【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: Le Ventre de l'Hydre :: La Grande Salle :: Event
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Lun 30 Oct - 14:51


BAL D'HALLOWEEN 2017
trick or treat ?

Halloween.

Chez les Humains, cette fête est synonyme de costumes et de chasse aux bonbons, de créatures magiques et de film d'horreur. Le temps d'une nuit, ils deviennent tantôt vampire, tantôt sorcière, et font de la nuit leur domaine. Aux yeux de la communauté magique, il n'y a pas plus grosse insulte à leur égard que cette fête grotesque. Ainsi, nombreuses sont les créatures qui se fondent dans la masse déguisée pour effrayer ces humains provocateurs. Bien évidemment, ces attitudes irresponsables sont interdites par les Grandes Familles et les trouble-fêtes sont punis, mais comment leur en vouloir ? La naïveté des êtres humains est ce qu'elle est, de toute façon.

Ainsi, cette fête n'est évidemment pas célébrer par la communauté magique. Mais pourquoi s'en priver, après tout ? Pour certains adolescents, il s'agit d'une occasion comme une autre pour permettre à tous de s'amuser et de se détendre. Aussi ont-ils fait remonter à l'administration de l'école cette envie de s'approprier cette fête et d'en profiter également. Si les nombreuses requêtes n'ont jamais été entendu jusqu'alors, l'arrivée de Benjamin Leroy à la tête de l'école et le vent de renouveau qu'il a apporté a apporté un espoir nouveau aux nouvelles générations. Si le directeur n'a pu mettre ceci en place les deux années précédentes, il a décidé de se rattraper en cette nouvelle année. Après tout, 2017 n'est-elle pas l'année du changement ?

La nouvelle a fait le tour de l'école dès son annonce. Un bal d'Halloween aura lieu le soir du 31 Octobre, dans la Grande Salle. Une seule règle : venir costumé. A l'occasion, des petits formulaires ont été distribué aux élèves, permettant à ces derniers de choisir entre acheter eux-mêmes leur costume ou en réclamer un à l'administration. Depuis lors, l'euphorie règne dans le château. Cette dynamisation de l'école ravit la majorité des élèves, impatients de découvrir ce qui les attend lors de ce bal. Ainsi, les jours précédents la soirée ont été particulièrement agité tant il a été difficile pour tous de contenir son excitation.

Mais l'attente est désormais terminée. Enfin, le tant attendu bal d'Halloween va débuter. Vêtu de son plus beau costume, Benjamin Leroy est prêt à accueillir les élèves dans la Grande Salle décorée pour l'occasion. Les grandes tables ont été poussé contre les murs afin de proposer une large piste de danse. Un immense buffet a été installé tout au fond de la salle, proposant des plats salés comme des pâtisseries gourmandes ou des sucreries colorées. Quelques membres du club de musique se sont portés volontaire pour animer la soirée et attendent leur moment pour briller. Bref, tout est parfait aux yeux du directeur. Comment ce bal pourrait-il mal se passer ?

L'arrivée des premiers élèves se fait dans une ambiance joviale et impatiente. Tous joliment déguisés, ils découvrent la Grande Salle en poussant des exclamations ravies. Certains se tiennent par le bras, bien décidés à passer cette soirée en couple ou entre amis proches. Monsieur Leroy a même le plaisir d'apercevoir des Sorciers et des Magiciens mêlés, comme s'il s'agissait de la chose la plus naturelle du monde. Ce qui le ravi au plus haut point et lui arrache un large sourire satisfait. Petit à petit, ses rêves se concrétisent et les jeunes lui prouvent qu'un avenir commun est possible pour ces deux espèces que la haine et la peur séparaient depuis bien trop longtemps.

La Grande Salle est bientôt pleine de petits monstres en tout genre et une cacophonie enthousiasme s'élève de la foule. Maintenant que tout le monde semble être arrivé, il est temps de démarrer les festivités. Néanmoins, la pénombre s'abat soudainement sur la salle, tirant des exclamations surprises à chacun. Benjamin n'a pas le temps de rallumer magiquement les lumières que l'ombre disparaît, plongeant de nouveau la Grande Salle de sa luminosité habituelle. C'est alors que résonnent quelques hoquets de surprise et que le directeur remarque que les costumes des élèves ont été remplacé par des accoutrements allant du ridicule au classique. Le responsable, il le repère immédiatement.

Tordu de rire dans un coin de la salle, Ramiro Marcat semble plus que fier de son effet. Son objet magique en main, il s'approche du directeur et s'exclame :

▬ Bienvenue à tous ! Vos costumes étaient mignons mais … que serait Halloween sans petites farces ? J'ai donc prit la liberté de vous changer … et de vous proposer à chacun et chacune un nouveau partenaire pour la soirée ! Ne soyez pas timides, il n'y a pas plus adapté pour faire de nouvelles rencontres. Allez, dansez, dansez toute la nuit et amusez vous ! Aaaah, quelle belle jeunesse !

Décontenancé, Benjamin jette un regard interrogateur à son beau-frère mais ce dernier a déjà rejoint la foule tandis que les musiciens démarrent leur premier morceau. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, chacun s'adapte au coup de théâtre de Ramiro ...

Décidément, rien ne se passe jamais comme prévu dans cette école !

(c) Moona Neko
avatar

Profil


Espèce: Magicien

Familier: Trend, renard à 3 queues

Situation: Marié
Directeur
Directeur
Voir le profil de l'utilisateur http://saintecatherine.forumactif.com
Messages : 156
Points : 177
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Lun 30 Oct - 19:24
This is Halloween !



Ca y est ! Aujourd’hui était un grand jour !

Sitôt qu’elle avait entendu parler de ce bal costumé, Liselotte n’avait pensé qu’à une seule chose : son déguisement. Jamais encore elle n’avait eu l’occasion d’assister ou de participer à un tel évènement, si bien qu’elle n’avait cessé de trépigner d’impatience depuis l’annonce. Comment allait se dérouler la soirée ? Allait-elle danser avec quelqu’un ? Peut-être … avec Lexa ?! Bref, elle avait hâte ! Toutefois, pendant plusieurs jours, elle avait réfléchit sans relâche à un problème épineux : qu’allait-elle choisir comme costume ? Liselotte avait pris le soin de se renseigner sur la culture humaine et les costumes couramment portés à cette occasion. Zombie, vampire, fantôme, loup-garou … Le choix ne manquait pas.

Finalement, Liselotte avait opté pour la simplicité. Un costume de sorcière ferait l’affaire, d’autant plus qu’elle comptait le personnaliser. Ce serait d’autant plus amusant que d’en quémander un à l’administration. Dans sa quête du déguisement idéal, elle avait enrôlé Mélodie et Sasha avec elle. Mélodie lui avait semblé être réticente au début, puis, elle s’était laissée convaincre par Liselotte et Sasha de se choisir un déguisement original. Original était un moindre mot. Leur shopping avait eu de quoi amuser la sorcière blonde : Mélodie semblait avoir l’œil pour dépareiller ses tenues. Liselotte n’avait rien dit et ne se permettrait jamais de la juger pour cela. Après tout, les goûts et les couleurs, c’est en fonction de chacun ! De son côté, elle avait opté pour une jolie robe à froufrou noire et rose. Afin d’agrémenter sa tenue de sorcière, elle avait acheté un chapeau pointu, des bottines noires, des gants noirs ainsi qu’une paire de jambières mauves. Ah, elle n’avait pas oublié la pièce maitresse de son costume : le balai magique ! Enfin, ce n’était qu’un simple balai ici.

Sa tenue était prête et les jours qui ont suivi lui avaient permis de préparer un costume pour Lena. Elle était retournée faire quelques emplettes, seule, afin d’avoir de quoi bricoler dès qu’elle avait eu du temps libre. Son lit était devenu un atelier de création où trainaient des rubans, des tissus, des papiers … Bref, une belle pagaille. Tout cela avait eu pour résultat un adorable chapeau de sorcière après lequel elle avait fait deux trous pour passer les oreilles du loup. Un petit élastique permettrait à l’accessoire d’être maintenu sur la tête de Lena. Ce n’était pas tout ! Lena aurait également droit à un petit collier de bandelettes noires et oranges sur lesquelles Liselotte avait collé de petites araignées noire en papier. Pensant également que cela ravirait Mélodie et Sasha, Liselotte avait concocté un chapeau similaire à celui de Lena pour Lili et Mikorin.

Le jour venu, elle avait offert ses présents à ses camarades de chambre. De son côté, il lui avait fallu batailler pour faire porter le chapeau à Lena. Le loup blanc avait couru à travers toute la chambre pour s’éviter d’être ridiculisé. Néanmoins, comment résister face à une Liselotte triste et déçue ? Lena avait fini par capituler et arborait son chapeau de sorcière accompagné de son collier à franges noires et orange. Autant dire que le familier se faisait le plus petit possible, persuadé que certains ne manqueraient pas de rire (il pensait à une certaine loutre). Liselotte, elle aussi, avait enfilé son costume et était fin prête à partir pour le bal costumé.

La voilà, bras-dessus, bras-dessous avec Mélodie qu’elle avait entrainée dans son sillage. Sasha semblait être partie de son côté. Il semblait y avoir déjà du monde mais, cela n’empêchait pas Liselotte de découvrir le lieu de réception avec stupéfaction. Tout était si grand, si impressionnant ! Un énorme buffet se tenait au fond de la pièce. Liselotte se dit qu’elle n’aurait aucun mal à retrouver Sasha, il lui suffirait de jeter un œil du côté du buffet. Entrainant toujours sa camarade magicienne avec elle, elle essayait de reconnaitre des visages. Billie était-elle ici ? Lena espérait que non, tandis que Liselotte scrutait la foule. Et … Lexa, comment … comment était-il habillé ce soir ?! Liselotte rougissait tout à coup en pensant à lui, déguisé en prince vampire ou que sais-je. Peut-être pourrait-elle lui demander de danser avec elle ? Oui ! Ce serait une occasion parfaite ! Liselotte secoua la tête comme pour chasser le jeune homme de son esprit et se tourna vers Mélodie :

« - Est-ce que tu reconnais quelqu’un ? »

Le brouhaha masquait presque sa question. Puis, tout à coup, la lumière s’éteint. Liselotte sursaute et sent son cœur s’emballer. L’obscurité n’apportait rien de bon. Elle ne parvenait plus à voir qui que ce soit, ce qui lui donnait l’impression d’être seule. Son seul point d’accroche restait Mélodie, à qui elle agrippait le bras plus fort à présent. Puis, à son plus grand soulagement, la lumière fit de nouveau son apparition. Mais, cette fois-ci, Liselotte sursauta et s’éloigna de la personne qu'elle croyait être Mélodie. Qui était-ce ?! Un policier ?! Et Liselotte était déguisée en ... bébé ?!

« - Mais, qu’est-ce qu’il s’est passé ?! » s'exclamait-elle.

Les explications ne tardèrent pas à arriver. Il s’agissait d’un tour de Monsieur Marcat, visiblement. Celui-ci ne semblait pas mécontent, loin de là. Liselotte baissa les yeux pour admirer son nouveau costume. Son balai était devenu un hochet et autour de son cou était suspendue une tétine. Son costume était un faux buste de bébé agrémenté d’une couche et d’un bavoir. Ses chaussures étaient devenues de petits chaussons en peluche sur lesquels trônaient des têtes d’ours en peluche sur l’extrémité. Lena n’avait plus rien à envier au ridicule de sa maitresse. Le loup semblait échapper des éternuements, ce qui donnait l’impression de le voir pouffer de rire. Liselotte lui tira la langue.

Bon, eh bien, la soirée commençait bien ! Et la voilà avec un inconnu qui avait subitement remplacé sa partenaire du début de soirée ...

Pv Billie
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Lun 30 Oct - 21:38


Event - Halloween 2017
Feat inscrits { Ezhyo Evercrow }

Lorsque l'annonce d'un bal pour Halloween a été annoncé, au départ, je n'avais pas une folle envie de venir. En premier lieu, parce que cette fête ne m'intéressait pas des masses, mais aussi parce que je n'étais pas intéressée ; et puis, de toute façon, avec qui j'allais bien pouvoir venir, sachant que je ne connaissais personne avec qui y aller ? Et puis, j'ai entendu dire qu'il y avait de la nourriture. Tout de suite, ça a attiré mon attention. Là, par contre, il y avait moyen que je vienne, même toute seule !

Mais... En quoi allais-je me déguiser ? Je pourrais très bien me déguiser en sorcière, me diras-tu, mais quelque chose me dit que ce n'est pas très original... Je me suis donc creusée la tête pendant un long moment, consultant mon familier, semblant tout aussi connaisseur que moi. J'ai regardé un peu ce qui avait tendance à se faire durant cette fête, mais je n'étais pas très inspirée. Et donc, après de longues délibérations, j'ai décidé de me déguiser en... fantôme. Pourquoi pas, après tout, et puis, ce n'était pas très compliqué à réaliser. J'étais donc allée chercher un déguisement potable de fantôme. Une sorte de drap blanc assez simple, avec un boulet en plastique à accrocher au pied, ainsi qu'un short et t-shirt blanc par-dessous pour ne pas être toute nue non plus. Ensuite, je n'avais plus qu'à faire quelques petits arrangement, et le tour était joué ! Pour Strya, je n'avais pas fait très original et avait rapidement fabriqué un collier simple avec une petite citrouille comme décoration. Et parce qu'on faisait la paire, elle avait eu droit à son costume de fantôme ; elle semblait ravie.

Cependant, se déplacer avec ce drap n'était franchement pas pratique, aussi je devais faire attention lorsque je marchais le jour J. Heureusement qu'il y avait des sortes de "manches" pour les bras ! C'est donc ainsi accoutrée que je me suis fondue anonymement dans la masse de magiciens et de sorciers allant vers la salle du bal. Peu faisaient attention à moi, et tant mieux. La première chose que je pu repérer, c'est l'énorme buffet au fond de la salle. Je ne regrettais absolument d'être venue, au moment présent ! Et Strya était d'accord avec moi, pour le coup. Hélas, j'allais devoir attendre un peu, car il fallait que le dirlo se sente obligé de faire un discours. Sérieux, laisse-nous bouffer en paix ! Mais même lui n'eût même pas le temps de dire quoique ce soit, car la lumière s'éteignit soudainement, nous plongeant dans le noir complet.

Heureusement, elle revint bien vite, mais je déchantai lorsque je me rendit compte que j'avais perdu Strya de vue et que mon costume avait disparu. A la place, j'avais une affreuse combinaison entre le rouge et le orange surmontée d'une capuche à deux petites cornes noires et d'une queue de la même couleur. Le tout avec une sorte de mini-trident argenté à la main. Et une sorte de « col » de fourrure noire autour de mon cou, semblant accordé à la tenue. Et cette espèce de fourrure noire au niveau de ce qui semblait être le début de gants et de bottines. Ah, oui, j'oubliais les petites ailes noires ridicules. Sérieusement... Comment je me suis retrouvée comme ça ?! Je suis ridicule ! Et je ne te parlerais même pas la présence d'un gars déguisé en poulet juste à côté de moi. Il me donne faim, cet andouille.

La réponse ne tarda pas à arriver, ou plutôt, le responsable de tout cela ne tarda pas à se révéler : il semblerait que ce soit un adulte qui se soit bien amusé. Et il a rien d'autre à foutre, ce con ?! J'avais pas prévu de danser, moi, j'étais juste venue pour la bouffe ! En plus, je ne sais pas où est passée Strya ! Décontenancée et agacée, je me tourne vers Monsieur Poulet, ne pouvant m’empêcher de retenir un sourire amusé. Lui, il n'avait pas eu de chance.

▬ « Hum... Ton costume ne fait pas très peur. Il me donne faim, même. »

Je ne savais pas trop quoi faire, à vrai dire. Lui fausser compagnie, peut-être, même si ce n'est pas très poli ? Quoique, je n'aurais aucune honte à le faire s'il s'agit d'un magicien, parce que j'avais pas non plus prévu de traîner avec ces sales bestioles. J'espérais juste qu'il allait se décider et qu'il n'avait pas la pressante envie de danser, parce que moi, j'ai le buffet qui m'appelle.

Code by Aekko - ne pas toucher


________________________________


Kiarra : #F34330 • Strya : #903471
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Chatte noire ailée aux yeux violets

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Points : 203
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Lun 30 Oct - 21:39
Montage créé avec bloggif
⎡Trick or Treat⎦
RP Halloween


Halloween. LA fête la plus importante pour Sasha. Historiquement, aucune importance. Sentimentalement, elle préférait les citrouilles aux bonhommes de neige. Se faire peur, manger des sucreries … tout en profitant des boissons chaudes de fin d'année ! Noël, il fallait être sage, manger des tonnes et d'autres tonnes de nourriture. Non, définitivement Halloween.

En plus, Sasha avait la couleur de cheveux adéquate. Un orange bien vif au couleur de l'automne. Et elle adorait les sucreries. Voilà deux raisons de préférer cette fête là. Déjà toute petite, la Magicienne avait pris l'habitude d'aller visiter le quartier dans son petit costume, son sac citrouille pour l'aider à collecter les bonbons surprises. Beaucoup jouait le jeu même si cela déclinait aujourd'hui. Quelle tristesse.

Ainsi, à l'annonce du bal préparé à Sainte Catherine, Sasha avait filé acheter son costume. Elle n'était pas du genre à le fabriquer, trop la flemme. Elle avait donc opter pour un costume de diablesse, violet pour changer du traditionnel rouge. Une combinaison short assez évasée en bas, de longs gants, des bas et de bottes à talons (pas trop hauts, elle avait prévu d'avoir à fuir dans certains cas), une paire de cornes, deux grandes ailes de chauve-souris dans sans dos et, forcément, une petite fourche. Parfaite !

Même Mikorin avait eu droit à son petit déguisement ! Une petite paire d'ailes et un magnifique chapeau conçu par Liselotte. Sasha avait remercié sa camarade de chambre et l'avait fait essayer à son renard … qui avait adoré. Il gardait la bouche ouverte, l'air un peu stupide mais juste ravi. Trop mignon, Sasha craquait totalement.

S'était préparé plus vite, Sasha était descendue la première, accompagnée de son familier. Ses pas résonnaient à cause de ses petits talons et ce jusqu'au Hall. Richement décoré, les toiles d'araignée plus vraies que nature lui donnèrent même des frissons dans le dos. Elle s'attendait à tout moment à voir descendre la hideuse créature l'ayant confectionnée. Les lumières donnaient un aspect terrifiant au Hall et Sasha se sentit plus que jamais dans son élément.

Dès qu'elle aperçut le buffet, la diablesse fila comme le vent, le renard juste derrière elle : sucettes rouges comme le sang, dents de vampire en sucre, petits morceaux de citrouilles confits, crêpes aux couleurs étranges … Miam ~ Elle croisa le regard de Benjamin, veillant sur ses petits élèves et lui fit un clin d'oeil en levant son pouce : le buffet était parfait. S'armant d'une assiette en carton, elle fit ses réserves comme l'écureuil choisirait ses noix. Ah, ça devenait bruyant aussi mais elle ne voyait pas ses camarades de chambres.

Soudain, le noir. Une patte d'araignée en réglisse au coin des lèvres, Sasha releva la tête : c'était pas à cause d'elle, ça ! Et … elle se sentit légèrement plus couverte qu'à l'instant. Quand la lumière éclaira à nouveau la salle, Sasha éclata de rire en voyait les nouveaux costumes de gens à côté d'elle. Jusqu'à réaliser ce qu'elle portait elle-même.

Une sorte de sari rouge lui descendant jusqu'au cheville avait remplacé son combinaison de diablesse. Une étole à la couleur du safran était drapée sur son épaule pour venir se nicher ensuite sur sa hanche opposée, se cachant sous les replis du tissu carmin. Ses bottes étaient devenues de simples sandales, bien plus confortables. Et pire que tout, l'impression d'avoir la nuque à l'air, expérience étrange vu qu'elle avait toujours les cheveux relâchés. Elle porta sa main à son crâne, cherchant ce qui pouvait bien retenir ainsi ses mèches oranges. Ses doigts ne rencontrèrent qu'une surface molle, un peu comme une seconde peau. Ce ne serait quand même pas … un faux crane ?

Outrée, elle lança son regard le plus noir au responsable de sa honte capillaire : Ramiro Marcat. Oui, c'était drôle mais Sasha n'aimait pas être la cible des mauvaises blagues. Même si c'était bien trouvé … vraiment bien trouvé. Quant à l'idée du partenaire … là, ça devenait intéressant. Elle croqua dans une bouche de vampire tout en écoutant la suite. Ouais, il était marrant ce Ramiro. Okay, elle allait jouer le jeu. Un coup d'oeil vers le bas lui appris que Mikorin avait également gagné une étole comme celle de sa Maîtresse, passant entre ses pattes avant pour venir se fermer derrière sa patte gauche. Ah, la magie …

Bon, il lui fallait donc trouver son partenaire … Elle regarda autour d'elle, chacun des élèves semblaient se tenir près d'un autre, les groupes assez éloignés les uns des autres. Sans doute à cause de Ramiro qui avait déplacé tout le monde, pour constituer les groupes. Ah, quel mentor parfait ! Et près d'elle, Sasha découvrit simplement un garçon blond en … Mickey ? Trop chou ~ Elle attrapa sa main blanche, supposant qu'il s'agissait de son partenaire pour le bal.

« Salut, tu es Gabriel non ? Je suis Sasha, on était assis côte côte en cours de Métamorphoses la dernière fois ! Super chouette ton costume ! »

Elle avait retenu son nom parce que le petit blond était clairement pas nul dans les cours. Pas très causeur mais ça allait à Sasha. Il était sérieux au moins mais il était temps de se dérider ! Surtout pour Halloween !

« Tu veux un bonbon ? Je te conseille les pâtes d'araignée en réglisse, c'est une tuerie ! »

Elle lui présenta l'assiette tellement remplie que les sucreries menaçaient de s'effondrer si elle faisait un faux mouvement. Elle attrapa des crocs de vampires et lança le bonbon à Mikorin qui le mâchouilla en regardant l'autre Pégase.

« Ah là là, Benji semble avoir du mal à se remettre … ~ »

Le pauvre directeur regardait la foule de jeunes qui s'était plus ou moins habitué au détournement de leurs costumes. Juste trop marrant ! Elle se tourna à nouveau vers Gabriel, souriant de toutes ses dents :

« Tu es mignon, tu as une copine ? L'une de mes camarades de chambres, Mélodie cherche l'amour, j'ai l'impression. Tu es branché fille, au moins … ? »   


Kuroko's Basket

________________________________

Merci Soulmate ~★
Spoiler:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Mikorin - Renard roux

Situation: En couple
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 300
Points : 71
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Lun 30 Oct - 21:40

Should I...marry today? What... hm... :=//=:

Un bal costumé... Voilà une idée qui a commencé à passer dans l'école sans que je m'y intéresse réellement. Ou plutôt sans que je n'aie le temps de m'y intéresser. Oui, parce que Lise est devenue complètement folle dès que les rumeurs sont apparues. Réflexion, recherche... On a fini toutes les trois à faire les boutiques pour choisir nos costumes. Ceux de Sasha et Lise sont tous mimis. Le mien, je ne sais pas trop quoi en penser. Il faut bien un truc qui fasse peur, non pendant Halloween ? C'est ce que j'ai pu comprendre de mes camarades de chambre, puisque je n'y connais absolument rien. Et comment faire peur ? En laissant aller son imagination ! Alors, j'étais là, à regarder les vêtements les plus loufoques que je pourrai assembler.

... Au final, ça n'a rien d'effrayant. Mais vu le rire de Lisou, c'est que ça doit au moins être marrant ! Je suis cependant contente qu'elles ne me fassent pas de remarques et ai pu donc embarquer ce que je souhaitais. Après cette journée fantastique de boutiques, je n'ai pas attendu plus que ça ce jour. J'ai seulement repris mes habitudes, le petit train-train quotidien.

Puis le jour J est arrivé. Il faut s'habiller... Alors, voilà ma tenue : des collants noirs rayés de jaune, comme les abeilles. Une jupe rouge et blanc à carreaux. Un t-shirt à manches courtes rayé à la verticale bleu et blanc. Puis des chaussures vernies rose pétant. Lili ricane doucement dans ma tête, mais je ne m'offusque pas. C'est Halloween et bal costumé ! Bah, voilà, je suis déguisée. Puis Lise nous a offert un joli chapeau que j'ai mis à la petite licorne. Bien qu'elle ait accepté pour m'accompagner, cette dernière est un peu ronchon et cette fois, c'est moi qui ricanes doucement.

Bras dessus, bras dessous, les joues légèrement rosies, Liselotte et moi nous avançons vers la salle de bal. Toutes deux observons alors les personnes alentours et les costumes plus ou moins réussis des choses effrayantes. Il est vrai qu'à côté de ça, je suis plutôt un clown finalement... Bah, je croise quelques sourires moqueurs que je tente d'éviter : puis j'ai Lise avec moi ! et Lili ! Alors je souris doucement, alors que je n'ai même pas entendu ce qu'elle a dit. De toute façon, je n'ai pas trop le temps de m'y attarder qu'il fait finalement tout noir.

Le contact auprès de moi me rassure cependant : Lisou est encore là, mais j'ai un peu peur des raisons de cette... panne ? Est-ce réellement une panne ? Puis, tout d'un coup, la lumière apparaît de nouveau ! Et, je suis assez surprise. Mon regard posé sur mon corps me fait rougir d'un coup.

Q-q-q-q-q-quoi !? C'est une blague ? Pourquoi une robe de mariée, un voile !? Qui a fait cette farce !? Instinctivement, je tourne la tête sur le côté.

« Lisou ... »

Et mes yeux s'écarquillent d'un coup ! Nouvelle surprise ! Il y a un garçon à mon bras. En plus de cela, il me dit quelque chose, mais je n'ai pas le temps de réfléchir : mes mains lâchent ce qu'elles tenaient. C'était quoi, au fait ? Mon regard passe au niveau du sol, et observe le bouquet de fleurs... Des fleurs ... Mon dieu. Serais-je en train de rêver ? Lili semble aussi surprise à mes côtés...


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Lun 30 Oct - 21:59




C'est le soir du 31 Octobre. En d'autre termes, Halloween. Un fête, certes humaine à la base, qui plaît particulièrement à l'atypique Magicien. C'est le seul jour de l'année où son originalité passe inaperçue, où tous laissent libre recourt à leur imagination et se lâchent.

Décidément, Sainte-Catherine n'avait plus rien à voir avec Hortensia. Benjamin Leroy bouleverse tous les codes et toutes les traditions dans lesquelles l'école était bloquée. En effet, William n'a pas besoin de faire le mur pour fêter Halloween chez les humains cette année puisqu'un bal officiel est organisé par l'administration. Son admiration pour son idol, le directeur, ne fait qu'augmenter. Sa manière d'agir si déplaisante pour les Grandes Familles fait le bonheur des élèves. En tout cas, celui de Will.

Willy a pris un grand soin à choisir son costume. Il compte bien effrayer quelques malheureux. Enfin… Cela ne change pas vraiment de son quotidien en fait. Il espère presque croiser la petite Pégase qu'il s'amuse à effrayer chaque fois qu'il la croise. C'est devenu son petit jeu.

Directement après les cours, il profite du temps libre pour commencer ses petite préparation. Tout d'abord, il se change dans un slim noir troué, un sweat à capuche blanc (sans grande valeur, acheté pour l'occasion) et ses fidèles rangers noires. Ce sont les prémices de son costume mais il ne peut se permettre de directement se mettre dans le personnage. Il a tout de même l'étude surveillée avant. Il ne serait pas vraiment correct de s'y pointer déguisé.

Une fois l'étude terminée, le Dragon va rapidement manger avant de se rediriger dans sa chambre. Là, vient le temps de détacher son semblant de chignon de déstructurer sa coupe. Le but étant que la délimitation rasé/long ne se remarque plus trop. Un illusion de cheveux longs des deux côtés en somme. Son teint étant naturellement d'une pâleur exceptionnelle il n'y touche pas (et ce n'est pas comme s'il avait la moindre idée de comment faire de toute manière) ensuite, vient le moment de demander de l'aide extérieure. Il a tout prévu.

C'est sifflotant l'air de violon de La Danse Macabre de Saint-Saëns qu'il prend la direction la chambre d'une connaissance. C'est un Phoenix du club musique vouant une certaine passion pour le maquillage d'effets spéciaux. Pendant une vingtaine de minutes, les deux élèves papotent alors que le plus jeune s'amuse à maquiller le plus vieux avec les moyens du bord. C'est avec le faciès -plutôt réussi- de Jeff the Killer que William ressort de la chambre, arborant un sourire de l'ange sanglant relativement réaliste. Ses mains sont teintées de rouge grâce à du faux sang et son maquilleur a même eu l'honneur de tacher le sweat blanc prévu à cet effet. Le svelte géant est fier du résultat. Il en impose pas mal. De retour dans sa chambre il va trouver la petite surprise prévu pour son familier. Ses colocataires se préparent aussi, il ne s'attarde pas vraiment sur eux. Une fois qu'il l'a trouvée, il encapuchonne sa panthère dans une cape aussi sombre que sa robe.

Il est fin prêt. Après l'effort, le réconfort : pause clope. Un peu d'air lui fait du bien en sortant. Il ne fume pas beaucoup, il peu passer une journée sans fumer. Mais tout de même, cela le détend, c'est un moment pour lui. Souvent il se perd dans le fil de sa propre pensée pendant ce moment. Aujourd'hui n'est pas une exception.

Lorsqu'il rentre à nouveau, l'heure du bal arrive à grands pas. La majorité des élèves se dirigent déjà vers la grande la salle. Willy y va lui aussi, sans partenaire particulier. Enfin si, Natt. C'est un bon début.

Le suédois est un électron libre. Il se définie que très rarement avec qui aller ou à qui parler. Il va entre différents groupes sans jamais appartenir à l'un plutôt qu'à l'autre. Dans son comportement semblant sociable, il est en fait plutôt solitaire. En arrivant, il salue ses protégés du club musique. C'est un grand honneur pour eux d'être responsables de la musique pour un tel événement. William est celui qui a trouvé les volontaires pour cette animation, en tant que président, il est un peu comme un papa fier de sa progéniture.

Il y a foule dans la grande salle. Un brouhaha d'excitation et d'anticipation est omniprésent. Tous sont déguisés et joyeux. Cette ambiance festive ferait presque oublier que Sorcier et Magiciens sont mélangés dans une même pièce. Soudainement, les lumières s'éteignent. Un élan de surprise générale se fait entendre. Les élèves n'ont pas le temps de se demander ce qu'il se passe que les lumières se rallument aussi vite qu'elles avaient disparues.

D'abord, c'est l'incompréhension générale. Les groupes ont été explosés, comme si chacun avait été téléporté sans crier gare à un endroit aléatoire. William constate bien vite que ce sort a clairement formé des binômes. Instinctivement, il regarde à sa gauche. Une inconnue se trouve à ses côté. Elle semble plus jeune. Elle porte un costume de petit poney arc-en-ciel et a une chevelure flamboyante. Aussi, elle est toute petite. Il la trouve toute mignonne, bien qu'il n'ait absolument aucune idée de qui elle peut bien être.

Il constate bien vite qu'il ne porte absolument plus le costume qu'il avait précédemment. Cela l'attriste un peu, puisqu'il a tout de même fait des efforts indéniables. Il a juste pu envoyer une photo de son merveilleux Jeff The Killer à son meilleur ami avant qu'il disparaisse. C'est dommage, il aurait voulu en profiter un peu plus. A la place, il se retrouve dans un accoutrement plutôt ridicule. Il est habillé à l'effigie du légendaire personnage de jeu vidéo connu de tous : Super Mario. Lui, le suédois tatoué aux pupilles rouges, dans un costume de petit plombier italien. T-shirt à manches longues rouge, gants blancs, salopette (à moitié pendante), casquette (négligemment posée de traviole)… Tout y est. Même la moustache postiche. Elle a d'ailleurs failli se décoller déjà deux fois. Un petit juron s'échappe d'ailleurs alors qu'il la recolle, « Skit... », qui veux tout simplement dire « merde » dans sa langue natale. Sentant une certaine moquerie s'émanant de son familier, il décide de l'entraîner avec lui dans sa chute. Il utilise donc sa magie pour transformer sa cape en un petit costume de Yoshi, le petit dinosaure issu du même univers que Mario.

Dans un silence relativement inconfortable, les deux élèves s'observent un moment.
Le silence se brise quand un des professeur prend la parole. Il est apparemment à l'origine de cette situation.

« Bienvenue à tous ! Vos costumes étaient mignons mais … que serait Halloween sans petites farces ? J'ai donc prit la liberté de vous changer … et de vous proposer à chacun et chacune un nouveau partenaire pour la soirée ! Ne soyez pas timides, il n'y a pas plus adapté pour faire de nouvelles rencontres. Allez, dansez, dansez toute la nuit et amusez vous ! Aaaah, quelle belle jeunesse ! »

Ceci expliquant donc cela, il est temps pour le Dragon de profiter de la soirée. Et ce, avec sa nouvelle camarade, si elle l'entend de la même manière. Il commence donc tout simplement par se présenter. Se retournant vers elle il lui tend amicalement la main droite :

« Moi, c'est William. Enchanté. Tu es ? »

Cette soirée est prometteuse. Cet établissement réserve bien des surprises.

________________________________


Will te fixe en Darkred.
avatar

Profil


Espèce: Magicien.

Familier: Natt - Panthère noir.

Situation: Célibataire.
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Points : 165
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Mar 31 Oct - 1:10
Une sorte de soirée pour Halloween faisait beaucoup de bruit dans les couloirs depuis quelques temps. Surtout maintenant puisse que la petite fête était prévu pour ce soir.

Merywen n’avait aucun talent pour coudre et acheter son propre déguisement ne lui tentait pas vraiment. De plus, c’était une occasion en or pour s’entrainer à la magie.
Depuis quelques temps, Merywen enchantait une machine à coudre pour que celle-ci lui fasse une charmante tenue de corsaire. Mais n’étant pas très doué dans ses sorts, elle a du s’y reprendre plusieurs fois avant que cela finisse par payer. La demoiselle aurait bien pu demander à Aaron de l’aider, mais pour un costume alors qu’il avait des examens à réviser ? … ça n’aurait pas été très correct vis-à-vis de son tuteur.

La jeune faune retourna dans sa chambre à la fin de ses cours pour finaliser son costume avec quelques bricoles qu’elle pouvait faire sans l’aide de magie. Heureusement qu’elle avait d’autre qualités, sinon, elle serait bien la honte de sa famille !

Merywen termina de mettre en place sa ceinture où était logée sa rapière. Les filles de sa chambre étaient déjà parties dans le Hall pour la fête d’Halloween. Apparemment il fallait avoir un partenaire dans un idéal, mais à par ses petites camarades de chambre et son tuteur, la petite demoiselle ne connaissait …
Personne.
C’était bizarre. Peut-être qu’elle avait un comportement trop excessif et familier pour les élèves de cette école. Ou alors elle était trop maladroite et étourdis pour eux ?
Arf. C’était dans ces moments de solitude que son grand-frère lui manquait énormément. Mais si elle l’avouait à sa famille, elle aurait le droit à un rapatriement à la vitesse du vent.

Bon, son déguisement de corsaire était terminé, Merywen en était plutôt fière, même si elle avait l’impression de ressembler à sa mère vêtue ainsi. Elle devait tout même avouer que c’était l’un des meilleurs déguisements pour garder sa rapière avec elle.

La petite sorcière se dit qu'elle essayera de trouver un sort de transformation la prochaine fois, ça pourrait être un bon exercice. Celle-ci leva la tête vers son réveille. Si elle continuait à ajuster ceci et cela, elle allait être en retard.
Au moment de sortir, Cirinci vint se poser sur son épaule.
La rouquine le regarda. Quelque chose n’allait pas. Ce dernier, ne se posant aucunes questions, commença à jouer avec la chevelure flamboyante de Merywen.

_Cirinci, met toi là.

Elle désigna son lit du doigt et l’oiseau alla s’y installer, obéissant. Mais se demanda tout de même ce qu’avait en tête sa petite maîtresse. Celle-ci dégaina sa rapière, un petit sourire amusé sur le visage.
Finalement, le faucon n’était pas très rassuré …

_Toi aussi tu vas participer à cette soirée, je vais te faire tout beau !

En deux, trois mots qu’il n’en fallut pour le dire, le faucon se retrouva avec un bandeau de pirate sur un de ses yeux et son bec doubla de volume pour ressembler à celui d’un perroquet. A la fin de sa transformation, la demoiselle était plutôt fière de son tour, il était plutôt réussit. Du premier coup en plus ! Espérons maintenant qu’il resterait transformé jusqu’à la fin de la soirée, sinon, t’en pis.
L’oiseau semblait désemparé par la gamine qui lui servait de maîtresse, mais devait faire avec. Au fond, il l’aimait autant qu’elle l’aimait. Le faucon-perroquet s’envola de ses nouvelles plumes jusqu’à l’épaule de la corsaire et ils purent finalement sortir de la chambre.
Les couloirs de la tour des dryades étaient vides. Tous le monde était surement déjà dans le hall à cette heure-ci, il fallait se dépêcher.


Merywen arriva avec le dernier groupe d’élèves avant que le hall ne soit complet et le directeur prêt à annoncer les festivités. Elle souriait à pleine dent en voyant la décoration de la pièce, tous ces costumes, tous ces visages enjoués à la seule idée de s’amuser.
La demoiselle regarda son oiseau, qui s’emblait regarder la pièce de long en large lui aussi. Elle lui caressa le ventre.

_Ça va être amusant, ne t’en fais pas.

La petite sorcière s’engagea entre les élèves qui étaient incontestablement tous plus grands qu’elle. Admirant les costumes, les sourires, les échanges. Elle crut reconnaitre des magiciens et sorciers de sa classe se mélanger. C’était un joli tableau.
Malgré la bonne ambiance qui régnait dans ce grand Hall, la demoiselle du se résoudre à aller vers le fond de la pièce lorsque le Directeur monta sur scène, afin de le voir.
Il était toujours aussi propre sur lui et charismatique, c’était toujours plaisant de le voir et l’entendre. Benjamin Leroy était le ciment et l’emblème de l’entente entre Magiciens et Sorciers et Merywen trouvait cela très admirable.

Alors que celui-ci allait prendre la parole, fière. La pièce devint toute noire. Merywen sentit quelque chose sur son visage. C’était doux.
En rallument la lumière, elle avait changé de place, se retrouvant mêlés entre les élèves. Elle avait une sorte de capuche sur les yeux et du le retirer pour découvrir sa nouvelle tenue. Elle était habillée dans une tenue communément appelée Kigurumi, et là elle représentait une sorte de poney bleu avec une queue arc-en-ciel. La demoiselle essaya de retirer la fermeture éclaire mais celle-ci semblait impossible à bouger, la seule chose qu’elle pouvait faire était de mettre et retirer sa capuche où était cousus deux grands yeux violets et des petites oreilles de poney.
Qu’est-ce que ça voulait dire ?

Sans plus attendre, un grand ricanement se fit entendre, tel un écho dans une grotte, et apparut Monsieur Ramiro Marcat

_Bienvenue à tous ! Vos costumes étaient mignons mais … que serait Halloween sans petites farces ? J'ai donc prit la liberté de vous changer … et de vous proposer à chacun et chacune un nouveau partenaire pour la soirée ! Ne soyez pas timides, il n'y a pas plus adapté pour faire de nouvelles rencontres. Allez, dansez, dansez toute la nuit et amusez vous ! Aaaah, quelle belle jeunesse !


Nouveau partenaire ? Merywen remarqua rapidement que tout le monde semblait séparer pour former des duos en effet, et leva finalement les yeux vers son compagnon de droite. Elle fit un pas en arrière tellement il était grand.
La première chose qu’elle vit était ses yeux noirs aux iris rouges et ses multiples piercings. Pourtant, malgré ses allures plutôt effrayantes, Merywen trouvait cela vraiment cool d’afficher son propre style. Même si présentement il était déguisé en Mario avec une moustache qui essayait désespérément de s’enfuir de son visage imberbe.
Merywen lui offrit un sourire sincère alors que celui-si lui tendit la main, se présentant amicalement :

_Moi, c'est William. Enchanté. Tu es ?

Enjouée, La jeune faune montra ses jolies dents en serrant la main du grand Mario. Il avait l’air super gentil ! Et les nouvelles rencontres étaient toujours quelque chose de très plaisant.

_Merywen ! Enchantée William !

L’attention de la demoiselle dévia sur son oiseau qui vint se poser sur son épaule. Il n’avait pas du tout subir les effets de la transformation et de la téléportation, mais du coup il n’allait plus vraiment avec sa tenue à elle.
Interloqué, le faucon-perroquet pirate regarda sa maîtresse, puis remit la capuche poney de celle-ci sur la tête, lui cachant les yeux. Après cette magnifique image de Merywen en petit poney arc-en-ciel, Cirinci se mit à piailler, montrant un rire incontrôlable. Tant et si bien que le sort que lui avait mit Merywen disparut et il reprit à forme initiale de faucon.
Alors que le familier ne pouvait s’empêcher de rire, Merywen ajusta sa capuche pour l’avoir sur la tête sans lui cacher les yeux. Elle fit une moue à son familier qui se foutait de sa gueule, avant de se tourner vers son ainé.

_Et voilà mon familier, Cirinci. Il te dirait bien bonsoir mais il est prit dans un fou rire.

Merywen regarda autour d’elle. Ne sachant pas vraiment ce qu’elle devait faire avec son partenaire. Dans son village, ils ne fêtaient pas vraiment halloween, mais plus une fête des défunts où ils rendaient hommage à leurs ancêtres. Même si depuis quelques générations, ils acceptaient que les enfants aillent dans le monde humain fin de s’amuser, récolter des friandises et d’autres activités du genre.
Comme les autres duos ne semblaient pas bouger, mais plutôt faire connaissance, la petite pencha la tête sur le coté en regardant William.
Même si il était effrayant à première vu, Merywen lui trouvait un certain charme et une bonne bouille (la moustache jouant certainement un grand jeu là dedans)
De sa voix fluette et enfantine, La jeune faune avoua, son éternel sourire au visage :

_J’adore tes yeux !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Mar 31 Oct - 11:37
La nouvelle s’était répandue comme une traînée de poudre dans les longues et larges allées autour des salles de classe de Sainte Catherine, et Agnès n’avait pas pu passer outre ces manifestations de joie intense qui, plus que la rendre mal à l’aise, l’intriguaient. Tous les élèves s’exclamaient sur cette soirée merveilleuse, célébrant la fête des morts de manière ludique. La magicienne avala sa salive. Elle ne pouvait pas mentir : elle trouvait le concept glauque, et on ne lui avait pas inculqué qu’il s’agissait d’une forme de respect envers ceux nous ayant quittés. Elle n’avait même jamais fêté Halloween à la résidence Chandelière. Certes, des enfants avaient bien tenté de venir récolter quelques sucreries à sa porte, mais ils revenaient toujours chez eux les mains vides et des larmes coulant sur leurs joues. Lord n’était pas tendre et estimait ne pas avoir à gâter d’autres enfants que les siens. A cette évocation, elle se souvenait de son frère qui lâchait un énorme soupir dans son dos, avant de retourner dans ses quartiers. Agnès n’avait jamais eu ce petit éclat de rébellion qu’elle sentait pourtant se manifester dans d’autres branches de la famille. Elle suivait les ordres, agissait comme on l’avait éduquée. Pourquoi faire autrement, pourquoi se compliquer la tâche ?

Elle pouvait comprendre que certains voulaient s’exprimer d’une autre manière, ne supportaient pas la rigidité de sa fratrie. Mais si elle était heureuse comme ça, pourquoi tenter de tout bouleverser ? Il serait mentir de dire qu’elle n’enviait pas la liberté et la félicité de ses camarades de temps en temps, mais elle se complaisait dans une sécurité réconfortante : ne pas sortir des sentiers qu’elle connaissait par cœur. Tandis qu’elle réfléchissait à ce dilemme, elle ne fit pas attention aux couples qui se formaient, et sursautait dès qu’on s’adressait à elle, craintive qu’on vienne lui demander d’être une cavalière, pour une nuit. Elle ne connaissait personne, et cette éventualité la terrorisait. Elle n’ignorait point les regards qui se posaient sur elle, mais se rassurait en se disant tout bonnement, que personne ne viendrait la quérir. Personne n’imaginait même qu’elle se rendrait à ce bal. C’était se mélanger avec des sorciers, profiter d’une fête en leur compagnie et donc rendre les armes. Elle grimaça, se frotta le visage, alors qu’elle retournait dans son dortoir. Et dans un élan de folie, d’euphorie même sans doute, elle attrapa la fiche qui circulait et demanda un costume des plus classiques : il s’agissait de ne pas faire dans l’extravagant pour que tout ceci passe comme une lettre à la poste.

Le grand soir arriva bien plus vite que prévu, et lorsqu’elle s’engagea dans le grand hall seule face à ses appréhensions, elle hésita plus d’une fois à faire machine arrière. Après tout, personne ne lui en voudrait de ne pas avoir participé aux festivités, personne ne remarquerait son absence non plus.. Sauf peut-être son frère, mais elle doutait également de sa présence. Il aimait s’amuser, mais pas dans ce genre de circonstances. Elle épousseta sa longue robe noire aux bordures orangées et palpa sa main dans le vide. Elle cherchait son sceptre, qui lui manquait cruellement, comme une extension de son bras. Rien ne serait là pour l’empêcher de flancher, elle ne pouvait compter que sur elle-même. Et c’est dans cet instant de fierté et de courage qu’elle s’engouffra dans la salle du bal, avant que les lumières ne s’éteignent brutalement. Presque immédiatement elle se laissa tomber au sol, se recroquevillant sur elle-même. « Je savais que c’était une mauvaise idée, je savais que c’était une mauvaise idée, je savais que c’était une mauvaise idée ! ». Elle tremblait, incapable de se contrôler, comme si le monde venait de lui tomber sur la tête. Un sorcier allait venir la tuer, c’était une mascarade que même les professeurs, même le directeur n’avait pas vu venir, ils voulaient massacrer les magiciens, comme son père lui avait tant répété. Elle avait été stupide, idiote, naïve. Elle se détestait, se maudissait tant qu’elle ne réagit même pas quand la lumière revint et n’entendit pas non plus les phrases qui résonnaient pourtant contre les murs. Elle avait un autre costume, mais c’était le cadet de ses soucis. La Fée Clochette devait déjà retrouver ses esprits avant de se concentrer sur les détails…

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Mar 31 Oct - 12:32
A vrai dire, lorsque l'annonce est tombée, Louis n'y a pas prêté beaucoup plus d'attention. Halloween n'est pas vraiment une fête qui l'intéresse ; après tout, la légende urbaine parle du retour des âmes des défunts en cette nuit. L'histoire, elle, associe Halloween à une fête religieuse, considérée, à une époque, comme une sorte de Nouvel An. Désormais, il est coutume, pour les humains, de se draper de costumes représentant les monstres du folklore. Des vampires, des loups-garous, des sorcières… Il est évident que pour Louis, ce n'est pas le genre de fête très honorifique pour eux, magiciens tout autant que sorciers et autres créatures aujourd'hui disparues ou presque éteintes.

Mais ce cher proviseur semble avoir l'esprit plus ouvert que ses prédécesseurs en organisant cette soirée. Heureusement pour Louis, rien ne les oblige à y participer. Pour le Dragon, ce ne serait qu'une soirée de plus à réviser, en espérant que personne ne vienne toquer à sa porte pour lui offrir un Trick or Treat ; ce serait ridicule.

Seulement, c'était sans compter sur Perceval qui, excité comme une puce, s'est montré très insistant. Ce n'est qu'un renard ? Avez-vous déjà seulement fait face aux pupilles brillantes d'une petite boule de poils blanche ? A ses petits gémissements suppliants ? Non. Bien sûr que non. Et Louis ne sait pas dire non à Perceval lorsqu'il se comporte ainsi. Et c'est ainsi que le français fut de la partie.

Voilà donc notre Louis qui s'avance dans les couloirs, presque mal à l'aise à cause de son apparence ; oh il n'a pas cherché l'originalité, préférant taper dans la simplicité pour passer relativement inaperçu. Optant donc pour un costume noir avec cravate de même couleur ainsi que chemise blanche, Louis a surtout misé sur le maquillage. Ses yeux et le bout de son nez sont teintés de noir tandis que sa peau a pris une couleur de neige ; ses lèvres blanchies semblent avoir disparues au profit d'un sourire tracé au crayon noir, lui offrant un -faux- sourire terrifiant, malsain. Ses mains, visibles tout comme son visage, sont également plus blanches ; sur sa peau sont tracés de simples os. Pour l'occasion, Louis a usé de magie pour colorer ses cheveux en un noir profond. Voilà un squelette costumé qui pénètre dans la salle de bal.

Perceval est là, lui aussi, perché sur l'épaule de son magicien. Et, tout comme son maître, lui aussi a tenu à se déguiser. De ce fait, Louis a, là aussi, usé de magie pour métamorphoser son adorable renard en renard en décomposition. L'odeur en moins. L'on accordera volontiers que l'apparence de Perceval est plus effrayante que celle de son maître, mais peu importe.

Le français regarde autour de lui, mécaniquement. Il salue les musiciens de la tête ; on lui avait proposé de se joindre à ce petite orchestre. Il avait poliment refusé pour laisser la gloire à d'autres ; lui n'aime pas être sous les feux des projecteurs. Son regard court sur le reste de la salle tandis qu'il se met légèrement à l'écart pour avoir une vue d'ensemble. Il reconnaît William un peu plus loin ; il était parti avant lui. Louis aperçoit également sa petite Faune et, d'un petit et discret sourire, il salue l'effort qu'elle a fait pour se joindre à la fête. La foule et elle, ce n'est clairement pas une histoire d'amour.

Soudain, alors que la figure de Benjamin Leroy s'était imposée, laissant à présager son habituel discours de directeur loufoque, l'obscurité envahit les lieux. Le français fronce les yeux, sensiblement alarmé du fait que Perceval lâche un brusque glapissement de surprise. Mais les ténèbres ne s'installent pas très longtemps puisque la lumière est déjà revenue. Un soupire franchit les lèvres de Louis qui, par pur mécanisme, baisse la tête. Pour remarquer la nouvelle couleur de son pantalon et… en fait, pour constater qu'il n'a plus du tout son costume et encore moins son maquillage. Ses cheveux ont retrouvé leur couleur naturelle et, sur sa tête, trône quelque chose. Mais pas Perceval.

Avant qu'il ait pu prendre le temps de s'observer plus attentivement, la voix familière de Ramiro Marcat se faire entendre. Ah. Louis ne sait pas comment réagir ; d'un côté, ça ne l'étonne absolument pas venant de ce professeur. Et d'un autre côté, certains accoutrements autour de lui ont drastiquement changé. Et, pire encore, il a même changé de place, se retrouvant à côté d'une petite tête blonde. Habillée en bébé. Grand dieu.

Louis pousse un profond soupir, se pinçant l'arrête du nez avant de secouer doucement la tête. Il savait qu'il n'aurait pas du venir. Le Dragon prend enfin le temps de regarder de quel déguisement il a hérité.
Il porte désormais une chemise noire à manches courtes qui fait ressortir sa peau claire. D'ailleurs, elle est plutôt serrée, cette chemise. Et pas qu'elle. Son pantalon, noir lui aussi au passage, semble trop serré. Ses formes sont parfaitement visibles. Trop à son goût, même. A sa ceinture, il est rassuré de ne trouver aucune arme à feu. Pas qu'il en aurait eu l'usage, mais un accident est vite arrivé. A la place, une matraque et une paire de menottes. Et sur sa tête, une casquette.

Un policier.
Il aurait pu tomber pire.

Son regard glisse de nouveau vers la jeune fille à côté de lui. Il ne maintient pas son regard très longtemps sur sa tenue ; ce doit être suffisamment gênant pour elle d'être attifée comme un nouveau né. Louis se masse alors la nuque avant d'émettre un petit soupir désabusé.

« Navré que l'humour de Monsieur Marcat soit… étrangement déplacé. »

Un bébé, un policier… Louis aperçoit également un pirate, un diablotin… Et même un pharaon. Louis secoue la tête avant de poser son regard dans celui de sa nouvelle -bien qu'il n'en avait aucune à la base- partenaire.

« Notre Halloween semble s'être mué en Carnaval. » Il marque une pause. « Tout va bien ? Moi c'est Louis, et toi ? »
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Mar 31 Oct - 12:43
Bal d'Halloween
Event

Halloween. Tu avais toujours adoré Halloween étant jeune, même si tes parents refusaient catégoriquement que tu participes à la chasse aux bonbons avec les autres enfants du village. Mais tu les regardais par la fenêtre avec envie, boudant à l’idée que toi, tu ne pouvais pas te déguiser en sorcière alors que tu en étais une vraie. Tu en avais voulu à tes parents tous les ans, mais tous les ans, ton frère, tes sœurs et toi fêtiez cette fête entre vous, dans l’une de vos chambres, à l’abri du regard de vos ainées. Une bonne occasion de faire des étincelles avec vos objets magiques respectifs. Vous aviez même brisé un miroir une fois, et aviez planqué les morceaux en haut d’une étagère. Tu n’as pas le souvenir que tes parents l'aient appris un jour, d’ailleurs.

Ainsi, lorsque tu avais été mise au courant de ce bal d’Halloween, le soir du 31, tu n’avais pas vraiment résisté à l’envie de revivre quelques souvenirs d’enfance, mais cette fois en toute légalité, et en compagnie d’une école entière. Bien sûr, tu avais longtemps hésité sur le costume, te disant que se déguiser en sorcière, ce n’était pas vraiment très original. Puis, pendant l’une de tes balades du samedi après-midi à Malnans, tu avais trouvé le costume parfait ; celui que tu rêvais de porter à n’importe quelle occasion se présentant ; celui qui, dès que tu l’eus aperçu, t’a doucement susurré à l’oreille « Achète-moi. » Et tu l’as écouté, bien évidemment. Il était rare que tu dépenses de l’argent pour des broutilles pareilles, mais c’était Halloween tout de même.

Te voilà donc dans la Grande Salle, affublée d’un costume de Ghostbuster, et accompagnée d’un Epsilon méconnaissable. Ce dernier, contre toute attente et grâce à de nombreuses promesses de ta part, a accepté de se déguiser en Bouffe-Tout. D’ailleurs, tu l’entends encore se plaindre et te maudire sur plusieurs générations. Tu diriges vers le buffet, avec pour objectif premier de repérer des connaissances, notamment M. Evercrow, que tu ne trouves pas, à ton grand désarroi. Ce serait dommage qu’il ne soit pas venu, penses-tu. Toi qui l’imagines parfaitement bien en James Bond… Mais l’obscurité soudaine t’arrache de tes pensées. Puis la lumière revient plus rapidement que prévu. Tu remarques en premier lieu que tu t’es éloignée du buffet. Puis que ton superbe costume de Ghostbuster a été remplacé. Et enfin qu’Epsilon est redevenu normal, pour son plus grand bonheur.

Tu portes désormais une toge blanche qui descend jusqu’à tes chevilles, des sandales, une magnifique coiffe multicolore et un sceptre dans la main. Un pharaon. Tu es plutôt bien tombée, contrairement à certains. D’après ce que tu peux voir autour de toi, la répartition s’est faite au petit bonheur la chance. Certains ont apparemment une bonne étoile, comme toi. D’autres se sont visiblement noyés dans la malchance. Tu souris légèrement, en te demandant si cet évènement était prévu ou non. Mais d’après le regard que lance le directeur sur la salle, il semblerait que ce ne soit pas le cas. Lui qui était sur le point de faire un discours… Le timing a été bien choisi. Tu repères rapidement le responsable, qui ne se cache même pas, d’ailleurs. Ramiro Marcat, qui semble très fière de lui. Nouveau costume, nouveau partenaire, explique-t-il.

Bien. Voyons qui se trouve autour de toi. Ton regard tombe bien vite sur Archibald. Qui n’a vraiment pas eu de chance dans la distribution des costumes, par contre. Tu ne peux t’empêcher d’exploser de rire en voyant son accoutrement. Une succube.

« Il a un bon sens de l’humour, je trouve. Pas toi ? »

________________________________

Liens utiles:
 



Lineuh parle en #5b5b93 et Epsilon en #8B6C42.
Avatar par Louis de Berys.
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Une crécerelle d'Amérique mâle nommée Espilon

Situation: Célibataire
Infirmière
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Points : 90
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Mer 1 Nov - 14:26

With Line Loisel en partenaire

BAL D'HALLOWEEN 2017

En arrivant dans la salle, tes yeux s'arrondissent en deux billes vert émeraude. Tout a été drôlement bien organisé pour l’occasion de fêter Halloween à l’école Sainte Catherine. Plus jeune, tu te souviens que tu avais une peur bleue des domestiques qui s’amusaient à enfiler des costumes pour faire régner la peur dans le manoir des Strogoi. Cela amusait beaucoup ta soeur qui ne se gênait pas pour rigoler ouvertement devant toi avant de finalement rester près de toi pour te protéger. De bons souvenirs. Cependant, depuis sa mort, tu n’as jamais eu l’esprit de continuer à fêter Halloween. Et ton père trouvant cette fête plutôt futile ne trouvait rien à dire sur ton manque de présence puisque lui-même n’y assistait jamais.  

Cette année, ce sont les quelques amis que tu es parvenu à garder, qui t’ont forcé la main pour te faire venir. Néanmoins, tu n’as pas beaucoup résisté parce que cette idée ne te déplaît pas tellement. Tu as fait un minimum d’effort pour le costume, avec des vêtements de pirate où tu parais plutôt à ton avantage. Cela fait ressortir le garçon qui est en toi. Tout le monde est déguisé, et tu passes ainsi plutôt inaperçu. Tu te jettes sans grande surprise sur le buffet rempli de plats salés ou de pâtisserie qui te font baver d’envie. Tu t’es tellement précité dessus que tu as fini par en perdre tes amis. Tant pis, ce n’est pas ta principale préoccupation puisque tu repères en effet un peu plus loin ton dessert préféré. Une délicieuse tarte aux pommes qui n’attend que toi pour en déguster au moins une part.  

Par la suite, tu t’adosses contre un mur pour dévorer tranquillement le reste des desserts que tu as sélectionné dans une assiette. En même temps, tu regardes les élèves discuter et rire dans leur costumes. Tous semblent avoir l’esprit festif aujourd’hui, et cela en ai presque contagieux. Bon, à part manger, tu ne comptes pas forcément faire grands chose ici mais tu te sens plutôt bien dans un endroit comme celui-ci.  

Plop. La lumière s’éteint brusquement. Tu te redresses subitement mais tu n’as pas le temps de te demander ce qui se passe exactement, que la lumière se rallume aussitôt. Quelques hoquets de surprise retentissent un peu partout dans la salle.  Mais de ton côté, c’est plutôt un hurlement horrifié.Ton magnifique costume de pirate s’est volatilisé. Ton corps est désormais sanglé dans un corsage de cuir serré. De fausses ailes, réalistes, se déploient dans ton dos tout comme les cornes apparus sur ton front. En accessoire, tu possèdes même un fouet que tu as envie de déchaîner sur le responsable, actuellement.  C’est… un costume pour femme.  Cela semble évident. Ce qui est drôle, c’est qu’avec ton physique androgyne, cela rends plutôt pas mal. Même si tu n’as pas de forme au niveau de la poitrine.  Enfin, tu t’énerves encore plus et continue de pousser des grognements bruyants tandis que tu t’examines pour observer jusqu’à où peut atteindre ce désastre.  Plusieurs invités ont tournés la tête de ton côtés,  certains pour rires aux éclats, d’autres pour s’éloigner au plus vite. Tu es fou de rage. Il faut que tu frappes quelqu’un.

Mais le responsable se présente immédiatement. Ramiro Marcat, le beau-frère du directeur. Qui déclare qu’il s’agit d’une farce. Et que chacun possède désormais un nouveau partenaire pour la soirée. Tu ne fais pas trop attention à cette dernière info. Tu sens juste que tu ne vas pas du tout apprécier cette soirée. VRAIMENT pas.  

Subitement, un rire explose à tes côtés pour déclarer qu’il avait un bon sens de l’humour. Tu jettes un regard furieux à la personne qui a bien pu déclarer quelque chose d’aussi stupide:

Je ne suis pas d’accord du tout !

Mais voilà,  c’est Line. L’infirmière. Celle chez qui il semblerait que tu ais pris un abonnement. Elle est habillée d’un magnifique costume de pharaon, et paraît majestueuse ainsi vêtue. Cela ne fait que renforcer ta colère.

Mais c’est quoi cette injustice?!

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Jeu 2 Nov - 13:43
Event d'Halloween
Je me réveille, baille et m’étire.
« Ce soir, y’a le bal »
Je me lève et titube, pas franchement réveillé, cherchant mon réveil à éteindre.
« Ce soir, y’a le bal »
Attrapant ma couette, je m’enroule dedans avant de m’asseoir à mon bureau et de me servir un chocolat chaud. Je lutte pour ne pas me rendormir.
« Ce soir, y’a le bal »

Me voilà préparé, enfin réveillé et vêtu comme il se doit. Je m’étire une dernière fois. Les cours vont bientôt commencer.
« Le bal »
Je marche dans les couloirs, cherche ma salle de cours, croise un ou deux collègues que je salue même si leur nom m’échappe.
« Le bal »

Le premier cours s’est bien passé, les élèves sortent, c’est l’heure de la pause. Je m’assoie au bureau et baille. Quelque chose me fatigue, mais je ne sais dire quoi.
« Bal. »
Je sors mon trieur, vérifie si j’ai bien les contrôles corrigés de la classe suivante. Ils m’harcèleront si je les ai oubliés.
« Halloween »
Tout va bien, j’ai tout sur moi. Je sors mes cours et pose les contrôles sur un coin du bureau.
« Ce soir. »

Seize heures, ma journée se finit enfin, je vais pouvoir aller me reposer.
« Obéis-moi »
Je marche dans les couloirs, cherche ma chambre, croise un ou deux collègues que je salue, même si je ne connais toujours pas leur nom, et aucune infirmière dans les parages, dommage.
« Tu sais où elle sera ce soir »

Ma chambre, enfin. J’ouvre la porte, entre aveuglément, me dirige vers mon lit et glisse sur une feuille de papier au sol.
« Le 31 au soir, vous êtes tous invités au Bal d’Halloween ».
Ça me rappelle quelque chose.
Je regarde autour de moi. Les murs sont placardés d’affiches.
Je crois qu’on essaie de me faire passer un message.
Assis au bord de mon lit, je soupire.

« D’accord, Nick. T’as gagné. »

Aujourd’hui, nous sommes le 31 octobre. Aujourd’hui, c’est Halloween.
Si Nick est ravi, impatient de pouvoir jouer à effrayer les petits Faunes et leurs familiers, de mon côté je ne suis pas vraiment emballé.
Déjà, les soirées où il y a plus de dix personnes, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Trop de monde, trop de bruit, trop de tout partout.
Ensuite, me déguiser, c’est pas vraiment mon truc non plus.
Alors les deux ensembles…
Mais bon.
Ça va bientôt faire deux mois que j’enseigne ici, et je n’ai pas l’impression d’avoir atteint mon quota de participation dans la vie de l’école pour bien m’intégrer.
Et puis comment me déguiser ?

Face au miroir depuis dix minutes, je réfléchis à un déguisement potable.
Je saisis ma montre gousset, l’ouvre et la serre dans ma main.
Duel de regard entre moi et mon reflet.
Je finis par céder, apercevant le reflet de Nick qui me fixe intensément.
Une grande inspiration, je ferme la montre et sens les picotements magiques courir le long de mes doigts alors que le « Clic » du fermoir résonne dans mon esprit.
Je ferme les yeux, les picotements envahissent mon visage.
Soupire. J’espère ne pas m’être raté.
Un coup d’œil rapide, puis une inspection approfondie de mon reflet m’apprennent que j’ai réussi.

Une sympathique tête de mort stylisée, façon maquillage – plus vrai que nature – recouvre mon visage.
Ça, plus de simples vêtements noirs, suffiront je pense.

**********

Je jette un coup d’œil autour de moi, cherchant des têtes connues pour ne pas être seul.
Aucune tête rousse.

Mon costume, aussi sobre soit-il, a l’air de convenir, personne ne me fait de remarque.
Me dirigeant discrètement vers la table où la nourriture est joliment disposée, m’aguichant, je commence à grignoter quand le Directeur s’avance pour nous parler.
Mais il n’a pas le temps de commencer que la salle s’obscurcit soudainement, le coupant dans son élan.

La salle est dans le noir, je sens un étrange picotement me parcourir, et une seconde plus tard la lumière revient.
Tout le monde s’agite, parle, crie, cherche à comprendre ce qu’il s’est passé.
Je regarde à côté de moi.
Tout le monde a changé de déguisement, qu’est-ce que…
Une élève, déguisée en diablotin, se retourne vers moi, me dévisage.

« Hum... Ton costume ne fait pas très peur. Il me donne faim, même. »

Quoi… ?
Je commence soudainement à m’inquiéter quand quelques regards amusés se tournent vers moi.
Une inspection s’impose.

Je… Qu’est-ce que… Pourquoi ? Quand ? Qui ?
« Je te connais pas. » me lâche Nick avant de s’éloigner.

Un… Un poulet.
Un poulet.
Un poulet… !
Mais pourquoi moi ?!

La réponse à cette énigme arrive rapidement.
Coupable : Ramiro Marcat, collègue d’Histoire de la Magie.
Délit : Poulétisation.
Châtiment : A définir.

Cette soirée va être longue.

________________________________



#94676a est la voix de la raison.
avatar

Profil


Espèce: Sorcier.

Familier: Nick, petit renard roux.

Situation: Célibataire.
Professeur
Professeur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Points : 174
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Jeu 2 Nov - 17:17

Bal d'Halloween
feat. all ♥️

Halloween est pour toi la pire des fêtes humaines.

Autant tu n'as rien contre Noël et Pâques, autant Halloween n'a pas du tout sa place dans ton cœur. Mais comment pourrait-on te le reprocher ? Ta famille est accusée depuis des génération de descendre des vampires. Or, ce n'est pas une réputation à se traîner en Transylvanie. Depuis tout petit, tu appréhendes le 31 Octobre avec une boule au ventre. Car tu le sais, la fête des morts va battre de son plein dans la ville. Même si le manoir où tu résides est isolé, la musique des réjouissances résonne jusqu'à la fenêtre de ta chambre. Les amateurs de vampires venant des quatre coins du monde se retrouvent le temps de cette morbide soirée, costumés et décidés à se faire peur tout le long de la nuit. Il t'est arrivé d'être curieux et de descendre en ville voir les réjouissances de plus près. Ce que tu y as vu t'as passé l'envie de recommencer. Si les plats traditionnls offert sous forme de banquet étaient délicieux, l'ambiance te glaçait le sang. Les spectacles qu'ils organisaient sur la place public t'ont même rendu malade : exécution d'un mort vivant, mariage de Dracula, mise à mort de vampires … Bien que tu n'en sois pas un, le fait que tu sois une créature magique a suffit à te projeter à la place de ces malheureux. Les humains sont responsables de la disparition de nombreuses espèces magiques … et ce que tu avais vu ce soir-là te confirma la force de leur sauvagerie.

Ainsi, lorsque tu as reçu ton invitation au bal d'Halloween, tu as refusé d'y participer. Et puis quoi encore, il fallait que tu viennes costumé en vampire aussi ? Hors de question que tu fasses part de cette fête qui a tant traumatisé l'enfant que tu étais. A la simple mention de cet événement, les images des animations sur la place de Sighisoara te revienne en mémoire et te donne des frissons d'horreur. Bien sûr, tu as apprit par le biais de Dimitri que la fête était bien plus bon enfant en France, que les bambins se déguisaient en monstre de toute sorte pour quémander des friandises en ville. Les plus vieux allaient un peu plus loin en organisant des soirées épouvantes ou en osant franchir la porte de quelques maisons hantées. Mais rien qui ne ressemble aux réjouissances de Sighisoara. De toute façon, le directeur organisait un simple bal costumé, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Malheureusement, c'est au dessus de tes forces, tu ne te sens pas capable de prendre part à cette fête. Néanmoins, tu as cédé face à l'insistance de ton demi-frère. Lui semblait bien plus emballé et tu ne voulais pas qu'il se retrouve tout seul à cause de toi. Alors tu as accepté … Grave erreur.

Le week-end précédent le bal, vous vous êtes donc rendus en ville pour acheter des costumes. Bien évidemment, les boutiques humaines croulaient de déguisement de sorcières ou de citrouille, mais il n'était pas question pour toi de mettre ça. Vous avez finalement jeté votre dévolu sur une boutique événementiel proposant un choix bien plus large et sortant du thème d'Halloween. C'est comme ça que vous êtes tombés sur des costumes de serveur de bar. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus original ou de plus recherché, mais ce n'était pas cher et vous pouviez vous déguiser pareil. A tes yeux, c'est bien ce qui compte le plus. De toute façon, tu ne comptais pas y rester trop longtemps : dès que Dimitri aura trouvé des camarades pour la soirée, tu t'éclisperas sans demander ton reste. Autant donc ne pas y mettre cher. Jusqu'à la veille de la fête, tu as fait de ton mieux pour ne pas y penser. Pourtant, en te réveillant le matin du 31, tu as prié pour que la journée s'écoule lentement afin de repousser l'inévitable. Mais les heures se sont enchaînées à une allure tout à fait normale, à ton grand damn. Impossible de faire marche arrière, maintenant. Dimitri compte sur ta présence … tu ne peux pas le décevoir.

C'est pourquoi tu es là, debout dans un coin de la pièce, habillé de ta tenue de serveur. Il y a tellement de monde que ça te donne le tourni. Tu ne sais d'ailleurs pas ce qui te retiens de tourner les talons et fuir en courant. Ah si, c'est ton demi-frère que tu aperçois pas loin. Tu pousses un long soupire : tu aimerais tellement regagner ta chambre et lire tranquillement dans ton lit. Pourquoi une école de magie a-t-elle organisé une soirée d'Halloween ? Il n'y a pas fête plus détestée par la communauté magique. Autant tu admires Benjamin Leroy pour les changements qu'il souhaite opérer concernant la condition des Sorciers, autant tu ne valides vraiment pas son idée de bal d'Halloween. Tes yeux bleus balaient la Grande Salle noire de monde. Tu reconnais ton cousin, Archibald, déguisé en pirate. Un accoutrement qui lui sied parfaitement à ton humble avis. Tu aperçois également quelques uns de tes camarades de classe, que le buffet attire comme des mouches. Toi, tu lui as à peine adressé un regard : quand on a un appétit d'oiseau comme toi, voir autant de victuailles réunies au même endroit te coupe la faim plus que ça ne la réveille. De toute façon, ton estimac est tellement tordu par l'angoisse que tu te sais incapable d'avaler quoi que ce soit.

Soudain, les lumières s'éteignent et des murmures indignés s'élèvent dans la pénombre. Toi-même tu n'en mènes pas large, mais heureusement elles se sont rallumées avant que tu ne cèdes à la panique. Tu réalises alors que tu n'es plus dans ton petit coin de salle mais devant le buffet face … à un moine tibétain ? Partout dans la pièce, des cris de surprises résonnent. Mais ce que tu entends surtout, c'est le rire de Ramiro Marcat, professeur d'Histoire de la Magie. Auteur de cette farce de mauvais goût, il annonce son méfait avec un amusement sans nom avant de disparaître dans la foule. Tu réalises alors que tu ne portes plus ton déguisement de serveur mais … un costume de Mickey Mouse ?! Tu n'as pas regardé de nombreux Disney dans ta vie, mais la souris est suffisamment célèbre pour que tu reconnaisses aussi son accoutrement caractéristique. Paniqué, tu te retournes pour vérifier une chose … et tu découvres avec horreur que oui, tu as bien une queue cousue à ton pantalon. Inutile de porter tes mains à ta tête, tu te doutes que tu as aussi les oreilles qui vont avec. Tu aimeras te lamenter sur ton sort mais tu avises des costumes bien plus ridicule que le tien, dont la tenue de succube de ton cousin ou celle de cupidon de ton demi-frère … Mickey Mouse, ce n'est pas si mal en fin de compte !

Salut, tu es Gabriel non ? Je suis Sasha, on était assis côte côte en cours de Métamorphoses la dernière fois ! Super chouette ton costume !
Oh oui euh … bonjour Sa-
Tu veux un bonbon ? Je te conseille les pâtes d'araignée en réglisse, c'est une tuerie !
Merci mais je-
Ah là là, Benji semble avoir du mal à se remettre …~

La rouquine – enfin, ancienne rouquine car ses cheveux ont été remplacé par un crâne totalement chauve – a un tel débit de parole que tu ne parviens pas à le suivre. De plus, la familiarité avec laquelle elle parle du directeur t'étonnes vraiment. Tu ne connais pas personnellement Sasha mais tu sais qu'elle a un caractère vif et qu'elle se fait facilement remarquer en cours. L'opposé de toi qui ne pipe jamais le moindre mot et qui est d'une discrétion à toute épreuve. En tout cas, elle n'avait pas tord : Benjamin Leroy semble totalement désemparé. Il ne s'attendait visiblement pas au coup de théâtre du professeur. Pourtant, il n'esquisse pas le moindre geste pour arranger la chose. Il ne cautionne peut-être pas mais en attendant, il laisse les choses se passer sans lever le petit doigt ! En même temps, tout le monde semble s'adapter sans vraiment rechigner … les élèves de cette école savent être conciliants mais vraiment pas pour les bonnes choses. Tu lâches un long soupire : vraiment, tu as envie de partir d'ici plus que jamais.

Tu es mignon, tu as une copine ? L'une de mes camarades de chambres, Mélodie cherche l'amour, j'ai l'impression. Tu es branché fille, au moins … ?
Mais je ne-

Tu t'étrangles avec tes propres mots. Tout ça, c'est vraiment trop pour toi. Tu as envie de t'enfuir et ne jamais remettre les pieds dans cette salle tant qu'elle sera décorée de cette façon. C'est définitif, tu détestes vraiment Halloween.

Oublie, je … j'aimerai partir.




©️ Halloween



________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
♥:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 392
Points : 98
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Ven 3 Nov - 1:32


♦ Bal d'Halloween 2017 • Event

Le 31 Octobre. C'était une date un peu spéciale du calendrier, l'une de ces dates sur laquelle les humains avaient choisi de placer une "fête" précise. La plupart des membres de la communauté magique ne semblait pas vraiment y accorder d'importance ; pourtant, aussi loin que remontaient ses souvenirs, Dimitri avait toujours eu l'habitude de participer à cette petite fête nommé "Halloween", étant enfant. Le 31 octobre tombait en période de vacances, à l'approche de la fête des morts. Et traditionnellement, donc, Dimitri et ses frères rentraient en France à cette époque de l'année pour se recueillir sur la tombe de leur père. Profitant de l'occasion pour s'amuser un peu malgré tout, la mère de Dimitri leur avait toujours autorisé à se mêler aux humains pour partir à la chasse aux bonbons, déguisés en monstres, le soir du 31 Octobre. Halloween était une fête dont le sorcier gardait toujours de bons souvenirs, et il était déçu de ne plus le fêter depuis plusieurs années, ses visites en France se faisant de plus en plus rares avec le temps. Et en Transylvanie il semblerait que la chasse aux bonbons n'était pas vraiment une coutume de cette fête...

Mais là n'était pas vraiment la question. Cette année, pas de chasse aux bonbons non plus, ce n'était pas réellement ce que le directeur avait eu en tête, mais l'administration de l'école avait tout de même décidé de fêter l’événement : en organisant un bal costumé !  Dimitri n'était pas vraiment un grand fan de bal à proprement parler, surtout si il s'agissait de danser parce qu'il n'avait pas vraiment confiance en ses talents de danseur... Mais l'idée de se déguiser l'espace d'une soirée, en profitant d'un banquet en compagnie de ses amis, suffisait à le rendre impatient. Et c'est avec un air d'enfant émerveillé qu'il avait presque supplier son demi-frère de venir à la fête avec lui.

Gabriel n'était pas aussi emballé que son demi-frère, mais il avait malgré tout accepté. Pour lui faire plaisir. Mais cela lui faisait plaisir. Tout était plus intéressant si il était avec son meilleur ami. Pour les costumes, ils s'étaient tout deux mis d'accord sur l'idée de prendre des costumes assortis, rendant la tâche un peu plus compliqué : il fallait quelque chose qui leur convienne à tous les deux. Si Dimitri était amusé par l'idée de se déguiser en fantôme ou même en vampire, ce n'était clairement pas au goût de son frangin, et ça, Dimitri le savait très bien et ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Ainsi, il ne lui avait même pas proposé l'idée et ils avaient d'office éviter les magasins ne vendant que ce genre de déguisements. Ils avaient donc opté pour quelque chose de bien plus simple : des tenues de serveurs. Cela s'éloignait du thème de l'horreur, mais après tout, il n'avait jamais été précisé que le bal avait un quelconque thème ! D'ailleurs au passage, Aram avait insisté pour être déguisé lui aussi ; et faute de meilleure idée de la part du casual gamer qu'était Dimitri, le petit fennec s'était retrouvé affublé d'un costume de Feunnec, un peu dans un style kigurumi mais pour animaux. En vrai, mine de rien, Dimitri était fier d'avoir trouvé un tel objet en vente.

Enfin. Le soir du bal, il s'y était donc rendu avec Gaby. Tandis que la salle se remplissait petit à petit, Dimitri s'était un peu éloigné de son demi-frère pour aller chercher rapidement quelque chose au buffet, décidé bien entendu à le rejoindre ensuite, il ne voulait pas le laisser seul non plus. Balayant le buffet du regard, il cherchait au milieu des pâtisseries et bonbons quelques trucs à grignoter. Il y avait vraiment du choix. Il ne savait pas trop quoi prendre, ni pour lui, ni pour son frère. Gabriel lui avait dit qu'il n'avait pas faim, mais c'était plus fort que lui, Dimitri se retourna vers lui pour lui demander ce qu'il voulait.

« Hé, Gab- »

Mauvais timing. A peine avait-il interpellé le blond que d'un seul coup la salle fut plongé dans le noir. Coupé par surprise, Dimitri n'avait même pas fini sa phrase. La lumière revint finalement très vite, mais le pauvre se retrouvait complétement désorienté. C'était juste une impression ou il avait changé de place ? Et pas seulement ça. Il ne lui fallut pas longtemps -aidé par les ricanements de Aram, il faut dire- pour réaliser que son costume avait également changé. Il était maintenant habillé d'une courte toge s'arrêtant aux genoux, et de simples sandales plates et hautes. Il lui semblait sentir quelque chose accroché à son dos et en tournant rapidement la tête pour voir, il réalisa qu'il s'agissait de deux grandes ailes de plumes blanches. Il tenait également un arc dans les mains, et un carquois remplis de plusieurs flèches était pendu à son épaule, tel un sac.

C'est une blague...?

Apparemment, oui. Le coupable se montra d'ailleurs très rapidement : Ramiro Marcat, Professeur d'Histoire de la Magie. Dimitri n'était bien sûr pas la seule victime de ce mauvais tour, tout le monde l'avait été, il suffisait de voir leurs têtes et les déguisements tous plus ridicules les uns que les autres qu'ils portaient tous. Adieu les effrayants vampires et fantômes qui peuplaient la salle, bonjour les... diverses choses qui les remplaçaient. Dimitri n'y fit pas vraiment attention pour le moment, car la première personne qui attira son attention fut la jeune fille recroquevillé sur elle-même à ses côtés. Malgré son déguisement de Fée Clochette, le lycéen pensa la reconnaitre. Si il ne se trompait pas, il s'agissait de l'une de ses camarades de classe. Et il devait s'agir de sa nouvelle partenaire pour la soirée. Enfin, c'était le cadet de ses soucis pour l'instant en fait. Il lui tendit simplement la main pour l'inviter à se relever. C'est d'ailleurs à ce moment là qu'il réalisa que sa main était vide, ce qui le fait grincer des dents légèrement. Ce sort stupide lui avait retiré ses gants... Hésitant un peu sur le coup, il garda malgré tout sa main tendu vers la magicienne.

« A-agnès, c'est ça ? Est-ce que... tu vas bien ? »

Question stupide, mais il ne trouva rien d'autre à lui dire sur le moment. Il ne lui avait jamais vraiment adressé la parole jusque là, et ne connaissait son nom que parce qu'ils étaient dans la même classe. Cette fille avait toujours eu l'air de l'éviter. Elle était une magicienne, et lui un sorcier... C'était sans doute l'explication. Est-ce qu'elle avait... peur de lui ? D'une certaine façon ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui dire dans ce cas-là...?

Cette soirée était censé être quelque chose d'amusant, mais les événements avaient tournée d'une bien étrange façon. Avec tout ça, Dimitri ne savait même pas où Gabriel était passé ; pourtant, il était bien curieux de savoir en quoi il s'était retrouvé déguisé, avec qui il était, et comment cela se passait de son côté. Dans tout les cas, son déguisement ne pouvait pas être pire que Cupidon...

________________________________

Dimitri bavarde en #006633 & Aram jappe en #A0522D
FICHERELATIONS & RPs


Merci Louis pour la signature, et Liselotte pour l'avatar~

fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Aram • fennec

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017 Ven 3 Nov - 10:08
ft. du monde
BECAUSE...

- I'M BATMAN ! lançai-je à l'inconnu.

Comment en étais-je arrivé, vous demandez-vous. Comment une simple adolescente s'était transformée en l'un des personnages les plus admirés et les plus respectés de cette planète ? C'est une longue histoire, que je vais devoir abréger. Non par manque de temps, mais bel et bien par manque de courage. Il y aurait beaucoup trop de détails peu intéressants à donner.

Halloween, tout d'abord. Une fête que je ne porte pas spécialement dans mon cœur. Non pas parce que je la trouve raciste, ou ce genre de bêtises que les ego démesurés des sorciers et magiciens vont nous pondre pour rappeler que les humains ne sont rien ; car après tout comment ces derniers pourraient-ils discriminer ce dont ils ignoraient l'existence ? Si Halloween, la peur, les monstres et le sang, étaient tout ce qui restait de notre héritage dans leur inconscient collectif... Je crois que c'était à nous de nous poser les bonnes questions. Mais donc, si je n'affectionnais pas particulièrement cette fête, c'était pour le peu d'intérêt que je portais envers les bonbons. Me déguiser, oui ! J'adorais ça même ! Mais petite, j'emmenais ma fratrie de maison en maison comme des enfants normaux pour récolter des friandises. Et ça m'ennuyait. Plus tard, quand les jeunes de l'école organisait des soirées costumées... j'étais généralement informée le lendemain, quand ils se partageaient leurs souvenirs entre eux dans la cour.

Vint ensuite l'organisation du bal. Une mauvaise surprise pour beaucoup, car j'appris très vite que les magiciens répugnaient cette fête – qu'est-ce que je vous disais ? – mais rien d'inimaginable pour qui utilisait un peu sa matière grise : le directeur souhaitait plus que tout faire avancer ce monde et ces projets étaient le meilleur moyen d'y parvenir. Briser les conventions. Mais qu'est-ce qu'une fille comme moi irait faire là-bas ? Oh, je connaissais du monde. Je dirais même qu'étonnamment, j'avais un cercle de connaissances plutôt vaste. Enfin... plus vaste qu'il ne le fut jamais. Bref, j'avais sympathisé avec cinq ou six élèves. Malheureusement, des centaines d'adolescents en folie dans une salle aux proportions limitées, qui danseraient, se bousculeraient et parleraient très fort... ce n'était ni ce que j'appréciais, ni ce que je pouvais supporter. Au contraire, tous les facteurs étaient réunis pour me coucher par terre en moins d'une minute, et me laisser me faire piétiner par cette horde de moutons avides du sang de la pauvre fillette que j'étais.

Mais Arthur était, de son côté, plus excité que jamais à l'idée de cette fête. Je ne sais pas ce qu'il mijotait, mais je trouvais son comportement beaucoup trop guilleret. Si j'étais paranoïaque, je jurerais ne pas avoir Arthur avec moi, depuis quelques jours. Quelqu'un aura voulu me faire une blague et échangé ma loutre bavarde, méprisante et exaspérée par tout ce qui l'entourait contre une autre loutre bavarde et méprisante, mais enthousiasmée par tout ce qui l'entourait. Il m'avait jusque là proposé quarante-trois idées de costumes en duo, dont douze consistaient à le faire tenir en équilibre sur ma tête tout le temps de la soirée. Six me répugnaient rien qu'à l'idée et au total, dix-huit étaient probablement illégales dans la plupart des pays de ce monde.

Enfin le dernier élément de cette incroyable aventure : Lexa Dibra. Si Louis était mon filet de sécurité et Liselotte une folie douce, Lexa, lui, incarnait tout ce dont je rêvais sans savoir comment y accéder. C'était l'insouciance et la liberté. Vivre pour le plaisir avant tout. Il m'avait appris à prendre des risques. J'avais conscience du danger que cela pouvait représenter... mais je voulais avant tout en profiter.

- T'as séché deux cours et bu trois bières. C'est pas vraiment ma définition du danger, m'avait lancé avec sagesse mon familier, un jour où il me faisait l'honneur d'écouter ce que je lui racontais.

Mais en parlant de danger, je voulais plutôt évoquer ces limites que je poussais toujours plus loin. Jusqu'à être prête à intégrer une soirée qui a la capacité à déchaîner ma malédiction en quelques minutes.

C'était grâce à notre idée fabuleuse de costume que j'avais fini par accepter. En arrivant dans la Grande Salle transformée pour l'occasion, la plupart des regards s'était tournée sur notre passage. Nous y avions passé du temps, et tout avait commencé devant un magasin qui exposait des morphsuits en vitrine. La graine du génialissisme était plantée. Il nous avait suffi de l'arroser avec la créativité de Lexa... et mon argent. Je finançais la base, il rendait le tout merveilleux. Ainsi, vêtus seulement d'une seconde peau, nous débarquâmes dans deux costumes trois pièces dessinés directement sur celle-ci, lunettes noires sur le nez d'un visage fictif. Nous étions les Men in Black. Mais avec une classe qu'ils n'avaient jamais eu. Arthur trottinait à mes pieds dans le petit costard pour chien que je lui avais offert. Il avait sur le museau un masque de chien carlin.

J'avoue ne pas avoir lâché l'élu de cette bromance d'une semelle, car la foule m'inquiétait déjà. Néanmoins, ce ne fut pas la plus grande des surprises. Je saisis Lexa par le bras pour l'arrêter alors qu'un drame venait de germer dans mon esprit.

- Et bordel ! Comment on va manger sans ruiner notre classe ?

La réponse ne vint jamais. La salle fut plongée dans le noir et je resserrai mon étau autour du bras de mon partenaire, dont le biceps, j'en étais convaincue, dégonflait à vue de nez – ou de doigts, en l'occurrence. Lorsque les lumières revinrent, je poussai en même temps que d'autres un hoquet de surprise en voyant ce qui était au bout de mon bras. Lexa ne ressemblait plus du tout à Lexa. Il avait les cheveux blancs et même son visage était transformé. Je m'interrogeai quand même une seconde : était-ce toujours bien lui ? Mais lorsque je découvris que j'avais carrément changé de place, je compris honteusement que non, il s'agissait d'un autre personnage.

Un nain de jardin qui, malgré un costume grossier, avait un certain charme. Le pauvre... Certains n'avaient aucun goût pour le déguisement...

- Oh...

Je venais de voir ma main gantée, et prendre conscience du poids que je portais sur les épaules. Une espèce de cuirasse noire me couvre les bras, et sans doute tout le corps.

- … mon...

Je touche mon visage, je n'ai plus de morphsuit, mais un masque rigide avec deux espèces de cornes. Même mon cou est recouvert de cette armure. Puis je baisse et les mains, et les yeux vers mon buste.

- … Dieu !

Sur le plastron, un symbole que tout le monde connaît. Une chauve-souris sur fond jaune. Je tourne sur moi-même pour chercher la cape pendant à mon dos. Je n'avais pas écouté un mot du discours que je ne savais qui venait de prononcer, trop absorbée par la découverte de cette nouvelle merveille. Puis de reporter mon attention vers mon nouveau camarade. Pendant ce temps, Arthur s'était dressé sur ses pattes arrières, il avait ôté son masque et d'un soupir blasé, l'avait déchiré en deux et jeté par-dessus son épaule. Sa soirée était ruinée.

- Excuse-moi, euh... salut ! dis-je en souriant. Je... Je suis Bil...

Non... bien sûr que non...

C'était le moment. Mon moment.

Je prends un air sérieux et ma voix la plus grave.

- I'M BATMAN.


avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Arthur la loutre

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 116
Points : 25
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
【 EVENT 】 ▬ HALLOWEEN 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Halloween event !!!
» Event n°1 : Halloween
» [Event] Spooky Scary Halloween {Groupe 4}
» [Event] Spooky Scary Halloween {Groupe 3}
» [T] - [EVENT OCTOBRE] UN HALLOWEEN ÉPOUVANTABLE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: Le Ventre de l'Hydre :: La Grande Salle :: Event-
Sauter vers: