} Croquis en Do Mineur [avec William]

Croquis en Do Mineur [avec William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour des Centaures :: Les Dortoirs
MessageSujet: Croquis en Do Mineur [avec William] Mer 18 Oct - 12:40

Croquis en Do Mineur



William Nobel

Aaron grimpait les marches de la tour des Centaures avec une mine renfrognée. La façon de procéder de cette école était vraiment très étrange ! Sérieusement, qui allait confier une petite nouvelle à un garçon tout aussi nouveau ?! Il ne savait même pas où était les toilettes ! Pareil pour s'organiser scolairement : l'italien devait encore trouver sa propre façon ! Vraiment un gros bazar …

Il regarda le chat noir à ses pieds : Pharaon. Dès que la Familier avait pris sa forme définitive, le brun avait cherché à le caresser un peu, curieux de la douceur de ses poils. L'animal avait soufflé et grondé en se gonflant. Le garçon avait de suite rangé sa main, comprenant bien la nature de sa relation avec cette bestiole. Et ça lui allait parfaitement.

Il y avait un petit rassemblement dans le foyer des garçons alors le brun s'approcha également. Il s'agissait d'une liste, avec des numéros de chambre. Profitant de sa taille, le peintre chercha le sien : chambre n°24. Waouh, ils étaient nombreux ! Mais il ne prit pas la peine de lire les autres prénoms, il ne voulait pas spécialement se faire des amis.

Il chercha la porte correspondante au numéro et la poussa, comme un empereur sur sa terre conquise. Heureusement, il était le premier à venir ici et il prit le temps de choisir son lit. Pas trop près de la porte, pas trop près de la fenêtre. Trop de garçons dans une seule pièce cela dit ;

Aaron commença alors à vider sa valise, commençant par son matériel de peintre. Il vérifia qu'aucun de ses pinceaux n'avaient été abîmé lors du transport. Une fois sa vérification terminée, l'italien retira enfin ses vêtements, les triant selon les hauts, les pantalons, les sous-vêtements … pour aller les ranger dans son armoire.

Ceci terminé, le garçon s'assit sur son lit, se demandant quoi faire après. Alors il se mit à réfléchir à son rôle envers la Faune qu'on lui avait confié … Merywen, s'il se souvenait bien. Bon, la question ne se posait pas, évidemment qu'il se souvenait, Aaron avait une très bonne mémoire. Il saurait la reconnaître dans une foule d'élèves sans problème.

Le Dragon avait un peu proposé son idée de se rencontrer au hasard. Il avait supposé que la gamine ne connaissait pas grand monde non plus et à son âge, on était probablement intimidé pour aller vers les autres. Il pouvait faire un petit effort sur sa personne pour l'aiguiller dans sa vie ici … même si ça allait être dur de se montrer « gentil » avec une toute petite.

Le peintre regarda Pharaon qui découvrait également son nouvel environnement. Le chat finit finalement par sauter sur le lit et s'installa près de l'oreiller, en boule, le regard menaçant. Le message était clair pour Aaron : pas touche. Et il n'était pas du genre à affronter les griffes du félin juste pour lui arracher une caresse.

Finalement, il se releva et attrapa sa trousse de toilettes. Il avait envie de se laver, pour dormir pour agréablement ce soir. Normalement, la salle de bain se trouvait sous les combles et vu les autres garçon armés de leur nécessaire, l'italien n'avait qu'à suivre la foule. Il y allait avoir un peu d'attente mais bon … maintenant qu'il était là.

Une fois lavé et séché, Aaron reprit le chemin vers sa chambre, une serviette posée négligemment sur ses cheveux. Il préférait les démêler tranquillement sur son lit, au calme, loin de toutes ces bruyantes personnes.

En ouvrant une dernière fois de la journée cette porte manquée du chiffre 24, Aaron se figea : il y avait un autre garçon dans la chambre. Comment devait-il réagir ? Passer à côté sans rien dire ? Être un minimum sociable et dire « Bonjour » ? Et ce maudit chat qui faisait semblant de dormir !

« … Salut »




(c) Tsubaki
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Pharaon - Bombay

Situation: Célibataire
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Points : 6
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Croquis en Do Mineur [avec William] Mer 25 Oct - 16:33


La cérémonie de rentrée s'est déroulée sans accroc. Enfin presque… William avait comme qui dirait perdu la fille dont il était sensé être le parrain pour cette année mais en soi, rien de bien dramatique ne s'était produit. Il ne parvint pas à retrouver la jeune Leroy de la soirée, c'est donc bredouille qu'il prit enfin la direction des dortoirs.

Talonné par son élégante panthère, le Dragon entre dans le foyer. L'agitation règne dans la pièce commune alors qu'une vingtaine de garçons d'âges différents sont réunis autour d'une feuille de papier affichée sur l'un des murs. L'immense suédois arrive sans peine à discerner la liste de composition des chambres par dessus l'épaule de ses camarades.

Il constate avec satisfaction qu'il partagerait sa chambre avec au moins une personne connue. En effet, son ami Louis De Berys s'y trouve tout comme lui. C'est une très bonne nouvelle. En effet, les deux Dragons se connaissent depuis leur première année et ont une bonne entente. Par contre, il ne reconnaît pas les deux autres noms. D'ailleurs, il croit d'abord à une blague en lisant le nom « Rodrigo Rodriguez » pour ensuite balayer cette pensée d'un haussement d'épaules. Lui-même portant le nom d'un prix (certes inventé par sa famille) il n'a pas grand-chose à redire.

William marche d'un pas nonchalant vers la chambre numéro 24. Il ne connaît que trop bien les longs couloirs d'Hortensia. Enfin non, Sainte-Catherine. Ah… Que ce nouveau nom sonne mélodieux aux oreilles du président du club de musique. Nouvelle année, nouveau nom, nouveau départ. Il se demande quels genre de personne sont ses colocataires, espère bien s'entendre avec eux pour passer une année agréable.

Il n'a jamais eu de gros problèmes avec ses colocataires par le passé. Il n'y a pas de raison pour que cela commence maintenant. Bien que différent des autres, il s'adapte sans problème à son environnement. Il accepte tout à fait que l'on puisse avoir des opinions opposés aux siens. C'est bien pour cette raison qu'il n'a aucun ressentiment particulier envers son ex, Nozomi, qui n'apprécie guère les Sorciers. Il se contente alors de ne jamais soulever les sujets faisant polémique. Il a toujours procédé ainsi. Au fond, William ne se cache pas qu'il espère tout de même tomber sur des camarades ouverts d'esprit mais il ne se fait pas d'illusions, c'est peu probable. Même en tombant sur des Sorciers, il y a de grandes chances pour que ceux-ci n'aiment pas l'idée de passer l'année avec deux Magiciens de bonne famille tels que Louis et William.

Le suédois passe devant bon nombre de portes avant d'arriver à sa nouvelle chambre. Arrivé devant, il toque. Aucune réponse. Il se permet alors d'entrer. Il est surpris de l'absence de vie dans la pièce. Il est pourtant tard, il s'attendait à arriver le dernier puisqu'il a perdu du temps à chercher sa Faune. Instinctivement il se dirige vers le lit le plus proche de la fenêtre. C'est sa place fétiche. Il se rend d'ailleurs vite compte qu'il n'est en fait pas le premier arrivé.

Là, sur un lit, se repose un familier. Ce qui frappe d'abords Willy, c'est cette impression de voir Natt endormi alors que ce dernier s'est installé sur sa valise. Ouverte. Donc est relativement handicapant dans le processus de la vider. Dans un léger soupire et des petits caresses autour des oreilles, il parvient a retirer ces vêtements d'en dessous de la panthère. Ses yeux semblent fixés sur l'autre félin. C'est à peine si elle remarque que celui qu'elle considère comme étant "son Magicien" est en train de soulever son postérieur.

Will ne prête pas plus que cela d'attention aux deux familiers. Il est occupé à ranger ses affaires tranquillement. Il n'embête pas Natt avant d'avoir fini, c'est inutile, autant le laisser dans sa valise pour le moment. Il toise l'autre, en bon félin. Une manière de l'évaluer, ou un truc du genre. Willy n'a jamais trop compris cette histoire entre les félins. Il sait juste que c'est une pratique commune entre eux. Il n'a pas vraiment besoin d'en savoir plus, et puis son familier n'étant pas bavard, il y a peu de chance qu'il prenne la peine de lui expliquer. Il est vrai qu'ils ne se parlent directement entre eux que très rarement. Ils se comprennent sans avoir besoin d'utiliser des mots. Après tout, le familier est modelé à l'image du maître non ?

Le grand type prend son temps pour s'installer, guettant parfois la porte en attendant ses colocataires. Très vite, il range toutes ses affaires. Cela lui laisse le temps de se changer dans une tenue bien plus confortable que celle qu'il a porté lors de la rentrée. Il troque sont costume aux allures gothiques contre un slim noir, et un t-shirt gris plutôt large laissant ses manchettes et une petite partie de son soleil sur le torse apparents.

C'est alors qu'il installe ses deux instruments toujours dans leurs boîtes contre un mur, hors du chemin, que le noiraud entend la porte s'ouvrir derrière lui. Il avait presque oublié qu'il n'est pas seul dans cette chambre avec tout cela. Il se retourne pour faire face au nouvel arrivant. C'est une tête qui lui est complètement inconnue. Il revient apparemment de la douche, en témoigne la serviette posée sur sa tête. Il a de longs cheveux noirs, aussi longs que ceux de Louis visiblement. C'est peu commun.

Sa présence a quelque chose d'imposant. De noble. William le devine comme étant celui lié au chat noir. Les deux félins n'ont d'ailleurs toujours pas bougés depuis que Will était arrivé. Ils se ressemblent, bien que d'espèces différentes. Natt est tout de même plus grand, il fait 70cm au garrot pour 1m de long. C'est dans la limite haute de taille d'un familier. Mais ce n'est pas vraiment étonnant lorsque l'on voit que son Magicien domine le commun des mortel d'au moins une tête du haut de son mètre 92.

C'est l'inconnu qui ouvre la bouche en premier :

« … Salut. »

« Salut. Moi c'est William, mais tu peux m'appeler Will. »

Son regard se pose sur Natt, toujours aussi obnubilé par son semblable. Un peu gêné par son comportement peu accueillant, il reprend en le désignant d'un coup de tête :

« Hum... Lui c'est Natt. Il est un peu distant parfois mais il est pas méchant. »

On a vu plus amical comme présentation envers un inconnu. Le familier en train de juger son compagnon, ça ne fait pas une super impression. Willy ne sait pas vraiment comment se sortir de cette situation quelque peu étrange. Le social n'est pas vraiment son fort.

Il a été tellement préoccupé par cette histoire de félins qu'il en a oublié de demander son nom à son interlocuteur. Il fait juste la supposition basée sur aucune preuve suffisante qu'il n'est pas Rodrigo. Il n'a pas vraiment une tête à s'appeler comme ça d'après le suédois. Malheureusement, cette supposition est infondée et il n'a de toute manière par retenu le deuxième nom sur la liste.
hrp:
 

________________________________


Will te fixe en Darkred.
avatar

Profil


Espèce: Magicien.

Familier: Natt - Panthère noir.

Situation: Célibataire.
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Points : 165
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Croquis en Do Mineur [avec William] Jeu 2 Nov - 17:33

Croquis en Do Mineur



William Nobel

Aaron marcha jusqu'à rejoindre le radiateur pour y poser sa serviette afin de la faire sécher. Il ne voulait pas user de sa magie pour cela, ce nouveau lieu était déjà assez perturbant comme cela, il n'avait pas spécialement envie de s'encombrer davantage de cauchemars. Une goutte vint se loger contre sa nuque et descendit lentement le long de sa colonne vertébrale, lui procurant un frisson incontrôlable. Le Sorcier devrait vraiment apprendre à mieux les sécher. Mais pas pour sa défense, le temps en Italie lui avait toujours permit de les laisser sécher naturellement avec le vent de l'extérieur. Il n'avait qu'à se mettre sur le balcon attenant à sa chambre et profiter de la fin de journée et du couché de soleil se reflétant sur les terres du vignobles des Di Ilsen.

Prudemment, le garçon revint vers le lit où Pharaon s'était installé pour dormir. Le chat noir n'ouvrit pas un seul œil mais l'adolescent devinait facilement qu'il était prêt à bondir au moindre geste de sa part. Aaron ne s'en offusquait pas mais le chat pouvait aussi éviter de se montrer aussi peu confiant en lui. Il n'allait pas insister si le Familier refusait les contacts.

« Salut. Moi c'est William, mais tu peux m'appeler Will. »

« Will, d'accord … Je suis Aaron. »

Il devait faire bonne figure, ne pas se montrer trop présomptueux dès le départ. S'ils devaient rester ensemble dans cette chambre pendant un an, autant bien faire les choses. Ils n'allaient clairement pas devenir sur les supers meilleurs copains au monde mais il ne fallait lui donner une raison de le détester pour autant. En tout cas, il avait l'air calme, un peu dans son monde. C'était parfait pour Aaron. Si les autres pouvaient aussi être comme ça …

« Hum... Lui c'est Natt. Il est un peu distant parfois mais il est pas méchant. »  

Le Sorcier hocha doucement de la tête, tout en regardant la panthère. C'était vraiment un animal majestueux même si Natt était plus petit que nature, afin de correspondre à la taille réglementaire des Familiers. A côté de lui, le chat avait l'air d'une peluche … une peluche violente et agressive.

« Voici Pharaon. Il n'est pas très amical. »

Et pour justifier ses dires, le Bombay releva enfin la tête pour gronder de sa voix aiguë vers Natt qui ne le lâchait pas du regard. Ensuite, il souffla carrément sur Aaron et se leva carrément pour sauter du lit et quitter la chambre. Le Sorcier secoua la tête et soupira : non mais quel cinéma ! Bah, il allait bien revenir.

Aaron attrapa sa brosse à cheveux et commença à démêler ses longues mèches. Il avait déjà penser à les couper mais … c'était original ainsi. Et tant que ça lui plaisait à lui, Aaron se fichait de se que pouvait penser les autres. Il s'en fichait mais à un point, d'ailleurs … ! Probablement que c'était quelque chose en commun avec ce William : le garçon était tatoué et percé de partout. Un peu extrême pour l'italien mais chacun son délire.

« Donc, euh … tu as pu rencontrer ton filleul ? Je ne sais pas trop quoi dire ou faire avec la mienne. »

Oui, c'était une façon détournée d'avoir tes conseils. Aaron ne voulait pas avoir l'air stupide avec Merywen quand ils auront l'occasion de se connaître davantage. La petite Faune comptait sur lui et il allait correctement exécuter sa tâche de parrain.

« Tu as un accent, d'ailleurs … Tu viens d'où ? »

Waouh, sa plus grosse conversation jusqu'ici. Il allait lui falloir une bonne nuit de sommeil pour remettre sa jauge au bon niveau parce que là, l'héritier italien était au bord de l'apoplexie. En plus, quelque part au fond de lui, Aaron se doutait que son père souhaitait sincèrement que son fils se fasse quelques relations à Sainte Catherine, pour agrandir la liste des clients davantage faire prospérer leur domaine viticole. Ah, il n'avait pas de temps à perdre, le Nico.




(c) Tsubaki
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Pharaon - Bombay

Situation: Célibataire
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Points : 6
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Croquis en Do Mineur [avec William] Sam 23 Déc - 20:47


Le nouveau venu dans la pièce s'affaire a mettre sa serviette humide à sécher alors que William se décide à s'asseoir sur ce lit qui allait devenir le sien pour l'année. L'autre Dragon quant à lui retourne auprès de son familier.

« Will, d'accord … Je suis Aaron. »

Le tatoué hoche la tête, se promettant mentalement de retenir ce prénom. Ce n'est pas vraiment son fort. Il a pris l'habitude de donner des surnoms pour cette raison. Il retient bien mieux les surnoms qu'il choisit lui-même que les réels noms et prénoms. Tout de même, il a assez de savoir vivre pour ne pas céder à la tentation et ne compte donc pas manquer de respect à son nouveau colocataire en l'appelant directement par un surnom. Et puis, il n'a pas encore d'idée de toute façon.

« Voici Pharaon. Il n'est pas très amical. »

Aaron parle du chat couché là depuis tout ce temps. La pauvre bête victime des yeux jaugeurs du plus gros félin se réveille enfin, pas vraiment ravie de constater la fixette de Natt. Il gronde brièvement Aaron avant de sortir. Il est certain que leur relation est difficile. Ça n'a heureusement jamais été le cas entre Willy et sa fidèle panthère. Il en est bien content. Cela ne doit pas être facile tout les jours. N'ayant d'ailleurs jamais vu Aaron avant, le suédois réalise qu'il doit sûrement être un Sorcier venant tout juste de recevoir son familier, ce qui expliquerait un peu plus la scène qui venait de se produire.

Natt n'a pas bougé de son piédestal, si l'on peut appeler une pauvre valise vide d'une telle façon. William peut sentir la fierté de son ami au pelage sombre, en bon félin il a assis sa supériorité ou une idiotie du genre. Le Magicien ne comprendra jamais cette fierté propre à ces animaux. Il n'a pas vraiment l'impression de partager ce trait avec son familier.

Son colocataire reprend la parole alors qu'il démêle sa longue chevelure ébène :

« Donc, euh … tu as pu rencontrer ton filleul ? Je ne sais pas trop quoi dire ou faire avec la mienne. »

Cette question fait légèrement sourire le tatoué. Il ressent un mélange d'amusement et de honte. Son colocataire semble avoir besoin de conseils mais Will ne sait même pas si la fuite de sa filleule était volontaire ou non.

« Tu as un accent, d'ailleurs … Tu viens d'où ? »

En effet, l'accent de l'est prononcé de William est un des attributs contribuant à ce qui le rend si atypique dans cette école pourtant si prestigieuse. Il n'est pas rare que des élèves soient étrangers mais ils viennent rarement d'aussi loin. Le côté patriote du Nobel est tout à fait ravi de pouvoir répondre à cette question :

« Je viens de Suède, j'ai un peu du mal à me débarrasser de l'accent, haha. Le français est ma troisième langue. Je suis arrivé ici il y a 3 ans mais j'ai commencé à l'apprendre jeune. D'ailleurs, n'hésite pas à me corriger si il le faut, je fais encore des erreurs quand je suis fatigué. »

Il passe sa main le long du pelage de sa panthère.

« Pour répondre à ta première question, je n'ai pas réussi à reparler à ma filleul après la cérémonie, haha. »

Son regard fuyant inconsciemment celui du Sorcier, il se concentre un moment sur son familier.

« Normalement, je parraine la fille du directeur. J'espère qu'elle n'a pas pris peur en me voyant. Je sais qu'à première vue je n'ai pas l'air très… abordable ? Et elle m'avait l'air un peu timide. »

Le musicien soupire doucement puis regarde à nouveau son colocataire avant de sourire en reprenant :

« Je suis plutôt confiant, je pense qu'après avoir discuté on pourra s'entendre. Dans tous les cas, si tu as besoin d'aide avec ta filleule je peux t'aider. C'est pas facile de s'adapter à un nouvel endroit et de devoir s'occuper de quelqu'un en même temps. Et Louis, qui partage la chambre avec nous, peut sûrement t'aider lui aussi voire même mieux que moi. Je pense qu'il n'a pas eu de problème avec son Faune, lui. »

William reste optimiste. Il est déterminé a être là pour sa Faune le long de l'année. Et il serait ravi d'aider un nouvel arrivant en prime. Il est heureux de voir que son colocataire lui parle de ses inquiétudes vis à vis de sa filleule malgré qu'ils ne se connaissent pas vraiment. Cette école est sur la bonne voie pour rapprocher Magiciens et Sorciers, Will le sent. Le directeur a pris la bonne décision.


hrp:
 

________________________________


Will te fixe en Darkred.
avatar

Profil


Espèce: Magicien.

Familier: Natt - Panthère noir.

Situation: Célibataire.
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Points : 165
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Croquis en Do Mineur [avec William] Sam 10 Mar - 19:30

Croquis en Do Mineur



William Nobel

« Je viens de Suède, j'ai un peu du mal à me débarrasser de l'accent, haha. Le français est ma troisième langue. Je suis arrivé ici il y a 3 ans mais j'ai commencé à l'apprendre jeune. D'ailleurs, n'hésite pas à me corriger si il le faut, je fais encore des erreurs quand je suis fatigué. »

Le brun se fit une carte mentale du monde afin de replacer la Suède : ah oui, pas très chaud comme pays. Très éloigné de son Italie natale. Concernant l'accent, Aaron ne pouvait pas spécialement lui dire quelques chose : même après toutes ses années à le pratiquer, certains sons ne voulaient tout simplement pas s'accorder à la perfection. Et c'était très énervant pour le garçon qui ne supportait pas de ne pas correctement réussir ce qu'il entreprenait. Par conséquent, il n'était vraiment pas le mieux placer pour corriger son camarade de chambre. Peut-être que l'un des quatre garçons manquants était Français d'origine et serait plus à même de s'occuper de cela ?

« Pour répondre à ta première question, je n'ai pas réussi à reparler à ma filleul après la cérémonie, haha. »

Il eut un hochement de tête compréhensif. Si Merywen n'avait pas cette chevelure flamboyante, il n'aurait rien pour la distinguer des autres. A cela, il se fit la réflexion qu'il avait gardé son blond naturel, la petite Faune aurait sans doute eu un bon indice pour le repérer dans la foule. Des bruns, il y en avait des tas. Ses cheveux longs, à la limite, le séparait des autres. Lui qui pensait les faire couper … Il allait devoir revoir cette idée. Au moins jusqu'à ce que Mery se soit habitué à son visage.

« Normalement, je parraine la fille du directeur. J'espère qu'elle n'a pas pris peur en me voyant. Je sais qu'à première vue je n'ai pas l'air très… abordable ? Et elle m'avait l'air un peu timide. »

Là, Aaron grimaça carrément. Il n'avait jamais eu peur d'avoir des responsabilités mais s'il était tombé sur cette jeune fille … bonjour l'angoisse. Son père devait avoir les deux yeux rivés sur elle et la confier à quelqu'un qui ne connaissait pas l'école aurait été une mission suicide. Si William était un habitué de Sainte Catherine -enfin, s'il était dans l'école à l'époque de Hortensia- il était carrément capable de gérer un tel devoir.

« Je suis plutôt confiant, je pense qu'après avoir discuté on pourra s'entendre. Dans tous les cas, si tu as besoin d'aide avec ta filleule je peux t'aider. C'est pas facile de s'adapter à un nouvel endroit et de devoir s'occuper de quelqu'un en même temps. Et Louis, qui partage la chambre avec nous, peut sûrement t'aider lui aussi voire même mieux que moi. Je pense qu'il n'a pas eu de problème avec son Faune, lui. » 

Aaron posa sa brosse à cheveux, la tête plongée dans ses pensées. Il y avait tellement à apprendre, tellement à faire mais il ne voulait pas échouer. Et puis, ce n'était pas comme s'il devait gérer Merywen 24h/24. Elle aussi devait trouver son rythme et elle allait devoir le faire toute seule. Au final, en y réfléchissant bien, une petite réunion sur les devoirs d'un Parrain et d'une Marraine serait vraiment très utile ! Quelqu'un devrait souffler l'idée au Directeur.

Louis donc. Oui, il avait vu son nez sur la liste mais qui pouvait se cacher derrière cette identité, il n'en savait rien. Avait-il hâte de découvrir ? Forcément, une bonne entente dans la chambre aurait de bonnes répercussions sur le mental et les choses seraient plus agréables. Will était très sympathique pour ce qu'Aaron pouvait en juger alors il pouvait bien lui faire confiance concernant ce troisième laron.

« Je vois, merci beaucoup. Et concernant ta Faune, je suis certain qu'elle se fera vite à ton physique. Avec un peu de chance, elle partage l'ouverture d'esprit de son père, elle ne devrait pas s'arrêter à une apparence. »

Comme il l'avait pensé, l'autre garçon semblait avoir à cœur de bien s'entendre avec cette jeune demoiselle. Impossible qu'ils ne s'entendent pas. En revanche, il était bien moins sûr concernant sa propre sœur, Moira. Elle allait en faire baver son Parrain ou sa Marraine. En espérant que ce ne soit pas l'un des garçons de cette chambre … L'ambiance allait être clairement glaciale vu  le caractère agressif de la cadette Di Ilsen.

« Je suppose que le plus simple, c'est de voir avec Merywen ce qu'elle attend de moi. Elle doit avoir un tas de questions, j'aurai vraiment préféré qu'on nous explique comment gérer notre rôle et qu'on me dise exactement quoi faire dans un cas pareil … Personne n'a eut l'idée de faire une réunion explicative à ce sujet ? »

Il avait conscience de laisser paraître à quel point il était perdu. Ça ne lui plaisait pas mais à part à Will, il ne voyait pas à qui d'autre il pouvait en parler actuellement. Et encore, le Suédois aussi NE semblait pas trop au point sur son job de Parrain. Quelle belle brochette, ils faisaient.

« Enfin bon, on va se débrouiller comme on peux … A part Louis, tu connais les autres ? »

Jamais trop tard pour se renseigner et adapter son comportement en fonction de ce qu'il allait entendre.  




(c) Tsubaki
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Pharaon - Bombay

Situation: Célibataire
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Points : 6
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Croquis en Do Mineur [avec William]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Croquis en Do Mineur [avec William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» William Regal VS John Cena
» Échange mineur
» Sous l'emprise d'une entité, nous faisons que ce que nous désirons le plus. - Avec William (PV
» [Orques] Croquis de protections corporelles
» The Undertaker Vs William Regal Vs L.Ä Crÿ Vs Maxxie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour des Centaures :: Les Dortoirs-
Sauter vers: