhomme qui réussit à mettre de la joie dans le cœur des gens, rien qu’avec sa trombine toute mignonne.

________________________________


Spoiler:
 

Léo cause en #FF0000
Quetzalcóatl siffle en #006600
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Anaconda Vert, Quetzalcóatl

Situation: Célib'
Phénix
Phénix
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Points : 88
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenade ∆ ft. Léo Larsen
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Promenade ∆ ft. Léo Larsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: Le Jardin des Nymphes :: La Forêt des Elfes-
Sauter vers: