Jeu 14 Sep - 14:52
Agnès Chandeliere
ft. Lily Evans de Pixiv Id 3536917

• Âge : Dix sept ans

• Espèce : Magicienne

• Nationalité : Française

• Situation familiale : Enfant unique

• Groupe : Pégase

• Familier : Un écureuil funambule, affublé du joli sobriquet de Miraye

• Objet Magique : Un très grand sceptre en bois verni et aux finitions travaillées

Caractère

Raffinée, délicate. Voilà deux mots qui, lorsqu’on les met à côté d’Agnès, font effet de redondance. Éduquée de manière stricte, la magicienne n’eut le bonheur d’exaucer un seul souhait au cours de son existence : celui de la sécurité. Au plus caché du pays, confinée derrière des murs imposants et n’ayant cure des autres, elle grandit sans encombre, sans doute trop pour que cela puisse être raisonnable, comme si on craignait qu’elle ne s’effrite telle une poupée de porcelaine au moindre contact trop prononcé. Pourtant, derrière ce voile de cheveux roux étincelant et cette montagne de livres qu’elle ne parvient à faire diminuer, vous lirez sans doute une espièglerie restée enfouie au plus profond de son âme, de peur qu’elle déshonore. La magicienne aime rire, s’amuser, et on la remarque souvent masquer un certain plaisir devant les frivolités du quotidien. Agnès apprit à ne causer aucun tort aux autres, tout simplement en ne les approchant point : si elle gardait ses distances, il serait impossible qu’elle leur fasse le moindre mal. Drastique, certes, mais efficace. Tout du moins, si elle sait se comporter en société, elle ne tient pas rigueur de ceux qui ne le font point. Elle les envierait, même. Pourtant, sa curiosité ne cessait de grandir, plus particulièrement à l’égard des Sorciers. Non pas qu’elle désirait en rencontrer un, jamais ! On lui avait conté des horreurs à leur sujet, assez pour que des cauchemars hantent son enfance. Et si elle ne remettait pas en cause les paroles de ses parents, elle désirait en apprendre plus, dans l’ombre. Après tout, à son entrée à Sainte-Catherine, elle ne pouvait se faire d’illusions : elle en croiserait.

Profondément généreuse, clémente et bienveillante, c’est une adolescente maladroite qui ne sait comment exprimer ses sentiments, apparaissant pour la population comme naïve et peu expérimentée. On l’imagine assez aisément trébucher sur le vide dans un couloir, tomber aux pieds d’un professeur et repartir rouge de honte sans oser relever les yeux. Elle exaspère ceux qui apprécient l’aventure et le frisson, mais apaise les esprits troublés en un claquement de doigts. La magicienne dégage une aura de légèreté presque agaçante, trop forte pour être véritable. La vérité est que malgré son éducation ayant fait d’elle une étudiante sérieuse et consciencieuse, on négligea les interactions sociales avec l’extérieur, aussi, il est très facile de la déstabiliser ou de se moquer d’elle : elle ne le comprendrait pas et continuerait sa route sans se préoccuper des autres. Habituée à la solitude, elle se sent paradoxalement orpheline abandonnée au milieu de la foule. Agnès est discrète, se faufile aisément dans une salle de classe sans faire un seul bruit et garde le silence à moins qu’on ne l’interroge. Ses professeurs diraient que rien ne manque à son apprentissage, si ce n’est de la participation. La magicienne met un point d'honneur à exceller partout, mais il serait mentir d'affirmer qu'elle n'a aucune préférence. Sa matière favorite est l’histoire, et si elle en connaît un rayon, elle craint de s’avancer dans la lumière en partageant ses connaissances. C’est un coffre, une énigme. Qui sait, si vous réussissez à la résoudre, un trésor vous tombera sans doute sous le nez comme par magie..

Physique

La mine courtoise, l’allure élégante et la taille haute, il est difficile de passer à côté d’Agnès sans la remarquer. La magicienne est svelte, sans doute presque ascétique pour certains, l’air peu robuste et frêle, comme si son corps manifestait une envie de fuir constante. Son visage ne se fond pour ainsi dire que rarement en un sourire sincère, et on la croise plus en train de cacher sa figure dans ses mains qu’autre chose. Pendant sa première année, on osa même lancer une rumeur selon laquelle la demoiselle ne regarderait jamais qui que ce soit dans les yeux, et si elle ne faisait pas parti d’une grande famille et que les représailles n’attendaient pas les pitres, cela aurait sans doute été plus loin que quelques railleries. Pourtant, ses yeux sont une arme fatale lorsqu’elle daigne les lever pour faire face à son interlocuteur. D’un vert si pâle qu’il tendrait vers le gris, en amande et vifs, ils prennent notamment des teintes de bleu lorsque les beaux jours arrivent et que le soleil se reflète sur sa chevelure de flamme. Entre l’incompréhension et la curiosité, il est compliqué de capter leur attention. Frivoles, ils suivent le son qui atteint ses oreilles et ne parviennent à se concentrer que lorsque le sujet est complètement immobile. Et même si les commères se sont apaisées à son sujet, n’allez pas croire qu’Agnès regarde les autres en face : elle baisse la tête, regarde à gauche, à droite, vers la fenêtre ou dans le couloir et panique rapidement si on lui impose un contact visuel prolongé.

Comment ne pas parler de crinière lorsqu’on évoque Agnès par ailleurs, ce serait lui manquer de respect. Cette chevelure épaisse et bien peignée cache souvent ce minois timide, se perdant dans sa bouche étroite, l’empêchant de parler correctement. Elle n’affuble ses cheveux d’aucun accessoire si ce n’est un chapeau de temps à autre, et nombreux sont ceux qui se retrouvent à glisser progressivement de sa capuche jusqu’au sol. Malgré ses airs nobles, il semblerait que son apparence physique soit le cadet de ses soucis : la magicienne s’en tient au strict minimum et si elle refuse d’apparaître négligée, c’est uniquement car on le lui a enseigné. Concernant son accoutrement, elle porte uniquement son uniforme de Pégase qu’elle affectionne tout particulièrement et lors d’activités d’extérieur elle s’enfuit sous une large cape noire de jais qui couvre entièrement son corps. Au moment du coucher elle se blottit dans une chemise de nuit chaude ou légère selon les saisons et n’en sort qu’au lever du jour.


Histoire

« Agnès, voudriez-vous bien me rapporter mes écrits dans le tiroir du bas ? ». « Bien sûr ! ». Saisissant les papiers au pas de course, la jeune rousse s’approcha en vitesse de son géniteur, baissant les yeux et s’inclinant en une légère révérence avant de tourner les talons. « Je vous remercie, Agnès. ». « Tout le plaisir est pour moi, père. ». Et sans plus de mots que nécessaires, elle s’éclipsa dans ses appartements, poussant une porte après l’autre, saluant sa tante dans un couloir qui lui paraissait déjà trop long. Le manoir familial s’étendait sur des centaines de mètres, mais elle n’avait cure de sa valeur : après tout, il s’agissait de sa maison avant d’être une demeure fortunée. Cela faisait neuf années qu’elle errait dans ces pièces plus grandes les unes que les autres, que les occasions de croiser son père se raréfiaient considérablement. Pourtant, elle ne voulut jamais hausser la voix. Ils travaillaient pour son bien-être, et si elle pouvait leur éviter le plus minime des problèmes, elle accéderait à leur demande sans hésiter.

Elle s’arrêta devant une fenêtre, contemplant les jardins quand une main se posa sur son épaule. Elle sursauta puis tressaillit, avant de reconnaître la silhouette élégante de sa mère. Cette dernière s’abaissa à son niveau, passant une main dans sa chevelure de flammes, lui adressant un sourire des plus chaleureux. « Excuse-moi de t’avoir surprise, ma chérie. Je ne t’imaginais pas dans tes pensées aux aurores. ». Gênée, la magicienne acquiesça timidement comme pour s’excuser, alors que sa génitrice lui prenait la main. Lord avait pourtant à de nombreuses reprises incité sa femme à vouvoyer leur enfant, pour l’habituer à son rang. Mais Béatrice ne parvenait point à s’y résoudre, et passait outre ses commandements, aussi futiles puissent-ils paraître. « Pourrais-je emprunter un peu de ton précieux temps ? Ce ne sera pas long, je te l’assure. Tu seras à l’heure pour la prière, n’aies crainte. ». Sautillant aux côtés de celle qu’on appelait rarement par son prénom, la jeune fille poursuivit sa route jusqu’à l’extérieur où elle sentit une brise caresser son visage, faisant frissonner son épiderme.

Ses balades avec sa mère se faisaient de plus en plus rares mais restaient des plus appréciables, ce pour une unique raison : Béatrice aimait son enfant, la chérissait plus que n’importe qui au monde. Et si elle regrettait que son mari n’exprime pas plus ses sentiments, elle ne pouvait forcer ce qui devait venir du cœur. S’asseyant sur un banc, mère et fille ne se regardèrent point, profitant du paysage qui se profilait devant leurs yeux. Elles ne s’en lassaient jamais. Puis enfin, le silence se brisa. « Je dois te parler, Agnès. ». La petite planta son regard dans celui de son interlocutrice, prête à l’écouter et avaler n’importe laquelle de ses paroles comme la vérité pure. Elle croyait en elle. « Tu te rappelles de l’établissement où ton père et moi nous nous sommes rencontrés ? J’aimerais t’y inscrire. ». La magicienne ne sourcilla point. Elle se souvenait à peine de ce qui lui avait été raconté, elle était trop jeune, sans doute. Malgré son profond respect des règles et son envie de la voir progresser devant ses yeux, Béatrice désirait que sa fille évolue, prenne son envol. Et pour ce faire, elle n’avait d’autres solutions que de couper le cordon. « Nous avons donc décidé que tu choisirais toi-même, afin de ne pas t’imposer notre volonté. ». C’était se débarrasser de leur responsabilité de parents, et ils en étaient conscients. Personne ne leur avait soufflé les bonnes réponses dans leur jeunesse, ils estimaient alors que trop aider leur enfant la condamnerait. Pourtant, la seule possibilité de choisir son destin dans la famille Chandeliere s’apparentait à un rêve éveillé. Les yeux écarquillés, la rousse peina à articuler. « Vous... Vous êtes sûrs ? ». D’un signe de tête, Béatrice lui accorda ce qu’elle n’était parvenue à obtenir. Un soupçon de liberté dans ce cocon d’autorité étouffant.

Les années passèrent, quand enfin arriva le jour du départ à Sainte-Catherine. Ses valises dans chaque main, Agnès fixa une dernière fois le manoir, un zeste de nostalgie flottant dans l’atmosphère pesante. « Le Créateur veillera sur vous, Agnès. Je n’ai aucune raison de m’inquiéter de votre avenir, que je devine grandiose. Revenez en tant que jeune femme accomplie. ». Plusieurs magiciens s’étaient penchés sur ce cas. Certains établissaient que l’envoyer à Sainte-Catherine causerait sa perte et déshonorerait la famille, d’autres qu’elle saurait faire pencher la balance dans leur réputation d’êtres intolérants et procéduriers. Toutes les semaines, à la même heure, elle devrait leur rédiger une lettre pour les informer de ses activités. Afin de rassurer sa mère, afin de soulager son père.  La nouvelle était tombée à la fin de sa première année : Hortensia avait changé de nom, et acceptait à présent les sorciers. Son père avait été clair : adresser la parole à un Sorcier sans y avoir été invitée lui vaudrait un châtiment que nul n’oserait imaginer. Avalant sa salive, elle secoua la tête. Il avait les moyens de la faire surveiller, mais voulait-elle réellement lui désobéir ? On ne lui avait conté que des horreurs sur ces derniers, tant qu’elle mouilla souvent son lit en les croisant dans ses cauchemars les plus réalistes. Son destin était écrit, son mariage sans doute arrangé dans son dos, et de nombreux livres sur le Créateur alourdissaient son sac de classe chaque jour. La première année, elle ne parla à personne, où peut-être que personne ne voulait avoir affaire à une Chandeliere. Dans un cas comme dans l’autre, le résultat restait indéniable : elle était seule au beau milieu de la foule, abandonnée dans une assemblée, tâche d’ombre dans un univers peinturluré de couleurs vives.

Un peu de vous

• PUF : Medelya
• Âge : Vingt ans
• Comment avez-vous connu le forum ? : En me baladant de partenaires en partenaires
• Un petit avis sur l'univers ? : Je l'ai déjà dit en invité mais très bien construit !
• Depuis combien de temps faites-vous du RP ? : 13ans cette année

Pégase
avatar
Points : 0
Espèce : Magicienne
Familier : Un écureuil funambule, affublé du joli sobriquet de Miraye
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 15:46
Bienvenue !
J'aime beaucoup le familier, franchement :3
Et j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves o/
Infirmière
avatar
Points : 24
Espèce : Sorcière.
Familier : Une crécerelle d’Amérique mâle nommée Epsilon.
Situation : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur
Infirmière




Lineuh parle en #5b5b93.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 19:27
Bienvenue magnifique demoiselle ! (car oui ton avatar est sublime et il s'agit de Lily Evans donc je ne peux qu'approuver ce choix!)
Ton familier est trop choupinou ! Hâte d'en savoir plus sur toi et bonne chance pour la suite :huhu:
Phénix
avatar
Points : 36
Espèce : Sorcier
Familier : Son léopard Nelu qu'il adoooooore!
Situation : Fiancé
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix







Vorbesc #660000
I speak in #660000
Je parle en #660000

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 20:17
Bienvenue à toi !
J'ai hâte de voir ce que va donner un si beau personnage avec un si mignon compagnon :huhu:
Je te souhaite bonne chance pour le reste de ta fiche~♥️
Dragon
avatar
Points : 14
Espèce : Magicien
Familier : Natt - Panthère noire.
Situation : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon



Will te fixe en Darkred.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 20:29



    Bienvenue parmi nous ! :D Pour être honnête avec toi, je stalkais ton arrivée avec impatience eheh

    Ta base est vraiment mignonne, surtout l'image que tu as choisi, j'aime beaucoup. Et bon choix de familier, je valide~

    Bonne chance pour ta présentation en tout cas ! :D
Pégase
avatar
Points : 3
Espèce : Sorcier
Familier : Knife, une chauve-souris
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase



Gaby s'exprime en #c52929
Bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Sep - 0:08
Merci à tous pour vos petits mots, j'espère être à la hauteur de vos attentes !

Il ne me reste plus que l'histoire, la relecture et quelques retouches
Pégase
avatar
Points : 0
Espèce : Magicienne
Familier : Un écureuil funambule, affublé du joli sobriquet de Miraye
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Sep - 8:04
....J'ai cru que c'était Hermione de loin moi QwQ (mais cette base est aussi jolie ~)
Bon courage pour ta fichette ♥
Bienvenu >w<
Faune
avatar
Points : 24
Espèce : Magicienne
Familier : Un Cobra Royal : Arès
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Faune
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Sep - 9:51

Bienvenue bienvenue

Pour le début de fiche que tu as déjà posté, sache que ton personnage à l'air adorable, pour commencer. Comme Annabella, de loin j'avais cru voir une Hermione... et puis en fait non, voilà une Lily :mindblown: (et personne ne se plaindra des beaux yeux verts qu'on gagne au change, krkrkr).
En tout cas, j'ai hâte de lire l'histoire de cette jolie magicienne pour en savoir un peu plus à son propos, surtout si elle vient d'une famille attachée au traditions, toussa toussa.
Enfin bref, tout ça pour dire :

Bonne chance pour la suite de ta fiche !
Phénix
avatar
Points : 19
Espèce : Sorcier.
Familier : Jasper, le Pika d'Ili.
Situation : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix


I don’t need to worry about withering
Because I won’t lose my color even if I’m stepped on.

Chilling in #003333
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Sep - 23:06

    Bienvenue Agnès !!

    Yeah, j'avais reconnu Lily ! Cheveux trop lisses pour Hermione et juste la fleur était un bon indice

    Un début de fiche très intéressant ! J'ai hâte de lire ton Histoire !

    Bon courage ♥
Pégase
avatar
Points : 57
Espèce : Magicienne
Familier : Mikorin, renard roux
Situation : En couple
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase


Merci Soulmate ~★
Made by Archi ~★
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Sep - 23:29
Hé, ben bienvenue à toi !
Et pis ben... bon courage pour ta fin de fiche !
Professeur
avatar
Points : 21
Espèce : Sorcier
Familier : Nick, renard roux argenté.
Situation : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur




#94676a est la voix de la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Sep - 18:15
Bienvenue sur le forum ! Ton avatar est très chou, et ton personnage a l'air de l'être tout autant. ♥
Bon courage pour la suite de ta fiche, j'ai hâte de la lire !
Pégase
avatar
Points : 1
Espèce : Magicien
Familier : Un hamster roux répondant au nom de Champy
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase


En savoir plus sur luiAvoir un lien ☆ Il raconte sa vie en #A4D0CF
Merci à Jacky pour l'avatar brun et la signature. ~

Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Sep - 18:18
Merci encore pour vos jolis petits mots, je viens annoncer que j'ai terminé ma fiche
Pégase
avatar
Points : 0
Espèce : Magicienne
Familier : Un écureuil funambule, affublé du joli sobriquet de Miraye
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Sep - 22:37


Félicitations !
tu es validée~

J'aime beaucoup la personnalité de Agnès, je la trouve très touchante et attachante. De plus, le fait qu'elle vienne d'une famille religieuse et très portée sur les anciennes traditions est vraiment sympathique, ça manque un peu sur le forum o/

En tant que camarade bibliophile, je pense qu'on se croisera beaucoup dans la bibliothèque, j'espère que tu ne fuiras pas devant moi :huhu:

Sur ce, je file te donner ta couleur ! Bon jeu à toi ♥️


(c) Moona Neko
Pégase
avatar
Points : 3
Espèce : Sorcier
Familier : Knife, une chauve-souris
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase



Gaby s'exprime en #c52929
Bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Administration :: Dossiers Scolaires :: Dossiers Acceptés-