Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Espace Détente :: RP terminés
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé Dim 8 Oct - 12:12

With Mélodie Templier

Paraît qu'on apprend mieux à deux

Mélodie te rétorque avant de se remettre au boulot que ce n’est pas dans son intérêt de s’enfuir, comme tu le craignais qu’elle le fasse par la suite. Tu acquiesces comme si c’est évident, mais malgré tout satisfait qu’elle ne te remette pas en question, ou que mademoiselle se rebelle. Tu n’aurais donc pas à lui bloquer la sortie ou l’attacher sur son siège, c’est toujours bon à savoir et ça fait tout de même beaucoup de moins de boulots à gérer.  

Finalement, elle se détourne pour recommencer à travailler le prochain exercice. Ou elle met, malheureusement pour toi, beaucoup plus de temps que le premier. Mais tu as retenu la leçon cette fois, et tu retournes dans ta lecture de l’histoire humaine en attendant qu’elle finisse. T’es un peu gonflé de réviser deux matières différentes à la fois, mais ça n’a pas l’air de te troubler plus que ça, ton cerveau semble frais comme celui d’un nouveau-né. Plus intéressé malgré tout par savoir si ton élève a compris oui ou non l’exercice, tu ne peux t’empêcher de jeter parfois quelques regards curieux dans sa direction. Mais, si elle semble être en difficulté, elle ne se plaint pas, ou du moins pas encore et continue de revoir avec une certaine détermination le devoir. Celui-ci est plus difficile que le précédent, tu l’as fait exprès. C’est pour apprendre rapidement et une technique qu’il utilise lorsqu’il révise ses propres cours.

Finalement, elle lâche un nouveau soupir et tu comprends qu’elle a terminé. Tu lâches ton livre que tu poses sur le côté. Elle t’annonce tout de même d’une voix hésitante en se retournant dans ta direction, que cet exercice était un tout petit peu… enfin, elle ne termine jamais sa phrase parce que tu la coupes au passage avec un petit signe de la main éloquent :

Oui, oui, c’est fait exprès. Montre-moi ça !

Il se penche de nouveau pour corriger l’exercice, qui est, évidemment bourré de fautes. Mais cela te permet tout de constater qu’elle a effectivement compris la méthode, ou du moins le principal. Le début est correct, mais certain calculs par la suite, çà et là sont mauvais rendant l’équation du cercle nulle. De nouveau, tu te tournes vers elle pour lui expliquer la solution avec une étonnante patiente. Puis tu recommences avec encore deux ou trois exercices. Tu attends, tu te penches, tu corriges, tu lis dans un éternel recommencement. Tu luis cris dessus parfois parce qu’elle fait vraiment des erreurs idiotes qui changent complètement le résultat du calcul à la fin.
Puis finalement au bout du quatrième exercice que tu corriges, tu mets plus de temps dans la correction, prodiguant un suspens de plus en plus insoutenable.

Puis un premier sourire apparaît sans que tu ne le contrôles sur tes lèvres quand tu te retournes vers la jeune fille:

Le résultat est bon.


________________________________




Vorbesc #660000
I speak in #660000
Je parle en #660000
Spoiler:
 



avatar

Profil


Espèce: Magicien ; Sorcier

Familier: Nelu son léopard dont il est gaga

Situation: Fiancé
Phénix
Phénix
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Points : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé Dim 8 Oct - 13:09

Why can't I dream today?

Oh, c'était fait exprès ? J'avoue être un peu surprise à ses mots, mais n'en dis rien. Comme avant, je guette ses émotions, mon regard passant du sien au papier pour remarquer qu'il y a pas mal d'erreurs de calculs principalement, ainsi que quelques unes dans la méthode. Bah, c'est déjà pas mal, non ? Un bon début dirons-nous ? Non ? Rien ? Je ne vais pas m'attendre à ce qu'il me dise quoi que ce soit de trop gentil, dirons-nous. Ça ne semble pas être dans ses habitudes.

Puis j'ai continué, planché dessus, beaucoup réfléchi (je vais finir par avoir mal au crâne, je n'ai pas l'habitude de me concentrer aussi longtemps sur quelque chose de ce type). Mais c'est pour la bonne cause ! Puis, parfois, quand il se met à crier, j'ai tendance à m'offusquer, mais la concentration dans l'exercice d'après me permet d'oublier rapidement ce qui a été dit, et j'essaye de faire attention aux fautes récurrentes, pour tenter de les éviter, relire plusieurs fois avant de lui montrer pour tenter d'enfin obtenir une réussite. Ne serait-ce qu'une. Parce que c'est très frustrant de tout le temps rater. Mais, c'est comme le dessin : il faut de la détermination pour recommencer, rater, et le refaire encore jusqu'à être satisfait du résultat. C'est d'ailleurs pour ça que je ne me plains pas. Il faut du temps pour être fier de soi. Me serais-je trouvé une autre qualité ?

Et puis, au bout du quatrième exercice, il prend plus de temps à tout relire.
Tellement que mon cœur s'est mis à battre plus vite. Est-ce qu'il y a tant de fautes que ça ? Je vais devoir tout refaire... Encore ? La frustration semble arriver à son paroxysme après tant de temps à plancher sur les mathématiques, alors que... Mes yeux s'écarquillent d'un coup, appréhendant ses mots. C'est tout bon !? C'est vrai !? Très rapidement, mon visage s'illumine, un grand sourire vient s'y loger, répondant au sien alors que je ferme à moitié les yeux en tournant la tête vers lui.

C'est donc ça, cette sensation ? Celle d'être heureux d'enfin réussir ? Les cours peuvent donc me donner le même bonheur que celui de trouver, après plus de trois heures de recherche, une licorne ? Sauf que là, c'est fait en moins de temps, on perd mais on gagne aussi beaucoup. Si je n'étais pas aussi timide, je me serais approchée d'un coup et l'aurais pris dans mes bras...
Mouvement que j'ai d'ailleurs enclenché avant de me rendre compte de ma bêtise, de détourner le regard et de regarder encore l'exercice alors que mes joues ont à nouveau rosi. Est-ce que ça veut dire que l'on en a fini avec ce chapitre pour le moment ? Qu'on peut passer à autre chose ?

« -on fait quoi maintenant ? On passe au suivant, ou, il y a des choses que je n'ai pas encore vues ici ? »

Mon regard se tourne alors vers lui, de manière curieuse. Et, étonnamment peut-être pour lui, je ne pense pas à prendre une pause malgré ma tête qui commence à me prier d'en prendre une. Je ne sais d'ailleurs pas quelle heure il peut être, mais ne m'y intéresse pas spécialement. Il y a cependant une autre chose à laquelle je pense. Il faut du sucre !

Rapidement, je sors un petit sachet de ma poche qui contient deux cookies.
J'en sors un et le lui tends, tout en prononçant un mot qui peut surprendre.

« M-merci~ », puis j'attrape le second cookie et commence à le grignoter.

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Points : 92
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé Dim 8 Oct - 13:39

With Mélodie Templier

Paraît qu'on apprend mieux à deux

Tu tentes de réprimer au plus vite le sourire qui est apparu sur tes lèvres, mais tu es tout de même content qu’elle ait finalement réussi à résoudre un exercice toute seule. C’est marrant que tu te montres plus concerné que tu ne veux bien te l’avouer. Mais le sourire de soulagement qui parcourt les lèvres de la jeune fille en retour te rend inconsciemment content pour elle. Parce que tu n’es pas si méchant que tu le montres en extérieur. Enfin tu n’as pas envie qu’elle te voie comme quelqu’un de gentil non plus. Par ailleurs, ton élève s’est penché un peu vers toi avant de se figer et de se redresser, les joues rouges comme un peu plus tôt. Tu la regardes toujours en grimaçant, la tête sur le côté car tu ne comprends pas ce qu’elle a voulu faire. C’est dommage d’être aussi intelligent au niveau des cours et aussi bête au niveau des relations humaines.

Elle te demande ensuite ce que vous comptiez faire après cet exercice. Si vous deviez passer au suivant ou s’il y a quelque chose qu’elle n’a pas encore compris dedans. Tu réponds presque aussitôt :

On passe au suivant! Je pense que ça ira pour celui-là, et oh pire on y reviendra plus tard.

Tu lui jettes quand même un regard méfiant du coin de l’oeil. Elle a l’air fatiguée, mais ne semble pas pour autant prête à baisser les bras maintenant. Vous êtes bien partis sur votre lancée en plus.

Elle finit tout de même par sortir un sachet de deux cookies, dont elle te tend un. A la vue, et l’odeur de la sucrerie, tes oreilles se redressent et tu sens que ton estomac en réclame. Il faut dire que tu es assez facile à cerner et que la nourriture est ton péché mignon.
Tu attrapes le cookie tandis qu’elle t’adresse un mot de remerciement.

Tu la regardes, surpris, car tu n’es pas habitué à recevoir des remerciements aussi sincères. Tu ne cherches pas non plus à en recevoir alors que mine de rien, cela te fait plaisir. Mais dans ta fierté, tu détournes tout de même la tête pour ne pas affronter son regard quand tu rétorques en relevant la tête:

Je ne le fais pas pour toi, j’avais du temps à tuer de tout de manière.

Mais tu mens très mal, cela se voit, tout comme les livres de l’histoire humaine que tu as laissée trainée sur le côté.
Puis ton visage s’éclaire en croquant un premier bout dans le cookie que tu finis par terminer en moins de deux.

Quand tu auras fini, on passera au suivant! On a du boulot, après tout!


________________________________




Vorbesc #660000
I speak in #660000
Je parle en #660000
Spoiler:
 



avatar

Profil


Espèce: Magicien ; Sorcier

Familier: Nelu son léopard dont il est gaga

Situation: Fiancé
Phénix
Phénix
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Points : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé Dim 8 Oct - 14:21

Why can't I dream today?

Soulagée. Oui, je le suis. On a terminé un chapitre ! Au moins un ! Je ne sais pas combien il y en a exactement, mais si on arrive à en faire au moins un par jour, après, j'aurai un niveau de Faune de fin d'année et je n'aurai plus qu'à revoir les cours de début d'année... Dans cette matière uniquement. C'est vrai qu'il faut que je m'occupe des autres aussi. Buuuh, c'est déprimant. Mais il ne faut pas perdre sa motivation, surtout quand on a un petit bout de sucré pour remettre le cerveau en route.

Sa réplique face à mon remerciement me fait doucement rire. Non pas que je me moque ! C'est juste que, par rapport au début, il se montre bien plus modeste, et le fait qu'il ait retourné la tête le prouve bien ! C'est donc légèrement amusée que je termine mon cookie, avant de remarquer que lui a déjà terminé.

« A-allons-y, alors ! », ai-je alors prononcé sans cacher mon enthousiasme.

L'heure ou même les deux heures suivantes se sont passées sur le prochain chapitre, qui est bien plus compliqué à prendre en main. Sur le premier, c'était du calcul où la méthode est quasiment toujours la même. Alors que celui-ci, il faut démontrer comment, en partant de cette formule-là, on arrive à ça, ou comment démontrer que telle chose est vraie dans un cercle, comment...

Autant dire que celui-ci a été beaucoup plus difficile à comprendre pour moi, et que je pense que je mets les nerfs d'Archi à rude épreuve, mais ce n'est pas ma faute. Je ne comprends pas la logique qu'il faut arborer. La solution de facilité serait d'apprendre par coeur, mais... Ce serait probablement une perte de temps si jamais je dois apprendre TOUTES les formules, tous les moyens de parvenir de l'une à l'autre, de...

Du coup, j'écoute les explications d'Archibald, je prends des notes, je tente de mettre en pratique... Et cette fois-ci, j'hésite un peu au début mais l’interrompt parfois dans sa lecture parce que ce concept me parait vraiment difficile. Mais j'essaye de comprendre. A tel point que j'ai à peu près compris le principal, avant que me concentration ne commence à tomber petit à petit, alors que mon mal de crâne se fait de plus en plus important, me faisant me frotter la tête parfois alors que je n'ose pas lui demander d'arrêter... Pourtant, le soleil a déjà bien commencé à décliner.

Je me suis finalement tournée vers lui pour le fixer un instant. Il va bien falloir que j'ose ! On ne va pas rester toute la nuit à réviser... Si ?

« T-tu veux... arrêter quand p-pour aujourd'hui ? », ai-je prononcé de manière assez hésitante, tout en soulignant bien le fait qu'il y aura un demain, une suite, ici sûrement.

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Points : 92
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé Dim 8 Oct - 22:01

With Mélodie Templier

Paraît qu'on apprend mieux à deux

Tu t’attends un peu à ce que la jeune fille affiche son désarroi lorsque tu annonces qu’il est temps de passer au chapitre suivant, mais elle semble motivée. En fait, elle semble même bien plus motivé qu’au début et n’essaye même pas de le cacher. Tu lui jettes un regard curieux, mais cela t’arrange. Tu es déterminé toi aussi.

Donc c’est partit!

Le chapitre suivant est un peu plus difficile que le premier et ton élève met beaucoup de temps à assimiler la technique à utiliser. Par exemple, arriver à déterminer le calcul en fonction d’une formule précise ou bien que telle chose est vrai dans un cercle. Tu ne trouves pas ça aussi compliqué qu’elle semble le croire. Tu dois te retenir d’ailleurs pour ne pas exploser, par moment. Bon, tu continues évidemment de lui crier dessus quand elle recommence plusieurs fois la même erreur alors que tu lui as expliqué au moins cent fois. Contrairement à toi qui assimiles rapidement, ce n’est pas aussi facile.

Mais tu continues malgré tout de lui prodiguer des explications auxquelles elle prend des notes, attentif pour ensuite essayer de mettre en pratique. Les minutes, les heures passent rapidement pour toi et le soleil commence déjà à tomber. Mais tu es concentré sur ton rôle de professeur et puisque tu n’es pas très observateur, tu ne remarques pas que la jeune fille est de plus en plus épuisée.

Sauf qu’à partir d'un moment elle se retourne vers toi et te fixe longtemps, comme si elle hésite à te demander quelque chose. Tu la regardes à ton tour, les sourcils froncés et le regard peu avenant. Finalement elle semble prendre son courage à deux mains et te demande si vous pouviez arrêter pour aujourd’hui. Instinctivement, tu regardes par la fenêtre que les couleurs du soleil ont changés et la bibliothèque quasiment vide hormis quelques rares courageux.

Puis tu te retournes vers Mélodie, et du coin de l’oeil tu remarques finalement qu’elle semble épuisée. Il faut dire que vous n’avez pas arrêté depuis le début et que cela doit être épuisant pour le cerveau.
Tu refermes alors le bouquin de mathématique brusquement, juste devant son nez :

On arrête pour aujourd’hui, je ne peux plus enseigner le ventre vide.  

Il se met alors à ranger ses affaires dans son sac et se retourne vers elle en la pointant du doigt :

On se retrouve ici, demain, à la même heure pour continuer. Et le weekend, je serai plus disponible. Ton niveau est plus catastrophique que prévu, ça va demander du temps.

Mais tu dresses le poing, l'air déterminé. Réussir à remonter le niveau d'un cas aussi désespéré sera une autre preuve que tu es un génie de la nature.


________________________________




Vorbesc #660000
I speak in #660000
Je parle en #660000
Spoiler:
 



avatar

Profil


Espèce: Magicien ; Sorcier

Familier: Nelu son léopard dont il est gaga

Situation: Fiancé
Phénix
Phénix
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Points : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé Lun 9 Oct - 18:42

Why can't I dream today?

Alors que j'attends la réponse à ma question, le bouquin se referme brusquement ce qui me fait sursauter et du coup reculer d'un mouvement vif, avant de retourner la tête vers lui d'un air interrogateur. On en aurait donc fini là. J'ai tout simplement hoché de la tête pour confirmer ses dires, puis me suis enfin éloignée un peu de la table pour m'étirer sans retenue. Je lève les bras avant de les étendre bien devant moi, me laissant même limite tomber sur la table, sans cacher le petit bruit caractéristique que l'on a tendance à faire lorsque l'on s'étire.

Je me redresse finalement après quelques secondes pour remarquer qu'il range ses affaires, et je commence donc à faire de même : fermer le cahier, les bouquins, les récupérer pour les mettre dans un sac aussi. Il me pointe à ce moment-là du doigt pour parler de nouveau, et je suis assez surprise à la fois de son geste et des paroles qu'il me dit. Demain même heure ! Oui ! Je ne fais pas attention au dénigrement qu'il fait à mon égard - puisque de toute façon ça n'en est pas un. Et s'il m'aide, je n'en serai plus un, de cas désespéré. Donc il ne pourra plus me dire ça hihihi. Hm. Un grand sourire revient se poser sur mes lèvres alors que je le fixe, pour lui répondre.

« D-d'accord, demain.. Même heure ! Je n'oublie pas. »

Hm. Serais-je en train de souligner que je suis un peu tête en l'air ? Noooon, pas du tout. De toute façon, il l'a probablement déjà remarqué vu le nombre de fois où il a dû m'expliquer certains passages. Bah, peu importe. Toute contente et aussi pressée de retrouver un peu de sucre (oui, encore), ainsi que mon lit et Lili surtout, pour continuer dans les Li. Je pourrai lui raconter ces rencontre que je n'aurais probablement pas pu imaginer autrement.

« A-à demain ! », ai-je finalement lâché, enthousiaste. Et je me suis défilée. D'un coup je me suis relevée en emportant mes affaires, manquant même de tomber tant mon corps est engourdi. Puis j'ai filé en courant pour quitter la bibliothèque. Mes prochaines actions ont été assez rapides... J'ai mangé très rapidement, un peu de purée et hop, deux-trois desserts que j'ai emportés dont une pomme pour Lili. Même si je sais que les familiers n'ont pas besoin de manger, elle lorgne toujours sur ce genre de fruits. Je lui en ramène donc de temps à autres. Et pendant que je lui ai raconté ma journée - parmi mes camarades de chambre qui n'ont pas dû en louper une miette -, je me suis assoupie. Fiou, que c'est fatigant d'apprendre. Mais au moins, je suis satisfaite de ma journée~♪

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Lili - Pouliche licorne

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Points : 92
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Paraît qu'on apprend mieux à deux | Archibald Strogoi | Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un repas congeler, parfois ça se réchauffe mieux à deux ! ( pv le baboin ou le boomrang ! )
» kristina ft louanne ∞ les bêtises, c'est mieux à deux (a).
» Maeda Camille - "Une licorne vaut mieux que deux tu l'auras"
» [TERMINÉ] S’entraîner comme s'entraider, c'est mieux à deux [PV Loveela N.Reese]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Espace Détente :: RP terminés-
Sauter vers: