} La musique est au-delà des mots [PV William]

La musique est au-delà des mots [PV William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour des Centaures :: Le Foyer
MessageSujet: La musique est au-delà des mots [PV William] Dim 17 Sep - 22:59

La musique est au-delà des mots

On ne pouvait pas dire vous soyez pleine de passion, mais vous êtes pleine de curiosité qui fait que vous voulez un peu tout connaître, bien sûr vous avez vos limites, vous n’allez pas tout apprendre l’air de rien, il faut beaucoup de travail et de méthode, donc certaine passion ne sont que maintenant un plaisir de voir ceux qui ont pris le temps d’apprendre. Mais enfant, vous vouliez vraiment tout faire, musique, danse, dessin, sport en tout genre, on va pas dire que vous n’êtiez pas du tout actif petite, pourtant vous aviez vos limites, donc vous êtes resté sur un seul choix qui est le plus logique, l’équitation céleste pour le plaisir de votre mère qui ne peut plus chevauché, c’est l’un des sports les plus dangereux, mais c’est suffisamment épuisant pour bien dormir la nuit que vous ne pouvez pas prendre d’autre activité, déjà que les études occupés beaucoup de votre temps…  

Bon il est vrai que vous économisez tout aussi votre temps pour de potentiels amis, un jour vous aurez des sorties comme les autres, vous aurez cette sensation d’avoir enfin accompli une quête digne de ce nom ! Vous êtes vraiment en manque d’ami Princesse.  Enfin on ne peut pas être populaire et avoir des amis fiables comme on dit, enfin on ne le dit pas vous le vivez hélas. La jeune fille que vous êtes a bien appris à vous occuper seul ou de temps en temps avec vos cousins, bien qu’eux aussi était un peu distant car vous êtes la prunelle de toute la famille donc souvent objet de comparaison envers eux. Avoir du temps et pas d’ami? Ce n’est pas une vrai vie pleine de bonheur, il faut bien faire avec en soi, le peu qui s'intéresse à vous c’est parfois pour votre nom ou votre popularité, en vrai vous ne savez pas si vous vouliez être seule ou mal entouré, bref nous partons un peu loin dans votre pensée.

Après avoir terminé votre douche après votre session de sport, vous rendant un peu compte que les douches vous fais un peu travailler un peu trop à l’intérieur, la prochaine fois, un peu de musique vous feras oublier les mauvaise pensées. Terminant d’essuyer vos cheveux, vous vous faites rapidement saluée par les filles du club qui s’en vont rapidement, soupirant un peu vous vous coiffez les cheveux comme il faut et vous sortez pour reprendre votre train train quotidien. Vous suivez un planning plutôt stricte que vous vous imposez vous même. Vu l’heure, vous êtes partie pour aller étudier vos cours de la journée car ce qui vient d’être appris est encore tout chaud donc il faut continuer d’y travailler pour être toujours numéros un ! Du coup vous marchez tranquillement en direction de l’étude.

Toutefois, vous êtes stoppé sur le chemin car une douce mélodie qui vous rends légèrement nostalgique. Levant un peu le nez, vous cherchez d’où vient cette doucement mélodie. Avançant en vous fiant à l’ouïe, vous marchez en essayant de ne pas vous tromper, bien que c’est un piano, donc il n’y a pas beaucoup d’endroit où se trouve un piano comme ça dans l’école. Poussant légèrement la porte, vous remarquez un jeune homme plutôt grand, un peu vieux ? Vous ne savez pas vraiment quel âge à cet homme mais il est assez atypique ? Ne vous signifiant pas à cette personne, vous le fixez, c’est presque dérangeant comme vous regardez cette personne, mais sa musique est si mélodieuse que cela a attiré votre attention, et il vous en faut beaucoup pour que vous veniez comme ça pour voir un artiste.
©gotheim pour epicode
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Arès un Cobra Royal blanc

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Points : 11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William] Mar 19 Sep - 22:56


Nous sommes le dimanche 27 septembre. William a, comme à son habitude, exploité ce jour de repos pour étudier pour ses examens de fin d'année et travaillé ses morceaux de concours. Il sera convié le 9 novembre prochain au concours international de piano de St-Priest. Il a travaillé durement, mais il n'est pas nerveux. Il a reçu la confirmation de sa sélection le 15. Ce n'est pas sa première fois en concours. Après avoir passé la majorité de son temps dans son coin aujourd'hui, il décide d'aller se détendre en jouant pour son propre plaisir sur le piano du foyer.

La plupart des élèves profitent de leur dimanche pour sortir de l'établissement entre amis, laissant ainsi un foyer calme et peu fréquenté. Bien qu'il ait son clavier, ou bien même le piano de la salle de musique, celui du foyer reste son préféré. Son son est exquis et partager sa musique aux autres plaît à William. Il fait toujours attention de demander s'il dérangerait en jouant là aux élèves présents. Généralement, cela ne pose pas problème étant donné son talent indéniable pour la musique. De plus, peu de gens s'opposent ainsi à un Dragon. Surtout un à l'apparence si singulière.

Le musicien s'est assis à sa place de prédilection, là, devant le piano. Il règle le tabouret à la bonne hauteur (ce dernier étant toujours trop bas pour ce géant) avant de nouer ses cheveux dans un chignon flou tenant grâce à sa baguette de magicien. Il n'y a presque personne au foyer. Il n'y en a que deux, pour être précis. Willy et un élève plutôt timide qu'il voit régulièrement bouquiner dans les canapés près de la cheminée. Il a bien entendu demandé s'il pouvait jouer, ce à quoi l'autre élève à consenti sans vraiment se soucier de sa présence.

Le noiraud adore les week-ends. Il lui permettent de jouer librement sans être étriqué dans son uniforme cintré et tout le tralala. Rien ne vaut ses propres vêtements. Surtout son long gilet cosy en laine vert foncé. Il est probablement un des seuls élèves à apprécier la chute soudaine de la température extérieure ces derniers jours. Juste parce qu'il peut à nouveau porter cette pièce. D'ailleurs, il le porte en ce moment même, par dessus un look très sombre. Pour ne pas dire noir. Slim, t-shirt, rangers… tout. Enfin, il a juste changé ses lacets pour les faire s'accorder avec le vert du gilet. Il est vraiment capable de faire ce genre de choses, bien qu'elles semblent futiles à d'autre. C'est son côté artiste.

Un étirement de doigts plus tard, le voilà lancé dans son interprétation de la 3ème pièce de Liebestraum, nommée Notturno, de Liszt, un des plus grands compositeurs pour piano de l'Histoire. Des trois parties du « recueil de l'amour », celle-ci décrit l'amour mature. Cette série correspond à différents poèmes. Le dernier, le nocturne, transmet un message des plus charmants : « Aime aussi longtemps que tu peux aimer ». Diverses émotions peuvent être ressenties par celui qui l’interprète. Selon elles, les auditeurs ne ressentiront pas les même choses. C'est une musique à divers facettes apparaissant d'après le vécu et les sentiments du pianiste. Elle ne sonne pas deux fois de manière identique et la repose toute sa magnificence et sa subtilité. Le tatoué met tout son coeur dans ce qu'il joue. Il y met tendresse, réconfort et amour sincère mais aussi intensité. Chacun peut percevoir différentes choses en écoutant cela, mais telles sont les intentions qu'il y a mises. Un message universel d'amour profond et de philanthropie.

Bien que difficile techniquement parlant, Notturno reste une des musiques que William apprécie le plus. A écouter comme à jouer. Il l'a apprise il y a un moment déjà, mais est toujours capable de la faire par cœur, sans aucune partition. Les notes se sont imprimées dans sa mémoire. Il peut se permettre de fermer les yeux tant il est sûr de ce qu'il fait et tant il profite de ce moment. Il se laisse transporter au gré de sa musique. Son corps bouge avec la mélodie, c'est comme s'il était seul dans un monde de rêve. Il n'y a que lui, ses émotions et le piano. Le mot « passion » prend tout son sens en le voyant faire de la musique.

En plein milieu de son morceau, Willy n'a aucune idée de son entourage. Que des élèves soient rentrés ou sortis, il ne les a pas remarqué. Il sait seulement qu'il a un auditeur certain, lui qui lit dans un coin. Il se contente de cette audience. Qu'il soit seul, face à une personne ou face à une salle d'opéra complète, il se donne à fond. S'il peut partager quelque chose avec un quelconque auditeur, il serait très heureux. Sinon, il se plaira de toute manière à déverser ce qu'il est et ce qu'il vit dans sa musique.

Au bout de 4 bonnes minutes, il arrive au bout du morceau. Il se reconnecte enfin avec son entourage. Il ouvre les yeux et se redresse sur son siège. Quelques mèches se sont échappées de son chignon de fortune en jouant. Il sourit, satisfait de ce qu'il a joué. Passant une main dans ses mèches fuyardes pour les remettre en place, il prend la peine d'observer la pièce. Son auditeur premier est toujours là, le nez hors du bouquin, à le regarder d'un air visiblement conquis. Lui adressant même un timide pouce en l'air avant de se replonger dans son livre. Victoire : une personne touchée. En tournant la tête, William se retrouve nez à nez avec Annabella Leroy. La fille du directeur et accessoirement la Faune qu'il est sensé la parrainer. Enfin ça, c'est dans l'optique où elle ne le fuit pas. Après, il ne lui en veut pas vraiment pour ça, elle n'est probablement la seule à le redouter pour X raison.

La savoir dans la même pièce est un progrès en soi. Serait-ce grâce à la musique ?


hrp:
 

________________________________


Will te fixe en Darkred.
avatar

Profil


Espèce: Magicien.

Familier: Natt - Panthère noir.

Situation: Célibataire.
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Points : 165
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William] Lun 9 Oct - 23:24

La musique est au-delà des mots

C’était magnifique comme musique, sur le coup tu avais le souffle coupé. La musique t’a rendu nostalgique comme elle t’a emporté loin de tout, tu as apprécié ce moment plein de douceur. Regardant le jeune homme qui vient de jouer, tu es entrain de te dire que tu l’as déjà vu, un grand gaillard aussi grand, un peu original… Tu as cet instant de perdition dans tes pensées, c’est pas comme-ci tu avais bonne mémoire, mais là tu te retrouve un peu perplexe devant ce jeune homme plutôt extravagant, tu ne te souviens pas l’avoir vu à une soirée ou même chez toi… Bon il y a beaucoup d’élève dans l’établissement, tu l’as peut être croisé dans un tournant de couloir ? Alors pourquoi il t’a autant marqué ?

Pourtant cela ne remonte à pas bien loin chère Anabella. C’est alors que tu viens de te souvenir enfin, c’est assez long tout de même, heureusement qu’il continue de jouer, sur le coup vous vous retrouvez pas à vous fixer comme des idiots, enfin surtout toi. Mais voilà, c’est à la dernière note que tu revois enfin son visage, cette rentré, ce grand gaillard… C’est ton parrain ! Enfin pas dans ta vrai famille, c’est celui de l’école. Tu pensais pas le croiser comme ça.. Surtout que tu te souviens pourquoi tu ne l’as plus revu depuis cette rentrée, et encore tu l’as vu 10s pendant ce jour là, pourquoi ? Il possède ta plus grande peur sur le coup, une chose que toi même tu ne peux pas du tout résister de prendre tes jambes à ton cou. Tiltant d’un coup qu’il est bien cette personne, tu regardes partout l’air stressé, tu ne vois aucune touffe de poil, peut être qu’il est planqué? T’es pas du tout à l’aise, puis tu remarques le jeune homme qui te regarde, ça y est tu ne sais plus quoi faire.

Il faut reprendre un peu de sérieux, c’est donc avec un peu de mal que tu essaies de parler tout en regardant un peu partout, ce monstre doit être quelques part ? En vrai tu n’arrives pas du tout à te détendre, on sait jamais si l’animal peut bondir à tout moment. Reste calme, ce n’est pas le moment de fuir en courant.

C’était b- Magnifique ce que vous avez joué…”

Tu devrais regarder la personne au lieu de regarder dans tous les sens, tu n’es vraiment pas rassuré. Stupide peur tout de même, c’est quand même idiot d’avoir peur d’une chose aussi...apprécié ? Tu veux sortir de lot ? Non c’est juste comme ça !  Reculant un tout petit peu vers la porte, tu essaie de mettre une petit distance entre toi et un potentiel animal qui ne semble pas là… Bravo Ana.

Il n’est pas là le… enfin cet être terrifiant ?

Calme toi Annabella, mais cette peur est tellement un poids, tu ne peux pas t’empêcher de trembler comme une fillette, bien que tu es encore toute jeune. Mais il est vrai que tu as beaucoup de mal à contrôler cette peur, en plus c’est un manque de respect envers le jeune homme, en plus tu ne te souviens que de son nom de famille… Tu enchaines les fails jeune fille.

©️gotheim pour epicode
avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Arès un Cobra Royal blanc

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Points : 11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William] Dim 15 Oct - 15:32




Une tension se fait sentir entre le parrain et sa protégée. Le premier fixe la deuxième au regard fuyant. Les deux ne s'étaient pas revus depuis la cérémonie de rentrée. Cela a tracassé le Dragon, persuadé qu'elle avait peur de lui. Il a eu beau réfléchir, il n'a pas trouvé de moyen pour renouer avec elle. Il n'aurait jamais imaginé que ne rien faire était la solution, qu'elle viendrait d'elle même.

Il est clair pour William que la petite Annabelle semble très tendue. D'un autre côté, elle a battu son record temps passé dans la même pièce que son aîné. Elle semble faire beaucoup d'efforts pour ne pas s'en aller. William est touché par ses efforts.

« C’était b- Magnifique ce que vous avez joué… »

William fronce les sourcils un instant. Il n'est pas très à l'aise avec le vouvoiement de celle qu'il devait aider cette année. Mais ses mots lui vont droit au coeur. Elle qui paraissait si effrayée en sa présence lui faisait un compliment. La musique était la plus belle manière de renouer. A cet instant, il se sent capable de réaliser son rêve de changer le monde par ce moyen. William est heureux.

William constate avec un pointe de tristesse qu'Ann recule un peu plus vers la porte. Elle n'a cessé d'observer toute la pièce, sans jamais vraiment se concentrer sur Willy.

« Il n’est pas là le… enfin cet être terrifiant ? »

Le musicien est perdu. Sa tête se penche sur le côté alors qu'il cherche à comprendre Il ne comprend pas vraiment la situation. Il était persuadé d'être la source de l'effroi de la jeune fille à leur rencontre, avec son look de vampire immense. Alors de quoi parlait-elle donc ?

La réalisation le percuta lorsqu'il chercha inconsciemment sa panthère des yeux. Elle était partie plus tôt pour aller dormir dans la chambre du Magicien. Elle qui était là à la cérémonie n'était pas présente aujourd'hui. Le tatoué redressa la tête avant de s'adresser à la Faune tremblante.

« Tu n'as absolument rien à craindre. Natt n'est pas là et il ne risque pas de réapparaître avant quelques heures. »

Cela faisait beaucoup de "r" dans une phrase pour le suédois pourtant pas si à l'aise que cela avec cette consonne. Même après tout ce temps, le français reste sa 3ème langue.

Bien que toujours assit sur le tabouret du piano, William se tourne correctement pour faire face à son interlocutrice.

« Merci beaucoup pour le compliment, je suis ravi que ma musique te plaise. »

Il ponctue sa phrase d'un sourire sincère.

« Oh ! Et tu n'as pas à me vouvoyer. A moins que tu ne sois plus à l'aise avec cela. Sinon, tu peux m'appeler Will, tout simplement. »

Willy espère détendre un peu l'atmosphère en créant un début de familiarité. Ils allaient devoir se débrouiller pour s'entendre cette année, il n'avaient pas vraiment le choix.
Il n'empêche que le noiraud n'en revient toujours pas. Jamais de toute sa scolarité avait-il été confronté à une personne plus effrayée par son familier que par lui. Beaucoup d'élèves évitent de le regarder dans les yeux, ou s'écartent sur son passage. Mais s'il y a bien une seule chose que les gens peuvent potentiellement apprécier chez lui, c'est son élégant félin.

« Dis-moi, es-tu musicienne toi aussi ? »

Qu'elle le soit ou pas, la réponse n'importe peu. Il cherche à la faire penser à autre chose que sa peur. Et puis ils ont de toute manière un point commun dans l'amour de la musique.

________________________________


Will te fixe en Darkred.
avatar

Profil


Espèce: Magicien.

Familier: Natt - Panthère noir.

Situation: Célibataire.
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Points : 165
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William] Ven 27 Oct - 16:55

La musique est au-delà des mots

La peur peut vite prendre le contrôle de ta vie. Bien que c’est une peur un peu ridicule, car tout le monde adore les félins alors que toi tu les fuis en courant espérant juste qu’il ne te poursuit pas. Le pire, c’est peut être un animal très contradictoire vu qu’il a l’air de t’apprécier, non tu préfères mille fois les chien ou les hamster voir même Arès que les boules de poil qui miaulent. Regardant dans chaque recoin de la pièce en restant un peu caché au niveau de la porte, tu n’oses pas du tout approcher, sait-on jamais si la bête te bondit dessus pour un câlin surprise, tu entends alors la voix du jeune homme.

« Tu n'as absolument rien à craindre. Natt n'est pas là et il ne risque pas de réapparaître avant quelques heures. »

C’est alors qu’un grand soulagement se fait ressentir de ta personne, il n’y a pas la bête qui peut bondir à tout moment. Un souffle de soulagement sort d’entre tes lèvres, c’est un gros poids qui disparait, tu apparais un peu plus visible devant le jeune homme extravagant. bIen que tu notes un accent plutôt fort sur ses paroles, tu ne sais pas sa nationalité, mais tu sais déjà qu’il n’est pas 100% Français et qu’il n’est ni italien, ni anglais, un pays de l’est ? Tu ne sais pas vraiment, mais tu restes tout de même polie, tu ne poses pas de question déplacé de la sorte.

« Merci beaucoup pour le compliment, je suis ravi que ma musique te plaise. »

Tu lui rends son sourire un peu timidement, tu ne pensais pas qu’il allait faire autant attention à ce genre de compliment. Y a beaucoup dans ton entourage qui s’en fiche beaucoup des compliments car ils sont parfait pour eux, bon les “parfaits” sont bourré de défauts.

« Oh ! Et tu n'as pas à me vouvoyer. A moins que tu ne sois plus à l'aise avec cela. Sinon, tu peux m'appeler Will, tout simplement. »

Tu clignes rapidement des yeux, c’est vrai que tu ne le fais pas exprès, mais tu mets rapidement le vouvoiement dès que la personne est un tout petit peu plus âgé que toi, bien que parfois tu vouvoies aussi ceux qui ont le même âge que toi aussi on droit à ce genre de propos, tu ne peux pas t’empêcher de poser le respect alors que c’est plus vers toi qu’il est tourné. Mais, ta mère t’a souvent dit; si tu respectes la personne, la personne te respecte, cela va dans les deux sens ! Toutefois, si la personne te le demande, cela ne te dérange pas, faut juste que tu t’applique pour ne pas faire la bourde. Hochant la tête pour acquiescer la demande de celui-ci.

« Dis-moi, es-tu musicienne toi aussi ? »

Un peu surprise, tu ne t'attendais à cette question sur le coup. Toi ? Une musicienne, hélas non tu n’es pas fait pour ce genre de chose, n’ayant pas la patience envers le solfège et aussi l’envie de dépenser toute ton énergie dans un sport, bien que tu voulais tout faire mais pas le temps aussi. Tu t’approches du jeune homme avec un petit sourire.

Non, je suis une voltigeuse, je n’avais pas la patience petite pour le solfège.

Un petit rire de ta part, bien que tu trouves cela un peu idiot de se vanter de cela, ce n’est pas du tout digne d’une demoiselle de dire que petite tu étais une gamine capricieuse qui ne voulait pas rester assise à apprendre un truc ennuyant comme tu disais, le cheval ailé c’est beaucoup plus drôle, mais beaucoup plus dangereux.

Mais j’adore écouter les gens en jouer, c’est beaucoup de travail et de patience!

Tout comme le cheval là dessus, mais c’est beaucoup de mérite pour les musiciens, car il faut créer apprendre par coeur et surtout ne rien oublier et plaire à tout le monde et à soi-même. Regardant le piano, tu sais juste le sens de l’aigu et du grave, c’est tout, pas de quoi ce vanter n’est-ce pas ? Mais si tu voulais jouer d’un instrument, cela aurait été le violon…

Par contre je ne me souviens plus de vo-.. ton prénom, j’en suis sincèrement désolé, cela est indigne d’une filleul, et je m’excuse de ma fuite à la rentré, je n’ai pas contrôlé ma peur..

Tu t’inclines presque, tu te sens pas super bien aussi d’avoir fait ça, ton père a du sûrement le voir aussi, c’est la honte. Tu rougis un peu de honte, au moins tu as libérer un autre poids qui te pèse depuis un moment.


©️gotheim pour epicode

________________________________

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Arès un Cobra Royal blanc

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Points : 11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William] Dim 29 Oct - 0:19



L'atmosphère dans la salle s'est détendu. L'absence de Natt semble rassurer la jeune Faune. Cela rassure bien évidemment son parrain qui ne voudrait en aucun cas qu'elle se sente en danger en sa compagnie. Au contraire, il préférerait passer pour une figure fraternel aux yeux de sa filleule.

Un sourire trouve enfin sa place sur le visage de la jeune fille, rassurant son aîné.
Elle se rapproche de lui pour lui répondre :

« Non, je suis une voltigeuse, je n’avais pas la patience petite pour le solfège. »

Un petit rire s'échappe de ses lèvres. William comprend tout à fait qu'elle n'ait pas accroché. Il a commencé jeune, sans trop se poser de question, mais s'il n'a pas bronché c'est bien parce qu'il a toujours été d'un naturel calme et travailleur. D'une autre part, il est impressionné. Il trouve la voltige fascinante et extrêmement belle à regarder. Il erait parfaitement incapable de faire preuve d'autant de grâce.

« Mais j’adore écouter les gens en jouer, c’est beaucoup de travail et de patience ! »

Le musicien trouve touchant qu'elle voit les choses d'une telle manière. Peu de gens se rendent réellement compte de la difficulté d'être musicien. De plus, sur le plan personnel, son objectif est de partager la musique qu'il interprète avec ses auditeurs. Savoir qu'elle aime écouter suffit amplement à faire d'elle une belle personne aux yeux du suédois.

« Par contre je ne me souviens plus de vo-.. ton prénom, j’en suis sincèrement désolé, cela est indigne d’une filleul, et je m’excuse de ma fuite à la rentré, je n’ai pas contrôlé ma peur.. »

Le Dragon secoue la tête légèrement la tête avec calme et considération. La pauvre est toute embarrassée alors qu'elle lui parle.

« Tu n'as pas à t'excuser pour cela voyons, je crois bien comprendre que tu as une sorte de phobie. Tu n'y peux rien. Ni moi, ni Natt n'allons nous vexer. Je veillerais être sans lui lorsque nous nous verrons à l'avenir. On va dire que je comprends plutôt bien ce genre de peurs panique. »

En effet, c'est en paniquant à cause d'une potion qu'un de ses amis à malencontreusement fini avec une belle cicatrice sur le bras. Après trois ans, William se sent toujours embarrassé lorsqu'il y repense. Pourtant, il sait très bien que Louis l'a pardonné. Et même si son trauma a diminué depuis, il ne peut pas dire qu'il est guérit. Les potions et lui, ce n'est pas vraiment l'amour fou.

Regardant une nouvelle fois son interlocutrice, Willy ne peut que sourire. Un léger filet d'air s'échappe par son nez dans un rire silencieux. La mémoire incroyable de sa filleule l'impressionne en bien des manières.

« Puisque nous n'avons pas pu le faire à la rentrée, autant le faire maintenant »

Il se lève posément avant de tendre sa main droite à la Fauve. La différence de taille est frappante, mais d'un autre côté, il aurait été impoli de rester assis.

« William Nobel, enchanté. Je serais ton parrain pour l'année à venir, tu peux m'appeler Will ou Willy. C'est comme tu veux. J'espère vraiment que nous passerons une agréable année ensemble. »

Que c'est agréable de recommencer sur de bonnes base. William est ravi de faire plus ample connaissance avec elle. Il a vraiment envie d'en savoir plus sur qui elle est. S'il arrive à lui montrer qu'il est digne de confiance aujourd'hui, c'est parfait. Il ne demande rien de plus.

________________________________


Will te fixe en Darkred.
avatar

Profil


Espèce: Magicien.

Familier: Natt - Panthère noir.

Situation: Célibataire.
Dragon
Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Points : 165
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William] Dim 19 Nov - 18:06

La musique est au-delà des mots

Recommencer tout sur de bonne base, c’est comme ça que les bonne rencontre se font. L’ambiance est clairement dans le positif, contrairement à la dernière fois où tu as totalement fuit dans une grande impolitesse. C’est sûr que tu dois un peu grandir Annabella, mais tu ne peux pas t’empêcher de fuir en courant quand tu vois ces boules de poil, le pauvre parrain à du te prendre pour une folle ou pour une bourgeoise qui se croit trop bien pour lui, enfin, tu te sens si coupable sur le coup, des excuses sont obligatoire.

« Tu n'as pas à t'excuser pour cela voyons, je crois bien comprendre que tu as une sorte de phobie. Tu n'y peux rien. Ni moi, ni Natt n'allons nous vexer. Je veillerais être sans lui lorsque nous nous verrons à l'avenir. On va dire que je comprends plutôt bien ce genre de peurs panique. »

Tu rougis un peu de gêne, ne sachant pas du tout comment prendre cela. Tu as honte de ta peur et tu es tout aussi touché qu’il accepte des excuses comme ça, c’est un si gentil homme, toi tu ne peux pas pardonner ce genre de comportement, quel homme !Mais, tu comprends qu’il a une certaine peur lui aussi, ce qui te questionne un peu sur cette possible peur. Non, cela doit être privée, il ne faut pas demander ce genre de chose comme ça.

« Puisque nous n'avons pas pu le faire à la rentrée, autant le faire maintenant. »

Il commence à se lever, c’est alors que ta nuque commence à travailler. Qu’est-ce qu’il est grand, tu ne t’attendais pas à un dépliant si… tu en perds tes mots sur le coup. Un peu la bouche entrouverte, la différence de taille est impressionnante, tu te sens encore plus petite que d’habitude. Ne reste pas comme ça Anna ! Tu le vois tendre la main comme pour prendre tout à zéros.

« William Nobel, enchanté. Je serais ton parrain pour l'année à venir, tu peux m'appeler Will ou Willy. C'est comme tu veux. J'espère vraiment que nous passerons une agréable année ensemble. »

Donc son prénom est William, tu t’en souviens maintenant, tu te sens un peu idiote d’avoir oublié ce prénom, tu notes les possibles surnoms, bien que tu vas avoir pas mal de soucis à les dires par respect de la personne, il va falloir s’entrainer à lui parler comme un “ami”, tu rougis cette fois contente en lui tenant la main, tu dois parler Anna, pas rester statique comme ça.

Ah! Euh… Annabella Leroy ! J’espère aussi que vou-tu enfin que l’année se passera bien entre nous ! Je m’excuse par avance sur le fait que l'utilisation de surnom ou du tu ne viendras pas tout de suite, je ferais l’effort ! Et que l'obtention de votre diplôme de fin d’année se passe bien ! Je vous donne tout mon courage !

Sur le coup, tu te dis que tu devrais pas porter la poisse comme ça, peut être que cela pourrait lui porter préjudice ? Tu n’espère que non. Affichant un sourire en tenant toujours la main, tu ne sais pas si tu dois lâcher ou pas maintenant, en plus de ça il a de grande main, déjà que la taille est impressionnant.

...Je sais ! On peut aller en ville manger ! Enfin, je devrais étudier, mais j’aimerais découvrir l'extérieur de l’école, les lieux où ont peu s’amuser et aussi déguster de bon gâteau bien sucrée !

Tu t’es un peu emballé Anna’ mais sur le coup, faire une rencontre comme ça, tu as envie d’agir comme une “amie” enfin, faire connaissance, faire des choses de ton âge. Puis découvrir l'extérieur de l’école est aussi une bonne chos, non? Bien que tu viens de te rendre compte d’une erreur…

Enfin, si vou-tu le veux bien ! Je ne veux pas m’imposer !

Tu passes la main dans tes cheveux toute gênée, tu rougis encore plus, ne sachant pas du tout où te mettre en ce moment même, tu devrais te contrôler dans ce genre de moment, c’est gênant.


©️gotheim pour epicode

________________________________

avatar

Profil


Espèce: Magicienne

Familier: Arès un Cobra Royal blanc

Situation: Célibataire
Faune
Faune
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Points : 11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La musique est au-delà des mots [PV William]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La musique est au-delà des mots [PV William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Au delà des mots...
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour des Centaures :: Le Foyer-
Sauter vers: