Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Dossiers Scolaires :: Dossiers Refusés
MessageSujet: Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro Mer 27 Déc - 2:18
Shiro Nakamura
ft. Yuu Otakasa de Charlotte

• Âge : 18 ans.

• Espèce : Sorcier.

• Nationalité : Japonaise, Britannique.

• Situation familiale : Enfant unique.

• Groupe : Dragon.

• Familier : Yuki, une hermine à la fourrure blanche comme la neige.

• Objet Magique : Un vieux grimoire noir et gris qui donne l'impression d'être en décomposition est utilisé dans la famille Nakamura depuis des générations. Seul un trèfle à cinq feuilles est gravé sur la couverture qu'on croirait recouvert de cendre. Shiro a été attitré comme propriétaire lors de son entrée à l'école Sainte Catherine. Il utilisait avant ça la baguette de son grand-père.

Caractère

Une coquille vide, c'est bien ce que tout le monde pense de lui. À quoi bon prendre le temps de connaître quelqu'un qui semble si inintéressant. Depuis qu'il est haut comme trois pommes, Shiro a toujours été un homme de peu de mots. Ses méthodes de communications se résument en général à quelques mots ou à des mouvements de mains plus ou moins clairs. Ses parents ont toujours eu espérance que cette facette de sa personnalité s'estomperait avec le temps, mais aujourd'hui âgé de 18 ans, il continue de s'exprimer de manière limitée. Pourtant, jusqu'à l'âge de six ans, il n'était pas rare de le voir pleurer à chaude larme lorsqu'il avait faim ou rire aux éclats lorsque quelqu'un lui faisait une drôle de tête. Suite à son entrée à l'école primaire, quelque chose a changé en lui. Personne ne sait, sauf lui, ce qui a enterré ses émotions au plus profond de son être. Physiquement parlant, Shiro est ce qu'on pourrait qualifier de paresseux. Il n'a jamais eu d'intérêt pour quelconque activité physique. Avec le temps, il a habitué son cerveau à analyser chaque situation pour optimiser ses actions et ne retenir que celles qui requièrent le moins d'énergie. Cette façon de faire a fait du lui quelqu'un de lunatique pouvant se perdre à tous moments dans ses pensées.

Il ne faut pas croire pour autant que Shiro est quelqu'un de complètement stupide et sans émotions. Vu ses notes jusqu'à maintenant, l'école ne semble pas être un défi de taille pour lui. C'est sa facilité d'apprentissage impressionnante qui a poussé ses parents à l'inscrire à l'école Sainte Catherine lorsque celle-ci a annoncé que les sorciers étaient désormais acceptés. À l'âge de 15 ans, il parlait déjà trois langues dont le japonais, l'anglais et le français. Il semble aussi avoir un intérêt marqué pour la musique, plus précisément le piano qu'il a appris durant les deux années précédant son arrivée dans sa nouvelle école. Pour ce qui est de ses émotions, elles sont belles et bien présentes, mais il ne sait tout simplement pas comment les exprimer. Étant enfant unique et n'ayant jamais vraiment eu d'ami, il n'a jamais appris à exprimer ses sentiments comme une personne normale. Le regard lourd des autres ne le laisse pourtant pas indifférent et il sait très bien ce que les gens pensent de lui. Il y a bien longtemps qu’il ne se soucie plus de ces petits détails. Il laisse parfois échapper par instinct un semblant d'émotion, mais jamais rien de majeur. Puisqu'il a toujours été seul, Shiro n'a pas totalement conscience de ce qu'est l'empathie. Il lui arrive de blessé les autres sans vraiment s'en rendre compte puisqu'il n'est pas tout à fait capable de se mettre à la place des autres, du moins pas encore.

En résumé, Shiro est quelqu'un de neutre qui ne sait pas trop comment interagir avec les autres. À la base, il semble traiter tout le monde de la même manière, y compris les magiciens et juge lui-même de qui est bon ou mauvais, digne de sa confiance ou non. Puisqu’il est toujours seul, il lui arrive souvent de se parler dans sa tête pour combler le vide. La tristesse ou de la colère sont deux émotions qu’il a associées comme n’étant qu’une seule durant sa jeunesse. Seul ses parents, Yuki ou la douce mélodie du piano semblent être capables de faire briller son cœur.

Aussi, il adore les Mitarashi Dango, des boulettes à base de riz enrobé d'une sauce sucrée, salée et empalées sur une tige de bambou. Étrangement, il semble toujours en avoir à sa disposition.

Physique

Vu de loin, Shiro est un jeune homme comme les autres. Du haut de ses 178 centimètres, il se tient juste au-dessus de la taille moyenne du Japon, mais tout de même en dessous de celle de la France, ce qui fait de lui quelqu'un de taille normale. Même s'il a toujours une sucrerie en bouche, il ne bouge pratiquement jamais de son 63 kg, ce qui est plutôt bas pour quelqu'un de sa grandeur sans pour autant être alarmant. Peu importe ce qu'il peut bien ingurgiter, il ne prend jamais de poids et reste toujours maigre comme un clou. Ce type de métabolisme peut avoir l'air d'une bénédiction pour certain, mais ne pas prendre un seul kilo peut s'avérer un problème sérieux pour certains. Ses cheveux sont de longueur moyenne et ne sont pas coupés très souvent, ce qui donne une impression de dégradé manqué. Ils sont d'un brun assez sombre et sa frange volumineuse lui retombe souvent sur l’œil droit. Son visage est très doux et ne possède aucun trait dur. S'il avait les cheveux plus longs et une poitrine plus volumineuse, on pourrait facilement le confondre avec une jeune femme. Le reste de son corps est tout ce qui a de plus normal, sauf peut-être ses mains qui possèdent de longs doigts, parfait pour jouer du piano.

C'est vu de plus près qu'on commence à comprendre que Shiro n'est pas notre jeune sorcier typique. Ses yeux sont la seule chose qu'il ait hérité du physique de sa mère. Ceux-ci sont d'un vert émeraude vif à couper le souffle. Malheureusement pour lui, cette couleur magnifique n'est pas assez pour compenser le vide que ceux-ci projettent. Peu importe sous quel angle on peut bien le regarder, son regard et son visage semblent toujours complètement vide, comme si son corps était inhabité. On dit souvent de lui qu'il ne possède pas d'âme, qu'il n'est qu'un cadavre ambulant. Son manque d'expression faciale en a fait fuir plus d'un au cours des années, ce qui lui aura valu de longues années de solitude.

Côté vestimentaire, Shiro n'est pas du genre à suivre la mode. Lorsqu'il ne porte pas l'uniforme scolaire des Dragons, il se contente généralement d'un simple jean bleu tournant presque au gris et d'un t-shirt noir. De plus, il porte une veste à capuche couleur rouge vin, l’accoutrement parfait pour cacher le tatouage maudit dans son coup. Lorsqu'il fait un peu plus froid, il préfère porter un t-shirt rouge et une grande veste lui arrivant au genou. Celle-ci est noir et possède aussi une capuche, mais elle est beaucoup plus chaude pour les périodes hivernales. Attaché à sa ceinture, il porte toujours son vieux grimoire familial qui lui sert à utiliser sa magie. Pour compléter le tout, une petite paire de bottillon noir tout ce qui a de plus simple. Ce sont ces mêmes bottes qu'il porte avec son uniforme scolaire.

Bien entendu, comme tous les autres sorciers, Shiro possède un tatouage représentant sa plus grande peur causée par la malédiction. Derrière son cou, se dresse un corbeau noir. Ses traits imprécis donnent l’impression d’une tache de sang ou de peinture.


Histoire

C'est à Miyazu, une petite ville du Japon, que notre jeune sorcier a vu le jour. Cette municipalité fait partie de la préfecture de Kyoto qui est situé sur l'île Honshū. Elle est reconnue pour Amanohashidate, aussi appelé « le pont du ciel », qui est l'un des endroits les plus magnifiques du Japon. Depuis plusieurs générations, la famille Nakamura se transmet de génération en génération un manoir d'architecture ancienne. Celui-ci possède un énorme toit aux coins recourbés vers le ciel qui caractérisent si bien les bâtiments japonais de l'époque. L'habitation est enrobée d'une atmosphère serein causé par la danse végétation et les arbres gigantesques qui recouvrent l'entièreté de la propriété. Un énorme portail est posé devant l'entrée, suivi d'un chemin de pierre menant au deux grandes portes de l'établissement. De chaque côté de l'allée, de nombreuses fleures de différentes apparences recouvrent le sol et dégagent un arôme séducteur dans l'air ambiante. Plusieurs petits animaux y ont d'ailleurs élu domicile. En résumé, c'est un vrai petit paradis sur terre. En pénétrant la demeure, on remarque encore une fois l'ancienne architecture japonaise grâce à ses Shōji, des parois constituées de papier de riz. Malgré son âge, le manoir semble toujours en bon état, merci aux quelques rénovations majeurs qu'il a subi au cours du temps. Bref, un endroit magnifique pour élever un jeune enfant.

C’est donc dans cet endroit magnifique que Shiro vécut la plus grande partie de son enfance. Il n’était peut-être pas ce qu’on pouvait qualifier d’ange. Il ne dormait jamais très longtemps et il n’était pas capable d’être seul dans une pièce. Pas facile élever un enfant, mais tout allait pour le mieux jusqu’à-ce que la petite famille doive quitter le Japon. Suite à la mort de l’ainé de la famille, le père de Shiro hérita de son poste en Angleterre, ce qui obligea la famille à se déplacer à l’autre bout du monde. Seulement âgé de six ans, Shiro entra à l’école primaire avec une base d’anglais plus ou moins suffisante. Puisqu’il ne parlait pas bien la langue et que son regard était naturellement vide, il avait beaucoup de mal à approcher les autres, ce qui le poussa à se renfermer sur lui-même. Heureusement pour lui, cette solitude fut une motivation qui le poussa à apprendre, que ce soit l’anglais ou toutes autres matières scolaires. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, il continua d’avancer et changea sa vision de la vie. Au début, il ne pouvait pas s’empêcher le laisser couler ses larmes et d’être en colère contre le monde entier. Être seul était douloureux après tout. Au final, ses émotions étaient si lourdes qu’il les enferma graduellement au plus profond de lui. Personne autour de lui ne remarquait que le jeune sorcier se transformait peu à peu en cadavre sans émotion. Il fut retiré de l’école vers l’âge de dix ans pour continuer ses études à la maison suite à quelques rencontres avec ses professeurs.

* La solitude la plus affreuse est celle qu'on trouve au milieu de la foule. *

À l’âge de 12 ans, il fut inscrit dans une école pour sorcier en Angleterre. Malheureusement pour lui, la malédiction qui affecte son espèce avait déjà frappé. Sa peur de devenir fou, de perdre la tête, le hantait déjà depuis quelques mois. Pendant plusieurs nuits avant l’apparition de sa marque, il avait fait d’horribles cauchemars. Dans ceux-ci, il devenait quelqu’un de complètement différent. Des voix criaient dans sa tête et le poussait à faire des choses horribles. Encore aujourd’hui, il tente d’oublier ces visions d’horreur. Un tatouage en forme de tache représentant un corbeau fit ensuite son apparition derrière son cou, signe de la malédiction qu’il allait devoir supporter pour les restant de ses jours. Durant les six années qui suivirent, Shiro se concentra sur ses études à l’école de sorcellerie. En plus d’apprendre à utiliser la magie, il décida d’apprendre la langue française et à jouer du piano, un passe-temps qui se transforma rapidement en passion pour le jeune homme. À l’école, personne n’arrivait à lui parler. Ses réponses brèves et son regard vide faisaient fuir tout le monde. Encore une fois, c’est la solitude qui l’accompagna durant ses années scolaires. Il commença graduellement à se parler à lui-même pour combler le vide. Ce n’était pas le genre de parler qu’aurait un fou, c’était plutôt de douces paroles, des petits commentaires pour percer le long silence que lui imposait la solitude.

* Durant mes premières années, je considérais la solitude comme un fait passager, je n'avais pas encore assez de maturité pour m'apercevoir qu'elle faisait partie de mon destin. *

Lorsque Shiro eut atteint ses 18 ans, une annonce dans le journal « Le Petit Chaudron » fut publiée : la célèbre école Hortensia, maintenant appelée Sainte Catherine, acceptait désormais les sorciers dans leur établissement. Ses notes au-dessus de la moyenne et son aisance avec la langue française poussa ses parents à l'envoyer dans cette école prestigieuse, en espérant que le changement d'entourage puisse avoir un effet positif sur leur enfant. Sa vie, encore une fois chamboulée, prenait une tournure plutôt intéressante. Jamais il n'aurait cru déménager pour une deuxième fois dans sa vie dans un autre pays. À son arrivée à Sainte Catherine, on lui fournit un uniforme plutôt banale et un familier lui fut assigné. Une petite hermine fit son apparition devant lui qu'il nomma Yuki à cause de sa fourrure blanche. Dès le premier jour, le petit animal prit domicile sous la veste à capuche rouge de Shiro et ne le quitta plus jamais. Pour la première fois de sa vie, il avait l'impression de ne pas être seul. C'était peut-être qu'un simple familier, mais pour lui, c'est comme si on l'avait enfin libéré de son destin, de cette solitude qui traçait sa route.

* La solitude m'a sauvé de mes ennemis, elle est encore aujourd'hui mon asile. *

Un peu de vous

• PUF : fr0st ou Alex.
• Âge : 23 ans.
• Comment avez-vous connu le forum ? : En cherchant sur les top-sites.
• Un petit avis sur l'univers ? : J'adore !
• Depuis combien de temps faites-vous du RP ? : Depuis que j'ai 11 ans, je reviens d'une pause de 2-3 ans environ. (Désolé d'avance si mon écriture n'est pas terrible au début, ça fait quand même quelques années, je tente de reprendre le rythme et ma plume rapidement !)

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro Mer 27 Déc - 19:51
Je te resouhaite la Bienvenue jeune blasé de la life ~ /pan/

Bon courage pour la fin de ta fiche ! Et à bientôt peut-être dans un RP ! :coucou/

________________________________


Lydie essaye de vous ignorer en #efab24 et Brume en #e58832


Spoiler:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Chouette Effraie nommée Brume

Situation: Fiancée
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Points : 116
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro Mer 27 Déc - 20:53

    Bon, je crois avoir terminé ! (Oh et merci encore !!!!)

    Comme j'ai écrit, ça fait quand même 3 ans que j'ai fait du Rp, donc j'ai écrit avec beaucoup de pauses involontaires, ça a un peu sacadé le tout, mais bon. S'il manque quelque chose n'hésitez pas à me le dire ! J'ai essayé de faire un genre de personnage que je ne jouais pas souvent, donc ça risque d'être intéressant !

    * Je devrais dérouiller après quelques Rp, enfin j'espere !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro Mer 27 Déc - 22:58


Félicitations !
tu es validé~

Et c'est avec toi que je termine ma tournée des validations ♥️ D'ailleurs, puisque je n'ai pas eu l'occasion de le faire officiellement, je te souhaite la bienvenue sur le forum ! o/

Enfin un autre ami japonais, ça fait plaisir~ Dommage pour ma p'tite Nozomi, c'est un Sorcier. On ne peut pas tout avoir après tout

Je trouve Shiro bien sympathique : c'est un personnage bien dosé, avec un passé existant mais pas surdosé, un caractère expliqué ... Je pense sincèrement qu'il y a moyen de super bien le développer dans l'univers du forum ! En tout cas, j'ai hâte de voir si son arrivée à Sainte Catherine va l'aider à s'ouvrir un peu plus aux autres~

C'est donc avec plaisir que je vais te mettre ta couleur ! Bon jeu :D


(c) Moona Neko

________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
♥:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 392
Points : 98
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Why am I myself, and not somebody else ? • Shiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mai 1162
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Discussion au coin du feu
» Chrono de Shiro
» F. Fruits du Démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Administration :: Dossiers Scolaires :: Dossiers Refusés-
Sauter vers: