Dim 10 Sep - 17:55
⎡Vulpus Farsus⎦
avec Ezhyo Evercrow


Il y avait fallu pas mal de préparation pour aujourd'hui. La bibliothèque était un lieu extrêmement visité, il y avait des allers et des retours sans arrêt, des élèves et des professeurs. Donc, pas forcément le lieu idéal pour dresser un piège en toute tranquillité. Mais Sasha avait parié avec elle-même. Dès qu'elle avait eu un moment de libre, son esprit avait été entièrement concentré sur sa tâche. La rousse avait passé de longues heures dans la bibliothèque -chose qu'elle n'avait faite qu'en début d'année lorsqu'elle était une Faune- pour voir quelles tables, quelles étagères de livres donnaient directement sur la porte d'entrée.

La plupart des élèves fréquentant le lieu de tranquillité absolue à cette heure-ci, étaient des habitués. Pas ceux qui venaient fouiller dans de vieux grimoires pour se faciliter leurs devoirs, mais juste ceux qui aimait prendre le temps de lire. Et qui disait habitués, disait également mêmes places. Il avait donc fallu qu'elle observe les autres élèves pendant plusieurs jours pour vérifier sa théorie. Quelques changements mais rien qui ne dérangerait son plan au final.

Les autres personnes problématiques étaient les professeurs. Mademoiselle de Chenon, gardienne de la bibliothèque, aussi belle soit-elle était l'ennemi redoutable n°1. Et son familier, Octa, l'araignée aux nombreuses paires d'yeux n'était pas en reste. Et Sasha se doutait parfaitement que la somptueuse professeur de philosophie pourrait parfaitement lui courir derrière malgré la hauteur de ses talons. Mais à cette heure-ci, elle allait être prise par les élèves cherchant une référence bien précise ~

Concernant les autres titulaires de l'autorité, ils allaient se reposer après leur dure journée de cours. Alors pourquoi iraient-ils traîner là où ils allaient voir tout plein d'élèves ? Aucune chance d'en croiser un donc. Sasha n'allait avoir qu'un tout petit créneau mais elle se devait de le saisir !

La mission était simple : accrocher à l'aide d'un fil, une fiole de gaz qui se remplissait automatiquement et qui, au moment où il était respiré, colorait les cheveux en un vert très seyant. Dès que la poignée de la porte de la bibliothèque était baissée pour que la porte s'ouvre, le fil tendu faisait se reverser la fiole et son contenu s'échappait dans l'air. Un autre mécanisme permettait à la fiole de se relever et le gaz réapparaissait magiquement.

D'ailleurs, ce même gaz avait été difficile à préparer ! Elle avait trouvé sa préparation, griffonnée dans un carré de page d'un manuel perdu au fin fond d'une étagère, l'année dernière. Elle l'avait recopié, attendant le bon moment l'utiliser. Et entre devoir déchiffrer les pattes de mouches qu'un étudiant avait dû appeler « façon d'écrire personnelle » et trouver les bons ingrédients (certains étant désormais interdits à la vente, Sasha avait trouvé des alternatives en ville), la Magicienne espérait que le gaz n'allait pas avoir d'effets secondaires trop dérangeants.

Bien, Benji allait pas s'attendre à ce coup-là ! Même le Directeur devait penser qu'elle n'oserait pas s'attaquer à la bibliothèque. Et bien, il avait tort ! Sasha ne connaissait aucune limite et il aurait dû le comprendre depuis longtemps. Aaaah, quelle punition allait-elle avoir cette fois ? Des lignes à recopier ? Récurer tous les chaudrons ? Laver le sol du Hall avec une brosse à dent ? Elle haussa les épaules : il allait déjà falloir qu'il réussisse à prouver qu'elle était l'auteure de cette mauvaise blague !

Transformant Mikorin en escabeau -merci les cours de Métamorphose- Sasha grimpa dessus et installa son petit piège. Une fois terminé, elle descendit, accrocha son fil -aussi fin qu'un fil de pêche- à la poignée et retransforma son renard. Sourire entendu entre les deux coupables, ils se mirent à courir pour aller observer le résultat de bien plus loin. Le familier était naturellement plus rapide qu'elle alors elle le laissa filer sans problème.

Quand elle tourna dans le couloir adjacent à sa suite, Sasha sentit qu'elle venait de heurter quelqu'un. Défaillance du plan !! Qui n'avait pas respecter ses engagements et venait de perturber sa tentative de fuite ?!

« Monsieur Evercrow … ! Vous n'étiez pas dans votre bureau ? »

Sasha supposait que son professeur d'Histoire de la Magie n'allait pas être du genre amusé s'il découvrait le pot aux roses. Il fallait qu'elle bouge vite de là … Mikorin était revenu vers elle, ne la voyant plus suivre après s'être heurtée à cet homme.

Il y eut un cri et un garçon de Phénix arriva à leur hauteur en hurlant et en tenait le visage. Vu la couleur de ses mains, sa peau devait avoir entièrement virée au vert. Le pauvre garçon les dépassa sans cesser de hurler. Il n'était cependant pas obligé de préciser en passant que c'était de sa faute à elle. Sasha regarda à nouveau son professeur. Cuite pour cuite …

« Le menthe ne fait vraiment pas une bonne alternative à une feuille folliculée purifiée par les Nymphes … C'est bon à savoir ! »

A ses pieds, Mikorin venait de s'allonger devant le renard argenté du professeur. Capitulation complète.  


Tsubaki
Pégase
avatar
Points : 57
Espèce : Magicienne
Familier : Mikorin, renard roux
Situation : En couple
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase


Merci Soulmate ~★
Made by Archi ~★
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 16:11
Titre
Enfin.
La journée est enfin finie, j’ai donné mon dernier cours, Nick est enfin calme avec avoir pourchassé la souris d’un pauvre faune traumatisé – « c’est sa faute aussi à la souris, elle avait qu’à pas me regarder comme ça » - pendant près d’une demi-heure, je vais enfin pouvoir m’affaler dans mon bureau.
Posant mon sac, me laissant tomber lourdement sur ma chaise, je m’étale sur mon bureau.
Mon compagnon vient se rouler en boule à mes pieds, grommelant, toujours déçu d’avoir laissé échapper sa prise.

« Ce n’était pas ta prise, Nick. »

J’ai seulement droit à un soupir comme réponse.
Quelques minutes passent, avant que je commence à m’ennuyer.
Pas de corrections à faire, mes cours sont déjà près… Autant en profiter pour aller visiter cette fameuse bibliothèque, j’ai entendu dire qu’on y trouvait des tas de livres intéressants.
Et oui, « encore des livres… », que veux-tu.
Soupirant mais obéissant, Nick s’engouffre dans le couloir avant de se retourner vers moi, les yeux pétillants. Il ne râle jamais bien longtemps, c’est un côté que j’aime bien chez lui, même si…

« Non, tu ne feras pas ça à la bibliothèque ! Nick ! »

Et me voilà, courant après ce stupide renard pour l’empêcher, encore une fois, de s’attirer des ennuis, ou surtout de m’en attirer à moi.

« Ce soir, t’as droit au bain. »

Je ne le pensais pas capable de s’arrêter en pleine course aussi rapidement, avant de venir se frotter contre mes jambes, en ronronnant « mais tu sais, c’était juste une blague, hein ».

J’ai finalement réussi à trouver la tour de la bibliothèque sans me tromper.
Arrivé au bon étage, je suis tranquillement en train de marcher, pensant à autre chose, quand je vois un petit renard détaler en direction de la sortie – « Copain ! » - et j’ai à peine le temps de me retourner qu’une petite chose orange surgit au coin du couloir avant de se précipiter vers moi et me percute de plein fouet, manquant de tomber.
Ça relève vers moi des yeux à la fois surexcités et paniqués.

« Monsieur Evercrow … ! Vous n'étiez pas dans votre bureau ? »

Sasha… ?
L’ayant eu quelques fois en cours, assez pour commencer à cerner le personnage, la situation actuelle ne m’étonne soudainement plus, mais je sais que quelque chose cloche, et je sais qu’il va se passer quelque chose. Je demande juste à être surpris, ce qui ne manque pas d’arriver, je n’en doute pas.
J’hésite déjà à la réprimander – encore une fois, et non « son compagnon est un renard aussi alors ça excuse tout », non ! – ou à essayer de la couvrir, pour une fois.
Au moment où le renard, son familier, revient vers elle tout penaud, et comme pour me donner raison, un cri retentit du côté de la bibliothèque et un jeune Phénix et traversa le couloir en se tenant le visage.
Mais…

« Wah, il a la tête toute verte, génial ! »

Je regarde le jeune passer sans réagir, j’avoue être surpris. Encore une fois.

« La menthe ne fait vraiment pas une bonne alternative à une feuille folliculée purifiée par les Nymphes … C'est bon à savoir ! »

Si elle essaie de faire un trait d’humour, ce qui ne manque pas de m’amuser – mais je ne le montre pas – elle sait pourtant qu’elle a perdu.
Sa fuite a échoué, je l’ai attrapée la main dans le sac, son renard – Mikorin je crois - s’aplatit devant Nick…
Le pire sera quand la bibliothécaire, va la trouver.
Mais je dois tout de même faire bonne impression. Au moins un peu.
Je me redresse, essaie de prendre un ton intransigeant et un regard sévère.
Bon d’accord, même moi je n’arrive pas à me trouver crédible quand j’essaie d’être sévère, et Nick encore moins, mais je compte sur le fait que vu sa situation, elle n’aura aucun doute sur ma conviction.
Je prends une inspiration, la regarde haut, et…
Oh, et puis mince.

« Sacha... qu’est-ce que tu as encore fait ? »

Professeur
avatar
Points : 21
Espèce : Sorcier
Familier : Nick, renard roux argenté.
Situation : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur




#94676a est la voix de la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 19:13
⎡Vulpus Farsus⎦
avec Ezhyo Evercrow


Face au Professeur, Sasha tente d'afficher le visage angélique qu'elle s'est construit l'année dernière. Elle sait que rien ne rattrapera ce qui vient de se produire et pour tout dire, elle espérait qu'avouer pardonnerait -un peu- sa blague ayant mal tournée. Naturellement, l'orangée se sent ridicule avec une telle tête : elle est coupable, elle a avoué alors pourquoi faire semblant ? Pour alléger la punition qui allait suivre.

La Magicienne ne connaissait pas très bien l'adulte, elle ne savait donc pas comment agir face à lui. En cours, elle était plutôt sérieuse, dans l'optique idéal d'en écouter -et donc d'en retenir- le plus possible pour s'éviter les longues heures de révision. Heures qui servaient à préparer ce genre de farces. Elle n'avait pas le temps de comprendre comment l'homme réagissait dans ce genre de cas. La coloration corporelle verte n'était pas prévue mais hé ! Il fallait bien se tromper pour apprendre. Désormais, l'esprit farceur qu'elle devait être à Sainte Catherine savait que la menthe n'était pas une bonne option. Sacré avancement !

Sasha jeta un petit regard de sous sa frange : Ezhyo Evercrow n'était pas spécialement le genre à être méchant ou cruel. En fait, elle avait presque l'impression qu'il était amusé, sous son masque obligatoire de Professeur. Rien que pour ça, elle l'aimait bien ! Il devait avoir un bon sens de l'humour. A ses pieds, Mikorin geignit doucement en jetant également un regard à renard argenté de l'adulte. Deuxième point important : il avait aussi un renard ! Si c'était pas un signe, ça ! Très peu de chance qu'il la traîne par le col jusque chez Benjamin du coup.

« Sacha... qu’est-ce que tu as encore fait ? »

La concernée se permit un petit regard outré : comment ça, « encore » ?! Elle avait été sage jusqu'ici ! Bon, les draps colorés avec Morgana était une chose. Il y avait aussi la fois où elle s'était enfuie de l'école pour aller acheter des bonbons … mais à sa décharge, elle ne savait toujours pas s'il fallait signer un bon de sortie ! Le règlement n'était pas clair ! Elle avait juste posé le doigt sur une erreur et avait profité de la faille du système. Comment pourraient-ils corriger cela après sinon ?! On devrait la remercier !

Elle leva les bras et haussa les épaules. Honnêtement, elle ne savait pas ce que la potion-gaz donnerait. Les aléas de la vie pour ainsi dire. Mais que faire de plus ? Se remettre à courir pour tenter d'échapper à la punition ? Sasha avait une certaine popularité à tenir ! Le nombre de punitions record depuis la création de Hortensia, elle allait le battre ! Quant à l'égaler … Sasha cachait un manuel sous son matelas : rempli de tous les sorts, potions et enchantements divers qu'elle avait testé et approuvé. Quand allait venir le moment de quitter Sainte Catherine, elle projetait déjà de glisser son manuel dans la bibliothèque. Où exactement, elle ne voulait pas encore y penser. Sasha était persuadée que Benjamin savait lire dans ses pensées et elle ne voulait pas qu'il découvre le pot aux roses maintenant.

« A la base, c'était censé colorer juste les cheveux. Il y a un petit … « hic », je suppose »

Rien de grave, c'était l'important ! Le garçon risquait de mal la regarder un petit moment et puis après, il allait passer à autre chose, la roue tourne comme on dit. Elle glissa ses bras dans son dos, se penchant un peu en avant et offrit un sourire désolée à Ezhyo.

« J'irai donner un échantillon à Mademoiselle Loisel, si elle n'arrive pas à faire revenir sa peau à la normale »

Cela dit, vu le petit crétin qu'il était, Sasha était capable d'oublier soudainement où se trouvait l'infirmerie. Un petit moment avec cette apparence, ça allait pouvoir le calmer un peu. En attendant, peut-être devrait-elle aller retirer sa fiole de là où elle était ? Vu le cri du garçon, Éloïse avait dû sortir pour voir ce qui se passait, les choses devaient être dans les mains des grandes personnes. Non, tout était sous contrôle, sans soucis !

Mikorin roula sur le dos, les pattes en l'air, imitant parfaitement l'état d'esprit de sa Maîtresse : tout va bien, rien de trop grave va nous arriver. Sasha se remit droite, regardant plus sérieusement l'homme en face, attendant juste qu'il la sanctionne, récompense, laisse simplement aller. Juste rayer les mentions inutiles. Elle avait d'autres farces à préparer.

« Pour ma défense, c'est vachement difficile de faire purifier une feuille par les Nymphes ! Elles sont super égoïstes et les feuilles déjà prêtes, vendues en commerce, il paraît que c'est pas super légal … J'ai fait au mieux »  


Tsubaki
Pégase
avatar
Points : 57
Espèce : Magicienne
Familier : Mikorin, renard roux
Situation : En couple
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase


Merci Soulmate ~★
Made by Archi ~★
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour du Lycan-