Trois Pégases et un exposé (PV Gaby et Mel')
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour du Lycan :: La Bibliothèque
MessageSujet: Trois Pégases et un exposé (PV Gaby et Mel') Lun 6 Nov - 16:19
Sinclair
Sean
&
Gaby et Mel
Trois Pégases et un exposé

Avec Gabriel Storgoi et Mélodie Templier x A la bibliothèque x Tout travail finit par porter ses fruits

Sean aimait bien travailler. Cela ne le dérangeait en général pas, du moment que vous ne lui parliez pas de métamorphose. Devoir faire un exposé n’est donc pas une corvée pour lui malgré le travail que cela demande. Surtout que cette fois leur professeur a décidé que ce serait fait en groupe et c’est bien connu, à plusieurs on finit son boulot plus vite que tout seul. A condition bien sûr que les membres du groupe communiquent efficacement et d’avoir des partenaires motivés et non pas paresseux ou prompts à vous laisser tout faire à leur place. Mais le fils Sinclair estimait être bien tombé pour une fois.

C’est donc de bonne humeur et avec un de ses rares sourires sur les lèvres que le jeune homme entra dans la bibliothèque. Ses partenaires et lui ont convenu de se retrouver après les cours pour commencer à bosser sur l’exposé et quoique de mieux que la bibliothèque pour faire des recherches et travailler dans le calme ? Le garçon entra dans la grande salle et parcourut avec un certain émerveillement les nombreux rayonnages. Vraiment, celui qui avait inventé les livres pouvait être béni. Yang perché sur ses épaules comme à son habitude choisit ce moment pour bailler largement et gâcher la solennité du moment. Son maître choisit de l’ignorer, mais ne put s’empêcher d’esquisser un sourire amusé. Peut-être que le panda roux avait raison, il était trop sérieux par moments.

Le jeune homme reprit sa marche tout en regardant dans son sac de cours pour vérifier  qu’il n’avait rien oublié. C’était fréquent qu’il quitte les salles de classe et qu’il réalise peu de temps après – voir longtemps parfois – qu’il y avait oublié quelque chose de plus ou moins important... Mais à force il commençait à avoir des réflexes pour éviter de passer la journée sans s’en rendre compte. Un discret soupir de soulagement lui échappa après cette vérification. Yang était bien sur ses épaules, sa baguette dans sa poche et ses livres et affaires d’école semblaient toutes là. A moins d’un gros trou de mémoire, il n’avait rien oublié aujourd’hui et pouvait en être fier.

Le fils Sinclair leva la tête juste à temps pour s’apercevoir que quelqu’un se trouvait sur son chemin et l’éviter maladroitement. Il s’excusa auprès de la bibliothécaire, les joues un peu rouges devant sa propre maladresse et se laissa tomber un peu plus loin sur une chaise d’une table stratégiquement choisie. Elle se trouvait suffisamment en face de la porte pour que ses partenaires le repère sans trop d’efforts, mais en même temps elle se trouvait dans un coin et n’était pas aussi exposée que d’autres, ce qui leur permettrait d’avoir un peu de tranquillité. Après tout, Sean prenait cet exposé très au sérieux – ce qui ne l’empêchait pas d’être enthousiaste, l’un n’empêchait pas l’autre – et il n’avait pas du tout envie d’être dérangé par les autres élèves.

Alors même s’il ne pouvait pas empêcher les plus chahuteurs de faire du bruit et du remue-ménage, il pouvait au moins éviter de trop attirer l’attention sur lui. Car les magiciens ne manqueraient pas de l’approcher en prenant comme prétexte de lui apporter des livres – qui se révéleraient sans doute inutiles pour son sujet – ou quelque chose comme ça. Et ils ne manqueraient pas non plus de lui reprocher plus ou moins subtilement la collaboration et surtout sa bonne entente – probablement à sens unique, mais ça n’avait pas d’importance – avec Gabriel, en rabaissant ce dernier au passage. Donc ouais, l’héritier Sinclair préférait prendre des précautions pour éviter un tel désordre et de tels désagréments. La bibliothèque de travail, de liberté et de repos pour lui et non un lieu de politique, de racisme ou de moqueries. D’ailleurs, Sainte Catherine toute entière devrait fonctionner sur ce principe à ses yeux. Mais c’était bien sûr trop demander aux cerveaux étroits des Grandes Familles...

Le garçon lâcha un soupir et posa son sac sur la table pour en sortir ses affaires. Il n’allait pas le poser tout de suite par terre, cela l’obligerait à se pencher et à bousiller son dos par la même occasion. Bientôt, la table se retrouva couverte de livres et d’affaires scolaires comme du parchemin et des plumes. C’était presque s’il disparaissait derrière les piles pour ceux qui se trouvaient au fond de la pièce et cela devait rendre l’effet un peu comique. Dommage qu’il ait fait en sorte d’être visible pour ses partenaires et qu’il s’était donc mis en face de la porte. Yang descendit alors de son perchoir pour aller s’allonger sur la table, faisant grogner son maître. Mais Sean ne tenta pas de le déloger et se contenta de soupirer. Il y avait encore suffisamment de place pour ses collègues d’exposé et lui... Et cela lui éviterait de se battre avec son familier... Enfin, façon de parler.

Yang adorait les tables de la bibliothèque pour une raison complètement obscure. A croire qu’elles étaient beaucoup plus confortables que ce que les apparences laissaient supposer. Ou alors c’était parce qu’elles sentaient bon le bois. Ou parce qu’il aimait l’ambiance de l’endroit. Allez savoir. Il avait arrêté de chercher la logique de son familier depuis bien longtemps. Et la vue de la boule de poils allongée de tout son long avec sa tête sur ses deux pattes de devant collées l’une à l’autre était vraiment craquante au fond. Le garçon se leva pour aller rendre ses livres et quand il revint à sa place, quelqu’un y était déjà assis. En même temps, avec la vue de son familier et de la montagne de livres, ceux qui le connaissaient un minimum savaient sans aucun doute que c’était là qu’il s’était installé... Il sourit donc et se rassit tout en saluant la personne d’un signe de tête placide, mais enthousiaste.

- Salut ! J’étais en train de rendre des livres. Tu as trouvé le bon endroit, félicitations. Comme tu peux le voir, Yang a décidé de prendre ses aises...


Le garçon jeta un regard blasé au panda roux avant de reporter son attention sur son partenaire. Il n’était pas aussi doué que sa sœur pour les relations sociales, mais dans son endroit préféré il devenait tout de suite plus bavard et joyeux qu’à son habitude. Et le sujet de l’exposé l’aidait beaucoup également.

- Qu’est-ce qu’on fait ? On attend ou on commence tout de suite même si on est encore que deux ?

Sean ne s’en rendait pas vraiment compte, mais sa voix vibrait presque d’excitation. Sans compter ses yeux qui brillaient de mille feux. Ouais, cela changeait assurément de son air sombre et déprimé de ses mauvais jours. A croire qu’il aurait dû aller à Poufsouffle, la maison du travail, si Poudlard avait existé...
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois Pégases et un exposé (PV Gaby et Mel') Mer 8 Nov - 23:10

Trois pégases liés malgré eux

Cet exposé est un peu étrange. Le sujet sur l’ancien directeur, et les créatures magiques me RA-VIT. Mais vraiment. Je crois que c’est le  meilleur sujet que je n’aie jamais eu. En réalité, c’est le premier exposé où je suis vraiment motivée à travailler. Puis, je crois que les autres j’avais eu zéro. Erf, une belle prune ça aussi. Mais il y a un mais. Enfin, plusieurs. Et tous ces « mais » sont liés à mes partenaires d’exposé. Ils n’ont rien de méchant, du moins, pas à première fois. Premièrement, il y a Sean Sinclair. Il a été mon partenaire à Halloween et j’ai donc passé la soirée avec lui en robe de mariée ! De quoi être gênée à vie. C’est un signe. Mais, surtout, le pire, c’est que Sean est le fils des personnes embauchant mes parents ! Le genre de personne avec qui il faut donc être impeccable, selon eux. Heureusement qu’ils ne sont pas au courant, sinon ils me feraient la morale. Et pour couronner le tout, de ce que j’ai compris, Gabriel est de la même famille qu’Archibald. Qui sait comment il réagira s’il apprend que j’ai fait quelque chose de travers avec lui. Peut-être que c’est son frère d’ailleurs. Je n’en sais rien, et moins j’en sais, mieux je me porte !

Enfin, voilà, en fin d’après midi après les cours, nous devons tous les trois nous retrouver à la bibliothèque. Comme à mon habitude finalement. Sauf que cette fois, plutôt que de le rejoindre à la table, parce que j’ai bien vu que Sean est déjà arrivé et a déposé une pile et livres, et bien j’ai été cherché ceux que je connais le mieux. Je ne sais pas si ça sera utile, mais voilà. En tout cas, j’ai récupéré tous mes livres préférés qui parlent de ces créatures magiques que j’aime tant. Donc celui que mon grand-père me lisait quand j’étais petite. Certaines pages ne sont quasiment plus lisibles à cause du temps passé, mais peu importe. Une fois ma « petite » pile retrouvée, je me déplace alors vers la table où je l’avais vu quelques minutes auparavant. Oh ? Il n’est plus là. Tant pis. Je me rapproche rapidement pour prendre place et rajouter tous les bouquins. C’est avec curiosité que je commence à lire les différents titres des livres qu’il a sélectionnés.

La voix du magicien me sort de mes pensées et me fait même sursauter, alors que mon regard se pose sur lui en rougissant.

« J-je, bonjour… »

Puis j’ai fixé le familier que je n’avais pas pris l’attention de remarquer auparavant. Il a l’air tout doux ! Je prends un certain temps à répondre à mon camarade, prise par mon envie de passer une main dans les poils de Yang, visiblement. C’est Lili qui me sort de mes pensées en donnant un coup contre les chaises avant que je ne secoue ma tête.

« Euh, euh ! »

Réfléchis, Mélodie, réfléchis vite. Qu’est-ce qu’il a dit déjà ? Oups. Qu’est-ce qu’il aurait pu dire alors ?

« On peut voir s’il y a d’autres livres intéressants si tu veux ! O-ou… euh… faire l’inventaire de ce qu’on a déjà ? »

J’entends Lili soupirer dans ma tête, et détourne le regard visiblement gênée. J’ai répondu à côté de la plaque, c’est ça ? Je n’ose cependant pas lui demander ni même rajouter quelque chose.


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois Pégases et un exposé (PV Gaby et Mel') Jeu 16 Nov - 13:30

Trois Pégases & un Exposé
feat. Sean & Mélo ♥️

Le souffle saccadé, ton sac en bandoulière buttant contre tes genoux, tu remontes le chemin reliant le bâtiment principal à la Tour du Lycan en courant malgré les ouvrages que tu tiens dans les mains. Tu étais censé rejoindre deux camarades de classe après les cours afin de commencer votre exposé commun, mais tu es en retard. Bien qu'ils ne t'aient pas donné d'horaire fixe, tu t'étais juré d'arriver le plus tôt possible afin de ne pas perdre de temps. Seulement voilà, tu avais quelques questions à poser à ton professeur de latin concernant le cours qui venait de s'achever et, comme d'habitude, le professeur Galland est parti dans des explications longues bien que très instructives. Évidemment, tu as bu ses paroles, totalement penché à ses lèvres, mais l'heure tourne vite. Si Knife ne te l'avait pas fait remarquer, tu serais toujours face à l'adulte, obnubilé par son discours et son savoir. Pour une fois donc, ton familier s'est révélé efficace. Néanmoins, il dort désormais dans la poche de ton blazer, comme si son intervention l'avait fatigué. Étrange qu'il ne se plaigne pas des soubresauts de ta course, d'ailleurs, lui qui a tendance à râler pour tout et n'importe quoi. Cependant, si tu étais en retard, c'est parce que tu as du passer par ta chambre dans la Tour des Centaures afin de récupérer quelques livres empruntés quelques jours plus tôt à la bibliothèque. Des bouquins qui pourraient vous servir pour l'exposé, car tu as bien évidemment débuté tes recherches dès l'annonce du sujet. Mais encore faudrait-il que tu les aies en ta possession lors de votre séance de travail.

Cet exposé, d'ailleurs, a confronté deux sentiments contradictoires en toi : la hâte et la peur. Hâte parce que la sujet t'a aussitôt intéressé : la vie du duc Hortense, l'ancien propriétaire du domaine et sauveur de nombreuses créatures magiques. Mais peur parce que tu dois travailler avec deux camarades de classe et que vous devrez partager le résultat de vos recherches à l'ensemble des autres Pégases. La simple idée de devoir t'exprimer en public te met la boule au ventre, mais tu ne pourras pas y échapper. Heureusement que le sujet te passionne tant, sinon ça aurait été une véritable corvée. De plus, tu essaies de te rassurer en te disant que ce travail d'équipe ne peut que t'aider à te faire des amis dans l'école. D'après ce que tu sais, tes collègues sont tous les deux des Magiciens - espérons qu'ils se montrent tolérants à ton égard. L'idée d'être l'unique Sorcier du trio ne te rassure pas vraiment mais le professeur n'a sûrement pas créer les trios au hasard. C'est du moins ce que tu espères, parce que tu ne tiens pas vraiment à subir des brimades de la part de tes compagnons. C'est donc l'estomac entortillé et la gorge sèche que tu pousses les lourdes portes de la bibliothèque, t'engouffrant dans ce bâtiment si important à tes yeux. L'odeur désormais familier a l'effet immédiat de te rassurer, complètement serein au milieu des milliers de livres qui t'entourent.

Un peu plus détendu, tu balaies les lieux du regard, à la recherche de tes camarades. Tu reconnais aussitôt Mélodie, la magicienne à la chevelure blonde ainsi que Sean, le jeune brun. Tu n'es normalement pas très doué pour retenir les prénoms, mais étant donné qu'ils sont notés sur le polycopié résumant le travail à fournir, difficile de les oublier. Avalant difficilement ta salive, tu t'approches doucement de la table sur laquelle de nombreux ouvrages sont déjà rassemblés. Ont-ils commencé sans toi ? C'est fort possible, ils ne souhaitaient sûrement pas perdre de temps. Tu hésites soudain à rejoindre leur table. Peut-être se débrouilleront-ils bien mieux sans toi ? Peut-être ne veulent-ils pas de toi dans leur groupe de travail ? Tu les comprendrais, te permettre d'arriver en retard comme ça … ne quoi ne pas leur inspirer confiance. Angoissé, tu commences à te charcuter la lèvre inférieure, la mordillant au sang. Pendant un instant, tu es tenté de faire demi-tour, de t'enfuir à toutes jambes et agir comme le premier des lâches. Cependant, Knife sort soudain de ta poche pour aller se poser dans le pelage soyeux et épais du panda roux à l'étrange couleur jaune allongé de tout son long sur la table. Avant de se coucher dans cet amas de poils, la minuscule chauve-souris te lance un regard moqueur, ravie du nid qu'elle vient de trouver.

Knife, non ! Tu adresses un regard navré à Sean. Oh je … je suis désolé. Je suis en retard et … je crois que Knife prend ton familier pour un coussin …

Aussitôt, tu déposes ta pile de livre sur la table à côté de ceux déjà récoltés par tes camarades et te précipites sur Knife afin de le déloger de là. La chauve-souris évite habilement tes mains tremblantes et part se réfugier dans le blazer de Mélodie, à un endroit où tu refuses catégoriquement de mettre les mains. Décidément, ton familier met toutes les chances de son côté pour te faire subir la pire des humiliations. Blanc comme un linge, tu déglutis, complètement dépassé par la situation. La chauve-souris a beau être minuscule, tu aperçois distinctement la petite bosse que son corps ridicule forme sous le tissu. Mentalement, tu lui sommes d'arrêter son cirque mais Knife t'ignore royalement, visiblement trop bien installé sur le ventre de ta camarade de classe. Honteux, désemparé, tu ne peux que t'incliner bas devant la jeune fille, regrettant déjà d'avoir passer les portes de la bibliothèque. C'est bien la première fois que Knife te fait un coup pareil. Pourquoi s'était-il embêté à te faire réaliser l'heure lorsque tu étais avec le professeur Galland si c'est pour le couvrir de honte maintenant ?! Une fois encore, tu viens à en envier les familiers calmes et bien élevés de certains de tes camarades. Knife est vraiment insupportable quand il s'y met. Finalement, c'est bien mieux quand il dort, au moins il n'enquiquine personne …

J-Je suis vraiment désolé ! Il n'est pas comme ça d'habitude je … je ne sais pas ce qu'il lui prend … Je suis désolé, vraiment ! Pardonne-moi !

Les joues cramoisies, tu n'oses pas lever la tête pour croiser le regard de tes camarades. Finalement, ce ne sera pas grâce à cet exposé que tu te feras des amis.  



©️ Halloween



________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
♥:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 397
Points : 98
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois Pégases et un exposé (PV Gaby et Mel')
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Trois Pégases et un exposé (PV Gaby et Mel')
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Trip à trois!
» Gab _ À trois on y va... un, deux, go ! _ Fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour du Lycan :: La Bibliothèque-
Sauter vers: