Miraculous .:. Adrian [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Dossiers Scolaires :: Dossiers Acceptés
MessageSujet: Miraculous .:. Adrian [terminée] Mar 20 Fév - 19:52
avatar2

Adrian
Middleford

âge 17 ans et toutes ses dents
nationalité Anglaise. Il aime le porridge et les oeufs brouillés au p'tit dej.
espèce Magicien. Abracadabra
classe Pégase le cheval volant
situation familiale Parents divorcés, famille recomposée dont le fruit est une adorable petite soeur beaucoup plus jeune que luifamilierKovu, un tigre blanc. Il est tout jeune pour l'instant et ne dépasse pas ses genoux
objet magiqueUn porte-plume noir et scindé d'argenté, à la mine d'argent pur
feat. Mikoto Mikoshiba [aka Mikorin] de Gekkan Shoujo Nosaki-kun
avatar1caractère
Le nom d’Adrian se porte à vos oreilles, et vous vous retournez, vous le cherchez du regard et vous souriez. Pourquoi ? Sans doute parce qu’Adrian, c’est le meilleur des amis que vous pourriez rêver d’avoir. C’est le mec sur lequel vous pouvez toujours compter, le mec qui emportera vos secret dans sa tombe, le mec qui vous écoutera quand vous aurez besoin de vous confier. Adrian c’est l’épaule pour pleurer, le dos fort pour vous relever, le sourire pour réconforter, l’oreille pour tout entendre, le rire pour rendre chaud. Adrian c’est un petit bout de vie et de confiance qu’on adore ou qu’on déteste, mais qu’il est impossible d’appréhender par demi-mesure.

Adrian, mentir ? Vous mentiriez si vous disiez qu’il vous a jamais raconté le moindre mensonge. Adrian déteste les faux semblants et les mensonges plus que n’importe quoi. C’est quelqu’un d’honnête et de droit, très franc, peut-être trop ? Il dit toujours ce qu’il pense, en bon comme en mauvais, mais ne cachera jamais la vérité. Il est loyal, généreux et tendre, et quand il parle, quand il court, quand il aime, quand il vit, c’est toujours à deux-cent pour cent. Adrian existe, Adrian est respirant et rafraichissant, et sa compagnie est aussi agréable que précieuse.

Mais Adrian n’a pas que des qualités, évidemment. Il est difficile de tenir tête à un type aussi borné que lui. Toujours ou presque persuadé d’avoir raison, il se laisse difficilement entendre raison et supporte très mal la contrariété. Alors si vous n’êtes pas d’accord avec lui, vous le verrez gonfler les joues, grommeler des petites bribes de phrases incompréhensibles et partir bouder dans un coin. Adrian aime bouder pour faire comprendre son mécontentement, mais à ceci près qu’il n’est pas très doué pour le boudage. Il suffit de lui faire les yeux doux, ou de lui sortir une vanne pourrie pour qu’il cesse son petit caprice et revienne rire et plaisanter avec vous comme s’il ne s’était rien passé. Car il a cette qualité de ne pas être rancunier. Il refuse de s’épuiser à en vouloir à ceux qui n’en valent pas la peine, et il refuse de détruire les relations auxquelles il tient le plus se faner à cause de ressentiments idiots. Alors il pardonne et il passe à autre chose, et souvent même sans prendre la peine de s’énerver. Oh oui, bon courage pour énerver Adrian.

Vous le verrez passer dans les couloirs avec de grands sourire, entourés de ses amis ou sa main glissée dans celle de sa petite-amie, et il vous donnera l’air d’être un garçon fier et sûr de lui. Détrompez-vous, car sous cette apparente assurance se cache une profonde timidité. Il suffit de lui faire un compliment pour que son visage ne devienne aussi rouge que ses cheveux, et qu’il ne soit plus capable d’aligner deux mots sans bafouiller. Sa confiance en lui est un point à travailler, et il ne supporte pas d’être tout seul, craignant d’être livré à lui-même. La solitude est ce qui l’effraie le plus, mais heureusement pour lui, il n’a jamais rien fait de mal qui aurait fait fuir son précieux entourage.
avatar1physique
Ce qu’on remarque en premier, chez Adrian, c’est ce qui se fait de plus voyant. C’est d’ailleurs très rare de voir ça chez lui, en Angleterre ; là où les peaux pâles et les tignasses blondes , Adrian se démarque par des cheveux impossibles à coiffer, du rouge vif de la passion. Sous cette mi-longueur de tiffes indomptables, un joli visage à la peau opaline, finement sculpté et se terminant par un joli petit menton en pointe. Surplombé de deux grands yeux noisettes allongés en amande, un petit nez retroussé, et des lèvres fines toujours étirées en sourire. Un sourire qui ne le quitte jamais.

Sous ce joli minois, un corps fin et svelte, pas très musclé, posté sur deux longues jambes un poil trop fines quand même, qu’il cherche désespérément à muscler sans grand succès. Ce n’est rien de très glorieux, et finalement, un physique bien banal, pour un garçon banal, du moins, qui se croit banal.

Tout aussi banal que les vêtements qu’il porte, rien d’extraordinaire. Des chemises blanches, qui surplombent des t-shirts simples au couleurs variées, et des pantalon noirs. Très classique, très sobre, rien de trop voyant ; rien n’est aussi voyant que le rouge vif du haut de son crâne. Et parfois, quelques roses dans la main, juste pour le plaisir d’offrir.
avatar1histoire
Quel est l’abruti qui a dit que les enfants permettaient aux couples de se solidifier ?

C’est ce qu’ils ont cru, en tout cas. Ils ont cru que concevoir et élever un enfant résoudrait tous leurs problèmes. Ils ont cru pouvoir se lier à nouveau, se rapprocher, se retrouver. Ils avaient tout faux, et finalement, c’est moins de deux ans après la naissance du petit garçon aux cheveux rouges sang qu’ils se sont séparés. Adrian ne se souvient plus des tribunaux, des avocats, des juges. Il n’entend plus les disputes et les cris. Mais il se souvient que sa mère s’est battue, et qu’elle n’a jamais laissé son père le revoir. Ou alors peut-être qu’elle ne l’a jamais laissé revoir son père, au choix. Adrian sait qu’ils ont toujours été juste tous les deux, depuis.

Sa mère lui a rapidement enseigné les bases de la magie, dans l’optique de faire de lui le plus grand des magiciens jamais connus. Elle lui donnait des leçons elle-même, lui a fait apprendre le français, qu’elle considérait comme une langue noble et riche, et qu’un garçon talentueux comme lui devait la connaître. Alors Adrian n’a jamais lâché, et parle toujours très bien le français, aussi bien que l’anglais. Il s’est toujours appliqué, pour que sa mère soit fière de lui, sans jamais faire de vague.

Un jour elle a rencontré quelqu’un. Un homme bien, avec de l’argent et des mots gentils. Ils se sont rapidement mariés, et peu de temps après, une adorable petite frimousse est venue au monde. Une douceur infinie du nom d’Alice. Et quand l’heure arriva pour Adrian de partir à l’école Hortensia, ce qui lui brisa le plus le cœur, c’était de laisser Alice toute seule. Mais il se renforça, et promis à sa petite sœur de devenir un grand magicien, pour elle.

Le portail magique passé, Adrian s’est vite retrouvé submergé par l’immensité et la grandiloquence de l’école. Tout ne fut qu’émerveillement et curiosité, chaque regard lui tirait des sourires et rajoutait des paillettes dans ses yeux ébahis, et le cœur gonflé d’impatience de découvrir chaque recoin, d’explorer chaque pièce de ce lieu.

Tout a été enchantement. La découverte des classes, le lien avec le familier, les chambres, les cours, tout. Tout était parfait, et Adrian a tenu à rester un bon élève qui ne ferait aucune vague, juste une tête d’ampoule que jamais rien ne déconcentrerait de ses études, de son objectif de devenir un grand magicien. Et il s’y tenait… Jusqu’à ce jour fatidique.

Adrian se souvient qu’il pleuvait ce jour-là, et qu’il était environ midi, quand sa vie entière bascula. Quand au détour d’un couloir, une furie aux cheveux de feu lui rentra purement et simplement dedans, tandis qu’elle courait pour on se sait quelle raison. Il avait fait tomber ses livres qu’il tenait, et lui aussi en passant, et il avait ronchonné. Et puis son regard avait croisé le sien, et puis ses joues s’étaient rougies, et puis il l’avait aidée à se relever, et puis plus rien, elle avait disparue. Elle avait repris sa course.

Pourtant leurs regards s’étaient croisé encore et encore, chaque fois qu’ils se retrouvaient face à face dans les couloirs. Et chaque fois c’était des rougissements, des sourires béats et des petits mots échangés. Ça a duré comme ça toute l’année, jusqu’à ce que finalement, au début de leur seconde année, elle ne se décide à franchir un cap qu’il n’avait qu’à peine osé envisager. Elle lui fit une demande qu’il accepta dans un cri étranglé mélangeant joie et gêne. Et depuis, tous deux filent un amour quasiment parfait.

Depuis qu’il est entré à l’école, Adrian rentre chez lui dès qu’il le peut, pour revoir Alice et lui montrer tout ce qu’il a appris, dans le but de faire d’elle, plus tard, une grande magicienne à son tour.
Miraculous, simply the best, up to the test when things go wrong. Miraculous, the luckiest, the power of love always so strong!
avatar1derrière l'écran
Coucou coucou ! Moi c'est Hikkoshi, du moins, c'est sous ce pseudo que je parcours les forums depuis quelques années. Je fêterais mes 21 ans au mois de juin. Je me promenais sur les partenariats à la recherche d'un petit forum magique fort sympa et j'ai atterrit ici ! Et ma foi, je le trouve très charmant et intéressant ! Je fais du rp depuis 2010 eeeet, je suis gentille et j'aime le rose, voilà e3e

avatar

Profil


Espèce: Magicien

Familier: Kovu, un tigre blanc

Situation: En couple
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Points : 47
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miraculous .:. Adrian [terminée] Mar 20 Fév - 20:30

    IIIIIH ♥️

    Puis alors la référence Miraculous Ladybug ... Je retombe amoureuse ♥️

    J'ai hâte de lire ta fiche et j'ai hâte de voir comment tu vas prendre Adrian en main ! Si tu as la moindre question, surtout n'hésite pas !

    Tu as jusqu'au 06 Mars pour te présenter, bon courage !!

________________________________

Merci Soulmate ~★
Spoiler:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Mikorin - Renard roux

Situation: En couple
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Points : 290
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miraculous .:. Adrian [terminée] Mar 20 Fév - 23:36
MA DULCINÉE.

Fufufu, je suis ravi que mes petites références te plaisent, ma Lady ~

La fiche et terminée /o/


________________________________

UC
avatar

Profil


Espèce: Magicien

Familier: Kovu, un tigre blanc

Situation: En couple
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Points : 47
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miraculous .:. Adrian [terminée] Mer 21 Fév - 0:00


Félicitations !
tu es validé ~

Félicitations, Chaton ♥️

Je n'ai personnellement rien à redire à ta fiche puisque tu as respecté les traits de base d'Adrian tout en lui créant une personnalité propre et j'adore ce côté "Je veux devenir le plus grand Magicien !" ! Bonne chance à toi parce que Sasha est un vrai boulet de ce côté là ... ~

J'ai hâte d'en lire davantage dans tes RP car je suis certaine que tu as encore beaucoup à dire ! Surtout avec les Sorciers, vu qu'Adrian n'en a pas grand chose à faire apparemment 8D Les études, les études, hein ?

Bon jeu parmi nous ♥️


(c) Moona Neko

________________________________

Merci Soulmate ~★
Spoiler:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Mikorin - Renard roux

Situation: En couple
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Points : 290
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miraculous .:. Adrian [terminée]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Miraculous .:. Adrian [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Administration :: Dossiers Scolaires :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: