Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Espace Détente :: RP abandonnés
MessageSujet: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Dim 22 Oct - 22:33

Une nouvelle forme d'esclavage ? Celle où l'on est consentant ?

Faire ce que l'on veut... Voilà une réponse bien facile. C'est exactement ce que je fais depuis mes plus jeunes moments. Mais c'est malheureusement ce qui risque de me restreindre à l'avenir. Alors que, si je leur "obéis" pour le moment, plus tard je pourrai m'envoler de mes propres ailes. Et c'est ce à quoi j'aspire. Alors, je me prends en main. J'écoute Archibald. J'avance. Probablement autant dans ma tête que dans ma compréhension des exercices.

Puis ses mots, plus directs, plus forts... n'ont rien fait d'autre que de m'empourprer. Plutôt que de faire des gestes qui pourraient le faire s'emporter plus encore, j'ai simplement baissé le regard. Il n'est quand même pas obligé de crier la condition que j'ai acceptée à tout va...! Et j'ai l'impression d'être jugée par tous les autres. Plutôt que de croiser leurs regards, j'ai préféré me renfermer sur les maths, pour reprendre notre habitude. Rédiger, barrer, corriger, recommencer. Je suis plus sensible quand il me crie dessus aujourd'hui, je prends un peu plus de temps à me remettre dedans. En fait, ce temps me sert aussi à calmer les ardeurs de Lili qui a trèès envie de mordre le jeune blond par moments. Mais je le fais. Par respect pour le temps qu'il m'accorde, et pour moi.

Au bout de quelques heures, juste après la correction d'un exercice apparemment tout bon - il n'y a rien relevé en rouge, Archibald range ses affaires. Perplexe, je le fixe. Quoi, on a déjà fini ? Je cligne régulièrement des yeux sans bouger, jusqu'à me prendre un petit coup sur la tête qui me fait secouer cette dernière. Oh, on va manger ? Maintenant ? Il est déjà si tard ? Après quelques autres secondes de réflexion, je réunis rapidement mes affaires avant de me relever, alors que Lili se redresse au même moment tout en restant non loin de mon mollet. Elle s'y colle même lorsque la situation le permet.

A ses mots, j'ai tout d'abord hoché la tête avant de lâcher quelques mots.

« O-Ok ! »

Puis, doucement, nous sommes sortis de la bibliothèque, avons descendu les escaliers, jusqu'à sortir de l'établissement... Et ne pas être sûre de l'endroit à prendre, chercher des panneaux... Ou tout simplement suivre le blond qui l'accompagne. Ça me parait plus sûr.

Nous marchons donc, silencieusement. Par moments, je lui jette parfois quelques regards, comme pour vérifier qu'il sait bien où l'on va. Ou simplement pour tenter de savoir ce à qui il pense, ce qu'il regarde... Sans réel succès. Seule Lili, dans ma tête, s'en donne à cœur joie. Je savais que ça ne lui plairait pas. Que le comportement d'Archibald ne lui plairait pas... Mais peu importe. Il a accepté de m'aider, et en échange je le supporte. Puis, il n'est pas toujours désagréable. Je ne sais juste pas sur quel pied danser avec lui.

Alors, je me tais, discute simplement avec la licorne qu'il considère comme une peluche. Drôle de manière de voir les familiers, finalement. Et c'est difficile d'imaginer ce familier comme une peluche tant elle peut avoir du caractère quand elle s'y met. Puis j'ai tout simplement haussé les épaules.

Après une trentaine de minutes à marcher, nous sommes arrivés en ville, non loin de tous restaurants de tous types. Mon regard s'est illuminé en voyant les pâtisseries, glaces, crêpes... Aaah ! Mais, je ne suis pas sûre que ce soit à son goût... Hmm... Je réfléchis un instant. Où est-ce que je l'emmène ? Puis, au loin, une image m'attire soudainement.

« Viens, on va là ! »

Puis, comme une mauvaise habitude, j'ai attrapé son poignet. J'aurais pu les doigts, mais j'ai pris la première chose que j'ai pu toucher. Je me suis alors mise à courir sans vérifier qu'il me suit, vers un restaurant tout ce qu'il y a d'asiatique. Et vous savez ce qui est écrit dessus ? "Buffet à volonté". Comme ça, je ne vais pas payer trop cher et on va pouvoir manger autant que l'on veut... Même si j'ai un appétit d'oiseau, mais peu importe.

Une fois la porte franchie, je me suis arrêtée et un serveur s'est approché avec un grand sourire.

« Bonjour. Pour deux, donc ? Vous pouvez vous installer ici. »

On peut voir un petit sourire pendu à ses lèvres alors que j'ai lâché son poignet, rougissant en baissant le regard... Avant de commencer à me diriger vers le lieu que l'homme indique.


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Mer 1 Nov - 17:08

With Mélodie Templier

Définition de l'esclavage ?

Tu n’as pas attendu la réponse de la jeune fille que tu te diriges en direction de la sortie.  Tu ne te retournes même pas pour voir si elle te suit, tu le sais déjà.  Après tout,  c’est devenu ton esclave temporaire et elle a l’air plutôt obéissante.  En plus… cette idée de restaurant.  C’est surtout pour qu’elle puisse se changer les idées. Même si tu as faim. Tu as souvent faim.  Il faudrait peut-être penser à te dégotter un cuisinier à domicile.  

Vous marchez tous les deux, laissant le silence planer.  Cela ne te dérange pas. Tu marches avec ton allure de gangster, les mains dans les poches et le dos courbé.  Tu n’es pas dans ton uniforme aujourd’hui, tu es plutôt décontracté avec ta veste rouge et ton jean gris.  Tu ne t’es jamais pris la tête pour savoir comment t’habiller, tu farfouilles les premiers vêtements qui te tombent sous la main. Après tout, un vêtement est un vêtement.  Ce qui est plutôt ironique quand on sait que la famille Strogoi est une famille est plutôt aisé.

Tu constates qu’elle discute avec son familier, cette espèce de peluche qui n’arrête pas de le dévisager avec un mauvais regard. Pour l’instant, tu t’en fiches. Tant que la licorne ne s’en prend pas à toi, il n’y a aucune raison que tu en viennes au cou. Cela te fait penser à ton propre familier endormi sur ton lit. Tu espères qu’il n’a pas trop froid, ou trop faim. De tout de manière, il va sûrement dormir toute la matinée, voir toute l'après-midi, comme d'habitude.  Une manie qui t’attendrit plus qu’autre chose.  Tu penses à lui ramener un peu de nourriture du restaurant, il va sûrement adorer!

Cela fait un moment qu’ils marchent en ville, avec une liste de restaurants plutôt élevés.  Tu n’es pas très observateur,  mais toi remarque le regard illuminé de la jeune fille qui tombe sur les panneaux de pâtisseries, glaces et autres sucreries. Pourtant, elle semble se reprendre pour diriger son regard chercheur autre part.  Tu ne dis rien, et te contentes de l’observer l’air un peu sceptique. Qu’est ce qu’elle peut bien avoir en tête, cette gamine?

Finalement elle semble avoir trouvé son bonheur, car elle t’attrape par le poignet.  Tu ne peux réagir que par un “hé? Mais…”  tout à fait inutile, car elle se met à courir pour t’entrainer avec elle.  Ce n’est pas la première fois qu’elle t’attrape subitement, comme ça.  À croire que cette gamine commence réellement à prendre confiance en elle.  Finalement elle s’arrête vers un restaurant asiatique… mais l'entête semble briller à tes yeux, car c’est un buffet à volonté.  Tu ouvres de grands yeux émerveillés. Tu as très faim, maintenant.

Une fois à l’intérieur, un serveur se dresse devant eux pour les formalités. Tu laisses la jeune fille s’en charger, car ton regard se balade un peu partout dans le restaurant. Cela a l’air vraiment appétissant, tu n’as qu’une envie c’est de tout laisser tomber pour t’y précipiter! Tu ne fais donc pas attention au regard éloquent du serveur, tu sens juste qu’elle t’a lâché le poignet. Tu avais complètement oublié qu’elle l’avait dans sa main.

Tu te contentes de la suivre pour t’installer à la table attribuée.  Sitôt siéger, tu ne peux t’empêcher de jeter des regards de droite à gauche,  curieux.  Avec tes yeux pétillants, on dirait un enfant.  Tu ne tiens plus du tout sur place. Vous attendez juste qu’un serveur prenne votre commande.  

Quand est-ce qu’ils arrivent…  

Cela ne fait que quelques secondes, mais tu n’es pas très patient, visiblement. Ton souhait est néanmoins entendu, car une serveuse se manifeste rapidement devant vous :

Bonjour, vous désirez ? Je peux vous proposer la formule pour les couples,  c’est tout nouveau et cela permet de renforcer les liens.

Un petit clin d’oeil de sa part. Elle semble ravie de son petit effet.  Tu es trop surpris pour réagir tout de suite. Pourquoi elle dit ça ? Pourquoi ce clin d’œil? Tu ne réalises pas tout de suite.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Mer 1 Nov - 17:51

Une nouvelle forme d'esclavage ? Celle où l'on est consentant ? En même temps, pour manger...!

Archibald me suit et nous nous asseyons tous deux face à face, alors que mon regard est plutôt attiré vers les couverts qui trônent là, avant qu'il ne se dirige vers les différentes tables alentours peuplées de plus ou moins de personnes. Un peu plus loin, on peut voir les buffets pour la formule à volonté ainsi que le wok le long d'un mur. En tout cas, Archibald s'impatiente puisqu'il commence déjà à râler alors que nous ne sommes assis que depuis quelques secondes. D'autant plus que la serveuse arrive seulement quelques secondes après.

« Bonjour, vous désirez ? Je peux vous proposer la formule pour les couples,  c’est tout nouveau et cela permet de renforcer les liens. »

Le plus surprenant, c'est qu'il ne répond pas. Mon regard, par contre, est tourné vers la jeune femme qui nous fait un clin d'oeil tout en attendant notre réponse. Et c'est visiblement moi qui dois la donner, alors que le rouge m'est très vite monté aux joues et que de la vapeur semble vouloir s'échapper de mes oreilles et de mon nez.

« Euh, en fait... ... Est-ce que... ça comprend aussi la formule à volonté ?
- En fait, il s'agit d'un plat mélangeant de nombreuses saveurs et que vous vous partagerez. Il n'est malheureusement pas à volonté, mais il y a largement de quoi se sustenter. Regardez, ceci. »

La serveuse nous montre alors la carte ainsi que les différents plateaux et le prix est alors visible. GLOUPS. Plutôt qu'un menu à quinze euros par personne, là on tombe à quasiment trente... Ça a l'air très bon, il n'y a pas à dire, mais doubler la note n'est pas du tout possible...

« Je... On ... prendra la formule du midi à volonté, plutôt ... »

Nous ne sommes pas en couple pourrait être la suite logique. La serveuse semble déçue de notre choix, et mon regard s'est finalement dirigé vers Archibald tandis qu'elle continue.

« Souhaiteriez-vous commander à boire avant de commencer à manger ?
- Euh, non merci, juste de l'eau pour moi ... »

Et toi, Archibald ? Interrogateur, mon regard le fixe. De toute façon, il semblait tellement vouloir manger qu'il ne va peut-être pas s'embêter avec ces banalités.


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Sam 4 Nov - 11:48

With Mélodie Templier

Définition de l'esclavage ?

Tu es trop surpris pour pouvoir dire quoi que ce soit, alors tu te contentes de fixer bêtement la serveuse le temps que l’information rentre dans ton cerveau. C’est donc ta camarade, qui est très rapidement devenue aussi rouge qu’une pivoine, qui doit se charger d’une réponse. Pourtant, elle ne rectifie pas immédiatement le malentendu. Malgré son embarras, elle se renseigne pour savoir si cela comprend le menu à la volonté. Peut-être que le prix se révélerait moins cher avec la formule pour les couples.

Pour les couples… Est-ce que la serveuse a réellement pu penser que… ? Tu comprends finalement au moment où la gamine finit par répondre qu’une formule du midi à volonté serait plus préférable. Des rougeurs ont commencé à se former sur tes joues, et tu détournes la tête, embarrassé, au moment où son regard se dirige dans ta direction. La serveuse veut se renseigner sur les choix de boissons, de l’eau pour la première. Et pour toi ?

De l’eau aussi… tu finis par répondre d’une voix basse.  

Tu as l’impression qu’elles te dévisagent avec une certaine insistance qui te met mal à l’aise. La serveuse ne bouge pas, et semble déconcertée, comme si elle n’a pas entendu. Elle lui demande de répéter,  arborant un sourire qui se veut bienveillant. Bien entendu, tu t’énerves et tu te tournes brusquement vers elle avec un regard furieux :

J’AI DIS DE L’EAU, vous êtes sourde ou quoi?

La serveuse semble prendre peur, car elle hoche la tête et fait volteface pour s’éloigner,  en oubliant de leur souhaiter bon appétit. Tu grognes, et, l’air exaspéré, tu poses ta tête contre ta main maintenue par ton coude. Mais tu as toujours l’impression de sentir le regard de ta camarade :

Quoi?

Puis tu soupires et te frotte tes cheveux blonds qui partent dans tous les sens avant de te lever, les mains dans les poches et de jeter un regard éloquent à la jeune fille :

Alors ? On y va ?

Peut-être que manger te rendra de meilleure compagnie.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Sam 4 Nov - 21:19

UNE NOUVELLE FORME D'ESCLAVAGE ? CELLE OÙ L'ON EST CONSENTANT ? EN MÊME TEMPS, POUR MANGER...!

Mes yeux ne le quittent pas, obnubilés par Archibald et en attente de sa réponse. Au lieu de cette dernière, ses joues se sont empourprées et il a détourné le regard. De quoi me surprendre une nouvelle fois. Il est gêné... Et tente vainement de le cacher. A cet instant, j'ai très envie de sourire et de rire un peu mais ses réactions impulsives m'en empêchent, on ne sait jamais comment il va réagir. La serveuse n'ayant pas entendu, elle lui demande de répéter. Et puis là, on pourrait voir la montagne de gêne qui implose et s'énerve. Comme à son habitude, il crie parce que l'on n'a pas entendu ou bien compris. Ça ne me surprend pas cette fois... La femme disparaît alors, nous laissant seuls, et cet à cet instant que je me rends compte que ça fait un bon moment que je le fixe. Oups... Les joues toujours rosies, j'ai détourné le regard.

« Rien... », ai-je finalement murmuré.

Je ne suis pas réellement les prochains gestes qu'il fait alors qu'il se relève pour m'inciter à faire de même et aller manger. Un léger sourire se dessine sur les lèvres alors que je hoche doucement de la tête, me relevant à mon tour pour passer entre les différentes tables et se rapprocher des assiettes ainsi que des différents plats présents un peu partout. Une fois la vaisselle en mains, je me suis déplacée le long des différentes préparations proposées. Hm, qu'est-ce que je vais faire ? Ou plutôt prendre... J'hésite de nombreuses fois, et finis par prendre différents trucs. Un peu de nouilles, un peu de riz, un nem et un ou deux sushi. Sans sauce, sans rien. De quoi remplir ou une deux fourchettes avec chaque, quasiment. De toute façon, je n'ai qu'un appétit d'oiseau pour ces choses-là, mais comme on dit, il faut bien manger. On pourrait me dire que c'est une perte d'argent... Certains n'auraient probablement pas tort.

Haussant les épaules pour répondre à mes propres questions muettes, je me suis finalement rejoindre la table qui m'est réservée avec Archibald... qui ne l'a toujours pas rejointe d'ailleurs. Sans vérifier ce qu'il fait actuellement - il doit probablement chasser un canard ou une oie - je m'installe de nouveau sur cette chaise. Mon regard s'est rapidement tourné vers le pichet d'eau qui est arrivé sur la table entre temps. La serveuse a sûrement eu peur d'avoir de nouveau à faire avec le jeune blond... Une fois assise, je fixe intensément mon assiette. Est-ce que je l'attends pour manger ou ça lui importe peu ?

Tout en soupirant, je me décide à patienter en retournant les verres avec une grande lenteur afin de verser de l'eau, tout en prenant soin d'en mettre un peu à côté à cause de la taille imposante du pichet ainsi que le fait qu'il soit rempli à ras bord. Promis, c'était pas fait exprès. Je m'amuse donc à nettoyer ensuite avec les jolies serviettes non loin de nos couverts...


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Dim 5 Nov - 10:59

With Mélodie Templier

Définition de l'esclavage ?

Le moment que tu attends le plus depuis le début est enfin arrivé…  Tu es encore un peu embarrassé quand tu te relèves pour aller sur le buffet chercher à manger.  Mais si tôt tes yeux se posent sur la nourriture que ton impatience revient à la charge aussitôt que ton ventre crie famine. Un sourire bêta arbore ton visage, l’odeur de la nourriture asiatique parfume ton nez et font pétiller tes yeux,  ce qui te donne l’allure d’un enfant aux anges.

Cela fait longtemps que tu n’as pas mangé de nourriture asiatique, et tu n’as pas forcément non plus la possibilité de manger des buffets à volonté asiatique en Roumanie. Surtout avec les nombreux cuisiniers de ton manoir qui afflue pour veiller à ce que personne ne manque de faim. Au moins, tu as la possibilité de te servir autant de fois que ton estomac le désire pour payer moins cher à la fin. En espérant qu’ils ne vont pas trop regretter ta venue ici.

Tu te sert un peu de tout, tu prends même les entrées et le plat principal dans la même assiette.  À un moment tu te diriges vers la dernière crevette qu’un homme s’apprête à prendre, mais en voyant ton regard noir, il la repose aussitôt dans le bac pour tourner son chemin comme si de rien été.  Enfin quelqu’un qui ne s’est pas trop posé de question. Tu prends la dernière crevette que tu poses dans ton assiette qui déborde. Il est difficile d’imaginer qu’un corps aussi petit et aussi fin que le tien puisse tout avaler.

Pourtant tu reviens à ta place d’un pas joyeux, le visage souriant, devant les gens ébahis par tant de nourriture.  Tu n’es jamais le plus discret du restaurant même quand tu fais en sorte de ne pas te battre ou de ne pas hurler la voix.  Tu remarques que la gamine est déjà revenue et éponges de l’eau qui est tombée sur la table. Tu viens t’asseoir en haussant les sourcils, l’air surpris puis tu dis :

Qu’est-ce que tu as fait ? On dirait qu’un tsunami s’est abattu ici.

… Tu plaisantes.  Oui, cela t’arrive. Ou une tentative d’humour plutôt. Tu es tellement de bonne humeur que tu en oublies toute ta colère et toute hargne quotidienne.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Lun 6 Nov - 21:21

UNE NOUVELLE FORME D'ESCLAVAGE ? CELLE OÙ L'ON EST CONSENTANT ? EN MÊME TEMPS, POUR MANGER...!

Trempant doucement la serviette sur l'eau, je me rends vite compte que sa capacité d'absorption est très limitée et soupire. Est-ce que je pique celle d'Archibald pour compenser le reste ? Hum... Ce serait en effet la meilleure solution. Je n'ai cependant pas le temps d'y réfléchir ou d'entamer un geste que le jeune blond revient et m'arrache un sursaut. Mon regard se relève vers lui alors que je rougis légèrement, à cause de la serveuse tout à l'heure que je n'ai pas oubliée. Mon regard s'est alors rapidement tourné vers son assiette.

« Hein, euh ça ... Je suis un tsunami oui. »

J'ai doucement hoché plusieurs fois de la tête en répondant avant de continuer et de penser à voix haute.

« Ouah tu manges beaucoup... »

... Heureusement que j'ai choisi un restaurant à volonté sinon j'aurais pris très très cher de la part de mes parents une nouvelle fois vu les prix des plats. Brrr...
Sur ce coup-là, je suis ravie de mon choix et de mon bon sens.

« Au fait... Je peux te piquer ta serviette ? »

Je cligne un instant des yeux, avant de lui rendre son verre que j'ai préalablement ainsi que le mien. Je prends donc la serviette de table qu'il me tend pour finir d'attraper tout le liquide - au final je l'aurais juste posée pour que ça s'éponge tout seul et que je puisse commencer à manger, maintenant qu'il est revenu. Au moins, j'aurais réussi à patienter sans réellement attendre. Quelques mots supplémentaires passent alors au travers de mes lèvres. Le genre de mots que je ne prononce quasiment jamais.

« B-bon appétit ! »

Puis j'attrape mes couverts pour m'y mettre, en prenant bien soin de ne pas manger avec les baguettes. Je n'en ai pas du tout l'habitude, ce serait donc un vrai massacre. Je viens déjà d'en faire un, évitons donc un deuxième. Malheureusement pour moi, mes plats sont déjà froids. Je hausse doucement les épaules comme réponse muette à mes propres questionnements avant de manger ce qu'il y a sans réel entrain. Le salé, ce n'est pas pour moi. Puis manger froid ne me dérange pas spécialement, même si pour la viande c'est meilleur chaud. Une fois terminé, je relève le regard vers mon partenaire de miam et observe avec étonnement... qu'il a terminé quasiment en même temps que moi. Mes yeux s'arrondissent rapidement, alors que je me prépare à me relever tout en laissant mon assiette à sa place.

« Et bien, euh... Une deuxième tournée...? »

Cette fois, le sucré, j'arrive ! On peut d'ailleurs voir à mon regard que je suis un peu plus impatiente au fait d'aller chercher à manger.


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Sam 25 Nov - 17:38

With Mélodie Templier

Définition de l'esclavage ?

L’eau s’étale sur la table.  D’ordinaire, tu te serais certainement mis en colère, car manger avec de l’eau qui déborde en dessous n’est pas très agréable.  Mais tu es content, le ventre qui gargouille et les yeux pétillant d’impatience.  Tu te permets même une petite plaisanterie. C’est si surprenant de ta part que c’en ait effrayant.  Par ailleurs, la gamine sursaute.  Son regard croise rapidement le tien avant de pivoter brusquement ailleurs.  Tu hausses un sourcil surpris, mais ne te pose pas plus de questions sur son comportement.
Elle se permet même de transformer ta plaisanterie en une affirmation. Que c’est un tsunami. En effet,  depuis que tu l’as connaît,  tu as pu remarquer qu’elle est d’un naturel plutôt distrait et maladroit.  Forcément qu’elle renverserait de l’eau en arrivant ici.  Si cela n’avait pas été l’eau, ç’aurait été la chaise.  Ou bien elle-même.

Puis elle s’extasie devant la nourriture dans ton assiette.  Réaction tout à fait légitime, mais que tu ne comprends pas, alors même qu’on te fait souvent la remarque.  Comment un être aussi petit et aussi fin peut-il avaler autant de nourriture ? Pourtant, la quantité est relative et, à tes yeux,  c’est plutôt toi qui te demandes comment cette gamine peut-elle manger aussi peu.  Elle n’a pas l’air d’avoir énormément d’appétit.  Au pire, si elle n’a plus faim, tu t’empresseras de finir le reste de son assiette.  Ce n’est pas très gentleman, et alors ?
Cependant, tu réponds, fièrement et la tête haute :

Il faut bien manger pour être fort!

On dit surtout qu’il faut bien manger pour être en bonne santé. Et pour être grand. Sauf que cela n’a jamais marché pour toi et ce n’est pas faute d’avoir essayé au début.
Elle te demande ensuite si elle peut te piquer ta serviette et tu hoches les épaules, l’air indifférent, mais tu la lui tends quand même pour qu’elle puisse éponger le désastre.

Puis le moment que tu attends depuis le début.  La gamine semble déclencher le signal de départ,  comme l'arbitre qui siffle pour signaler le démarrage.  Elle lui souhaite bon appétit et tu diriges tes couverts comme des armes en direction de la nourriture.  C’est l’heure de manger! La saveur des plats asiatiques imprègne ton palais à la première bouchée seulement.  Tes yeux pétillent de satisfaction. C’est délicieux! La nourriture quitte peu à peu l’assiette.  Aucun de vous ne fait l’effort de mener la conversation, bien trop occuper de batailler avec les sushis,  le canard laqué, les nouilles… et ainsi de suite.
Si bien qu’à la fin, tu as terminé en même temps que la gamine.  Elle est surprise, cela se voit dans son regard.  Cette fille est un véritable livre ouvert, parfois!

Elle se prépare à se relever, croise ton regard comme pour attendre ta réponse avant de se resservir.  Tout dans regard affiche une détermination sans borne d’aller chercher de nouveau à manger! Cela t’amuse, et te fait sourire :

Alors comme ça, on mange beaucoup aussi !

C’est une petite pique complice, pour lui faire retourner sa remarque un peu plus tôt.  Cependant, tu hoches vigoureusement la tête et tu te relèves :

En avant !

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald Mar 5 Déc - 21:46

UNE NOUVELLE FORME D'ESCLAVAGE ? CELLE OÙ L'ON EST CONSENTANT ? EN MÊME TEMPS, POUR MANGER...!

Sa réaction face à ma remarque me fait rire discrètement. Manger pour être fort ? C'est bien rare que l'on tienne ce genre de discours ! Le repas avalé, en attente de sa réponse, voilà qu'Archibald se met à me taquiner. De quoi me faire légèrement rougir et prendre un air un peu boudeur. Mais cela ne dure pas bien longtemps puisqu'il semble réellement d'attaque pour la suite ! Je le suis alors, du moins pas très longtemps. Je bifurque très rapidement vers les desserts qui sont de tous types. Quelques tartes aux fruits, une part de moelleux au chocolat, des desserts typiquement asiatiques d'ailleurs dont je ne connais pas du tout le nom, puis des îles flottantes, des salades de fruits, des beignets à la banane... Bref, il y en a pour tous les goûts ! Et surtout pour tous les miens. Même si je n'ai pas grand faim, pour tout ça, je trouverai bien un peu de place. Je crois d'ailleurs que j'en ai pris un de chaque.

Je refais tout le tour de la surface présentant toutes ces jolies choses pour être sûre de ne rien louper. Mais il y a bien une chose qui manque à ma collection. C'est la fameux maki à l'ananas. Oui, vous avez bien entendu. Surtout que je n'en ai jamais mangé. Alors, je vais les attendre. Je ne quitte pas ma position, observant l'emplacement de ce fameux dessert jusqu'à ce que quelqu'un daigne en remettre. Ce qui a bien fini par arriver, mais après un bon moment je pense. Archibald semble toujours se promener, mais peut-être a-t-il eu le temps de manger une autre assiette entre temps. C'est bien fort possible. En tout cas, je me sers enfin de ce met qui, je l'espère, sera incroyable. Puis je me dirige enfin vers la table qui nous a été réservée, fière de mes petites trouvailles que je me mets bien sûr à déguster avec un immense sourire sur les lèvres. Ces petites douceurs me feraient tout oublier : la gêne, l'angoisse, le malaise qui pourraient être présents en d'autres circonstances.

Mais le sucre, c'est une chose à part ! Mais, par contre, je crois que je ne ferai pas de troisième tournée. Mon regard se relève alors vers celui du blond qui m'accompagne, alors que je prends tout mon temps pour tout déguster et réussir à tout avaler pour sûr. Une fois revenu, je fixerai simplement son assiette par curiosité, pour voir ce qu'il a pris et quels pourraient être ses goûts... On ne sait jamais pour quelles raisons tiens.


________________________________


Je murmure en #0066CC et Lili en #9933CC
Fandoms:
 
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Suite d'une définition de l'esclavage ~ Avec Archibald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Enfin, 68, la définition à laquelle j'adhère totalement
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Espace Détente :: RP abandonnés-
Sauter vers: