Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Espace Détente :: RP abandonnés
MessageSujet: Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie] Sam 7 Oct - 14:42
Don't be mad at me,
I saved you, remember?




« Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout. »

Aaaah, le déjeuner, toujours un moment plaisant où on peut enfin faire sa pause et surtout manger. C'est pas tout ça mais c'est que les cours ça creusent et toutes ses révisions en plus qu'il faisait le soir, on aurait dit qu'il se préparait déjà pour les tests de fin d'année. L'inconvénient c'est que cette salle est toujours pleine à craquée, il détestait ça. Tant de monde à éviter...bon allez on avance et on ne se fait pas remarquer cette fois, il est juste là de passage, il a d'autres recherches à faire à la bibliothèque pendant le peu de temps libre qu'il possède! Mais Ethan, tu sais bien que les choses ne se passe jamais comme tu le souhaites, pas de repos pour les fripouilles comme toi, hein? Voilà ce que c'est de marcher en baissant le regard sur son livre, forcement, on ne voit pas devant soi. Outch, son torse rencontre avec fracas le dos solide d'un bodybuildeur, enfin, c'est ce qu'il s'imagine vu la carrure du truc d'en face.



 -Hey dumbass, tu ne peux pas regarder où tu vas?!


-C'est toi qui m'a rentré dedans!

 -Yeah, I know~



Olala regardez sa tronche, à la fois mi-choqué mi...non il était purement choqué de son culot, comme s'il se disait; "non c'est pas possible, ce type me fait pas ce coup-là?!" Il veut vraiment finir en pâte à crêpes, mais c'était plus fort que lui, à force de jouer au connard, on en devient un. Etait-il rentré complètement dans son rôle? N'avait-il pas peur? Comment pouvait-il autant se permettre ce genre de chose? N'avait-il donc aucune considération pour autrui? Qu'es tu donc devenu Ethan? Tu profitas de cette réaction pour passer à côté de lui et poursuivre ta route comme si de rien n'était mais tu sentis dans ton dos un regard qui ne présageais rien de bon pour toi dans le futur. Hmm peut-être que tu abusais un peu, ce n'est que le début de l'année, pas besoin d'en faire autant, personne ne t'approches, tu n'as pas de soucis à te faire là-dessus pour le moment. Alors évitons de se mettre à dos l'école entière, ce serait dommage. Bah, peut importe, tout ce qui compte ce sont les cours et les révisions, la théorie et la pratique devront être les meilleurs de sa classe, non, mieux, de l'établissement. Mais il doit y avoir des têtes un peu partout ici, non? Dire que même son intelligence allait être mis à rude épreuve...mais s'il veut accomplir son objectif, il devait leur être supérieur. Il n'avait que ça, ce n'est pas avec sa taille qu'il allait convaincre qui que ce soit, son physique n'était pas non plus des plus remarquables, quant à sa malédiction, si on l'apprenait, ne serait-il pas mis au banc de la société? Quitte à faire, il préférait que ça soit à cause de son comportement.

Le type...il venait de le remarquer, mais il le suivait... Ne pas paniquer, faire comme si de rien n'était et prétendre n'avoir rien soupçonné tout en restant sur ses gardes, ce mec est un colosse, il pourrait le démolir sans aucun soucis et Ethan n'y tient pas vraiment. Le voilà s'asseoir dans un coin de la grande table seul même s'il déclarait bien fort sa présence avec un "Bon appétit tout le monde~!" en leur faisant joyeusement coucou de la main. Un semblant de sociabilité que la plupart ignorèrent à part certains qui hochèrent simplement la tête la bouche pleine. Le pire fut qu'une personne osa s'installer auprès de lui et il ne savait que trop bien de qui il s'agissait; le mec de tout à l'heure. Son regard était toujours posé sur lui, dire qu'il ne frissonnait pas serait un mensonge alors...il ne frissonnait définitivement pas! Mais cela lui aurait fait trop plaisir de savoir qu'Ethan avait peur de finir en morceaux au fond, il comprenait ce qu'il cherchait à faire; crée un certain malaise, imposer sa supériorité; lui faire peur en somme. Alors le garçon l'ignora royalement et commença à manger en se servant une cuisse de poulet...que visiblement son voisin avait aussi décider de manger. Oui, la même, ils avaient chacun la main dessus. Il cherchait donc à se qu'il se soumette, il le provoquait ouvertement. Ah c'est comme ça?

 -Tu sais que tu es en train de perdre inutilement ton  temps, n'est-ce pas? Non mais franchement, tu n'as pas  trouvé mieux que me prendre ma nourriture des mains?


-Hey, c'est toi le connard dont j'ai entendu parler l'aut' jour?

 -Wow, am I already famous?


-You little shit...

 -Hey now...that's not very nice.



La situation dérapait et il n'aidait en rien mais ce n'est pas sa faute s'il trouve ça pitoyable, il allait faire quoi au juste? L'affamer? Pfffffhaha, pourtant lorsque celui-ci se leva pour abattre sa main vers lui, le garçon esquiva de justesse en se relevant. Bon là, il ne pouvait définitivement plus passer un moment tranquille, le garçon en face semblait prêt à en découdre, ce qui n'était pas bon pour lui. Il jetait quelques regards rapides et furtifs autour de lui, certains les avaient remarqués, mais la grande majorité mangeait encore tranquillement. Qui était disponible pour lui servir de bouclier humain? Ah, il y a cette fille là-bas encore debout! Distance raisonnable. Un nouvel essai de la part du bodybuildeur; c'est le signal! Le voilà courir pour sa vie, foncer vers la jeune fille blonde et se cacher derrière elle alors que le colosse arrivait à sa poursuite et essayait d'atteindre le garçon qui ne cessait de tourner la jeune fille dans tous les sens pour se protéger de lui. Gauche, droite, droite, gauche. Le colosse n'arrivait pas à l'attraper avec sa nouvelle protection de chair! Jusqu'à ce que....sa main se dirige vers l'épaule de la blonde pour l'écarter de son chemin probablement mais...


 -Wait a minute...you're not doing that, right?


-What..?

 -You just can't touch her!


-Why not?!

 -Why not he said... Becaaaaause she's the directeur's  daughter, dummy!


-Wha...seriously?!

 -Yeaaah seriouslyyy! You should know that! Jeez... and  I'm new to this school.


-Pff I knew it, I was just testing you!

 -Yeaaaah, riiiight.  



Il gobait tout à fond, sa main ne s'était pas posée sur la jeune fille et il montait sur ses grands chevaux, il ne fallait parfois pas grand chose pour leur faire rebrousser chemin et c'était tant mieux pour lui, il l'observa ainsi partir en se redressant correctement et attendit un instant de le voir à bonne distance avant de souffler de soulagement. Piou, il s'en était fallu de peu cette fois. Pas sûr qu'il puisse manger tranquille à présent. Pauvre damoiselle qu'il avait mêlé à toute cette histoire, elle aussi allait le prendre en grippe, mais ça lui était égal. Eh eh vous imaginez si c'est réellement la fille du directeur? Hahaha il serait tellement mal! Il vaux mieux qu'il se renseigne quand même sur qui c'est, il n'aimerait pas se faire virer de l'établissement pour quelque chose d'aussi con. Le voilà décerner son plus beau sourire à son bouclier humain.


 -Hey, drôle de rencontre, hein? Excuse-moi pour le  vacarme insupportable qu'on a dû causer.



 -J'espère que tu n'es pas trop fâchée contre lui, ce n'est  pas un mauvais bougre, un peu rustre, mais on ne peut  pas tout avoir dans la vie.



Et lui, ce sans gêne de Ethan, on en parlait? Bien sûr que non. Ou alors peut-être le faisait-il exprès? Oui, il le faisait délibérément exprès. En tout cas il lui tendait la main, comme une salutation en ajoutant un: "By the way, I'm Ethan, nice to meet you~ I hope we can get along."








Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie] Sam 7 Oct - 17:19

I'm so tired of not understanding anything

C'est fatigant, de ne rien comprendre. Oh que oui... J'ai beau faire tous les efforts que je veux, je ne comprends rien à tous ces cours. A tel point que je risque de devenir la "nulle" de la classe si je continue ainsi. Le pire c'est encore en pratique ! J'ai toujours séché les cours de pratique avant cette année, alors vous imaginez même pas...! Je me demande d'ailleurs comment j'ai fait pour ne pas être virée de l'école tiens... Je soupire doucement, les cours ne sont pas encore finis, et c'est une première : je n'ai pas dessiné sur ma feuille aujourd'hui ! J'ai cependant essayé de prendre des notes de trucs plus incompréhensibles les uns que les autres.

Puis la cloche a sonné... C'est l'heure de manger. Je suis restée un moment à ma place à broyer du noir, me désespérant moi-même. Pourquoi j'ai jamais suivi les cours jusque là ? Pourquoi pourquoi j'ai toujours envie de sortir, de dessiner ? Est-ce possible de faire quelque chose contre sa nature !? Au moins, je commence à faire quelque chose avant d'être en dernière année... Puis il y a la colle que mes parents m'ont collée. Je suis censée gérer les deux. Je vais jamais m'en sortir.....

C'est désespérée que je me relève puis me déplace machinalement vers la grande salle. Il est l'heure de manger. Traînant des pieds, j'avance, avec dans les mains un livre que j'ai décidé d'emmener sur mon temps de pause : comme ça, si j'ai le temps, je peux avancer un peu, ou du moins rattraper un petit peu mon retard. Tout doucement. Enfin, si j'arrive à comprendre ce livre...

Je traverse donc la salle à la recherche d'un plateau, mais suis interrompue en plein milieu... Deux garçons se chamaillent apparemment, et je viens de devenir un jouet !? Non, non, un... bouclier ? Je sers à protéger le gringalet qui a peur de M.Musclor ? A moins qu'ils ne s'amusent entre eux et veulent me faire rentrer dans leur jeu ? Sans comprendre, je les observe faire leur manège un moment, jusqu'à ce que le baraqué ne mette la main sur moi, me faisant frissonner : ou plutôt trembler, en fait. J'ai envie de m'écarter, mais n'ose pas...! S'ensuivent des paroles entre les deux que j'ai le temps de suivre, mais pas pour en placer une.

Leurs mots me font d'ailleurs écarquiller les yeux... Hein ? Quoi ? La fille du directeur ? Moi !? ... Pas possible ! Je me serais déjà fait gronder une paire de fois ! Aaaah. C'est quoi cette blague encore !

Une fois M.Musclor parti, le gringalet s'est tourné vers moi pour me parler, alors qu'un léger sourire-grimacé gêné est venu se glisser sur mes lèvres, tandis que je tente d'éviter son regard. En réponse, mes épaules se haussent simplement. Pourquoi j'aimerai ou détesterai quelqu'un que je connais pas ? En sachant que ça ne m'intéresse pas... Faudra juste qu'il fasse gaffe si jamais le baraqué apprend que je ne suis pas si importante et qu'on s'est bien foutu de lui.

J'ai alors suivi du regard la main qu'il me tend en se présentant. Ethan... Approchant mes doigts des siens, mes joues se sont teintes de rose alors que je lui serre la main sans réelle... conviction, détermination, bref, c'est à peine si je la serre en fait. Si je pouvais éviter les contacts avec un garçon, ça m'arrangerait...!

« Hm... Mélodie, de-de même... »

Dès que j'ai pu, j'ai lâché ses doigts pour récupérer les miens et les remettre autour de mon livre.

« Je, je... vais chercher de quoi manger... »

Mon regard croise le sien un instant alors que je commence finalement à reprendre la direction des plateaux et du manger, tout en restant attentive. Est-ce qu'il va me suivre ?

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie] Lun 9 Oct - 12:23
Don't be mad at me,
I saved you, remember?




« Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout. »

Son sourire-grimacé gêné, son regard fuyant...cette envie juste d'être tranquille, qu'on ne nous dérange pas, cette aspect détaché, d'être loin mentalement parce qu'on est certainement bien mieux ailleurs qu'à établir des relations sociales. Les autres, c'est certainement terrifiant, fatiguant à comprendre et cerner. Elle n'était peut-être pas ainsi mais il eu le sentiment qu'ils étaient pareilles au fond, qu'elle aussi préférait passer son temps avec son familier qu'au milieu des autres. Oui lorsque ses doigts rencontrent les siens, il se tend légèrement, se retenant de retirer la main mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter, il n'éprouve aucun sentiment d'amitié ni de quoi que ce soit pour cette fille alors, lui au contraire, lui serre la main le plus normalement du monde? Il manque toujours un peu de poigne ou alors peut-être a-t-il un peu de mal avec ça? Non, peut-être qu'il a juste senti son malaise et qu'il sait ce que ça fait de se forcer à serrer la main d'un parfait inconnu. Si elle détourne le regard, lui, au contraire, l'observe bien et ses réactions le font un peu sourire.


 -You remind me of...



...me. But in the past. Son lui du passé. Il parlait pour lui-même mais c'était exprimé à voix haute, bientôt il repris son sourire et fit un léger mouvement de la main comme pour lui signifier de ne pas prêter attention à ce qu'il venait de dire. Enfin il disait son lui du passé mais c'était plus compliqué que cela, est-ce qu'il devait être détestable avec elle aussi? Non, pas besoin, n'est-ce pas? Ce n'était pas le genre de personne à aller vers les autres pour devenir ami, elle restait plutôt dans son coin et ne devait probablement parler que lorsqu'on l'y forçait ou parce qu'elle en trouvait une utilité, s'il restait dans son coin, elle y resterait également. Le jeune garçon est pensif, il l'écoute néanmoins se présenter et suivi le mouvement de sa main jusqu'à ce que son regard soit capté par le livre en sa possession. Oh? Ça, c'est intéressant, de quoi s'agit-il? Il est curieux et se demande s'il a bien pu le lire celui-là. Et....il lui fausse compagnie. Oui, il s'en doutait un peu, elle essaye de ne pas se montrer blessante en l'avertissant que, c'est pas tout ça, mais quand même elle n'aime pas trop la compagnie, étrangement il acquiesce machinalement, il ne peut que comprendre, il aurait fait la même chose après tout.

Il aimerait la laisser tranquille, cette fille ne mérite pas qu'on abuse d'elle mais...les autres non plus, n'est-ce pas? Combien de personnes avait-il blesser au cours de sa longue carrière de connard dans l'école des sorciers qu'il avait fréquenté? De toute façon, ce n'était pas ça le problème, il ne pouvait juste pas retourner à sa place, qui sait ce que ferait l'autre baraqué s'il le voyait faire demi-tour. Il allait devoir rester avec elle. Désolé, vraiment, après ça, il ne t'embêterais plus mais pour le moment, considère que c'est juste "un mauvais moment a passer". Alors...il la suit, non, il la double et prend un plateau pour le lui tendre tout en en prenant lui-même. Et c'est parti, le pot de colle est là, pourtant il ne lui accorde pas un regard lorsqu'il commence à choisir ce qu'il veut.


 -Qu'est-ce que tu lis au fait?



Regardez-moi cette assiette! On aurait presque crû qu'elle allait déborder tellement il y avait de chose, est-ce qu'il allait vraiment manger tout ça? Un vrai ventre sur pattes celui-là! Le voilà qui attendait même la jeune fille comme pour s'installer avec elle et même si celle-ci allait s'installer aux confins de la salle, il la suivrait, Ethan était des plus agaçants. Et les voilà prendre place et s'asseoir tranquillement, à peine a-t-il pris place qu'il siffle en agitant une cuisse de lapin et voilà qu'une petite tête blanche sort au niveau de son cou et saute vivement en dehors du manteau pour s'accaparer la viande qu'il lâcha avec un certain sourire tout en l'observant d'un air plus doux la manger. Aaaah, cela faisait pourtant peu de temps qu'il l'avait son Wes mais ils se comprenaient facilement. Alors c'était ça, un familier? C'était comme s'ils étaient connectés? Il aurait aimé avoir été admis plus tôt à cette école parce que...que se passera-t-il quand il en partira? Est-ce que Wes le suivra ou...? Rien que d'y penser il se sentait mal. IL était son premier et seul ami, il n'était pas prêt à lui dire adieu, ni maintenant, ni jamais. Il tourna son regard vers la blonde d'un air un peu curieux:


 -Et toi, c'est qui ton nouvel ami?



Oui, nouvel ami, pas nouveau familier parce que pour lui, c'est plus que ça.








Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie] Lun 9 Oct - 21:25

I'm so tired of not understanding anything

Étrangement, il me suit... Pour une raison ou une autre, peu importe, je soupire juste. J'espère juste qu'il me laissera lire mes bouquins tranquillement. En attendant, manger... On se dirige vers les plateaux et même qu'il m'en tend un. Je le fixe un instant, surprise, ayant même un mouvement de recul avant de finalement comprendre et le prendre entre mes mains. Je le remercie d'un simple signe de tête avant de commencer à regarder ce que je vais prendre. Un repas principal léger, très léger, et pas mal de sucreries : fruits, desserts en tout genre. Je ne les mangerai probablement pas tous là mais ça me fera ma petite réserve pour cet après-midi. Je ne tourne la tête vers Ethan que quand il me pose une question. Qui d'ailleurs me surprend. Il est plus âgé que moi, non ? Au moins, ça ne laisse aucun doute sur sa nature qui m'importe peu.

« D-des livres de cours... »

J'en profite pour jeter un coup d’œil à son plateau... Rempli à ras bord. C'est qu'il y en a qui ont faim. Je ne fais plus spécialement attention à lui après, je me doute un peu qu'il va me suivre étant donné qu'il était bien parti juste avant. Je choisis donc où l'on assoit, assez éloignés du centre de la salle, un peu à l'écart. Et je commence à grignoter les petites choses dans mon assiette, mangeant sans réel appétit. Mis à part pour ce qui est sucré, je prends peu de plaisir à manger en général.

Et, comme Ethan est en face de moi, j'ai tendance à le fixer par moments, et surtout quand donne à manger à son familier... Une belle cuisse en plus. Je l'observe faire sans rien dire, alors qu'il me pose à nouveau une question. D'ailleurs elle m'interpelle un peu. Mon nouvel ami... ? Y a-t-il au moins quelqu'un que je peux considérer ainsi ? A moins qu'il ne parle de Lili ? Je le fixe curieuse un petit moment avant de détourner le regard, me rendant compte que ce n'est pas trop correct. Je termine de mâchouiller sans entrain ma nourriture avant d'enfin lui répondre.

« Lili. U-une licorne... Une pouliche... E-et toi ? »

Je continue de me nourrir en lui jetant quelques coups d'oeil par moments. J'ai bien vu à quoi ressemble son familier, mais... Quel est son nom ? Peut-être aurais-je dû poser ma question autrement ? Hm... Peu importe. J'ouvre tout de même un livre à côté de moi, dans le cas où je pourrai avoir le temps d'assimiler une partie du cours voir un début...

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Fiancée à Danou
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Points : 214
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Don't be mad at me, I saved you, remember? [Mélodie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Isabelle ۰ god saved me
» He saved me [Sergueï ♥]
» I wanna talk tonight 'bout how you saved my life || relations de Hank Pepper
» "On my honor! I am obliged to accompany you until I have saved your life, as you have spared me mine."
» Cuba et Haïti, une histoire entremêlée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Espace Détente :: RP abandonnés-
Sauter vers: