▬ Once upon a book • Éloïse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour du Lycan :: La Bibliothèque
MessageSujet: ▬ Once upon a book • Éloïse Lun 4 Sep - 15:29
ft.
Éloïse ♥
« Once upon a book »
Depuis ton tout premier jour à Sainte Catherine, il ne s'est pas achevé une journée sans que tu ne mettes les pieds dans la Tour du Lycan. Tu as toujours considéré les bibliothèques comme des havres de paix, des paradis sur terre. Au manoir de ta famille, tu demeurais des journées entières allongé sur le tapis de la bibliothèque, à dévorer les ouvrages que tu trouvais dans les rayonnages. Si tu avais pu demeurer plus longtemps en Transylvanie, tu aurais pu te targuer de les avoir tous lu. Mais la rentrée est arrivée avant que tu ne puisses remplir cet objectif : qu'à cela ne tienne, tu as désormais quatre ans pour écumer la bibliothèque de Sainte Catherine. Du moins, c'est ce que tu as pensé avant d'y mettre les pieds pour la première fois. Elle est tellement grande que quatre années ne suffiront jamais – mais tu es prêt à relever le défi. Dès le tout premier jour, tu as emprunté une dizaine de livres … et tu en as rapporté la moitié dès le lendemain. En plus d'être un lecteur rapide, tu saisis toujours la moindre petite occasion pour dévorer deux ou trois pages. Ainsi, les livres ne font rarement long feu entre tes mains. Et puisque tout t'intéresse, tu ne te retrouves jamais en panne : il y a toujours, dans ton sac, au moins trois ou quatre livres pour la journée, histoire de ne jamais être en manque. Tu es un vrai bibliophile Gabriel, à ne point en douter.

Tout cela pour dire qu'aujourd'hui – comme hier et demain – tu as prit la direction de la Tour du Lycan lorsque les cours se sont achevés. Ton sac plein à craquer de livres à rendre, tu as déposé tout ce petit monde dans la boîte prévue à cet effet. Si ça ne tenait qu'à toi, tu rangerais directement les ouvrages à leur place mais tu te doutes que tous les élèves ne sont pas aussi sérieux que toi et qu'il est plus prudent de laisser la bibliothécaire les ranger elle-même en fin de journée. Ça ne t'empêche pourtant pas d'avoir un petit pincement au cœur à l'idée de les laisser ici et de ne pas ranger par toi-même. C'est comme lorsque tu manges au restaurant : tu ressens toujours une pointe de culpabilité quand tu laisses la table en la laissant sale et encombrée. Heureusement, à la cantine scolaire, les couverts se débarrassent tout seuls magiquement. Peut-être l'administration devrait-elle penser à un sort qui permettraient aux livres de retrouver eux-même leur place attribuer sur les étagères ? Tu en ferais bien la proposition, mais tu n'oseras jamais. Tu n'es qu'un Sorcier - et les Magiciens n'écoutent jamais les conseils des Sorciers. Même dans une école prônant l'égalité des espèces.

Délesté de ces livres terminés, tu te diriges vers l'escalier et gravit les nombreuses marches menant jusqu'au cinquième étage. Comme d'habitude, il n'y a pas un chat – et ça te va bien comme ça. D'après ce que tu as entendu, cet étage était autrefois destiné à entreposer les archives et les élèves n'y avait pas accès. En ouvrant Sainte Catherine aux Sorciers, le directeur a réhabilité l'endroit afin de le dédier à la sorcellerie. Pourtant, tu n'y as quasiment croisé aucun camarade Sorcier depuis la rentrée. Tu sais que tout le monde n'est pas un bibliophile comme toi, mais ces ouvrages sont de vraies mines d'or : ils expliquent tout ce qu'il y a à savoir pour appréhender la magie. La plupart des auteurs te sont d'ailleurs inconnus : ces livres avaient-ils le droit de circuler sur le marché magique ou les Grandes Familles l'avaient-ils interdit ? S'il existait vraiment des ouvrages de ce genre ailleurs, son père les aurait très certainement acheté. Où Benjamin Leroy a-t-il trouvé tout ça ? A la source-même ? Ça ne t'étonnerait même pas. Il est en très sûrement capable. Et, dans un sens, tu en es bien content. Tout ce qu'il fait pour les Sorciers est admirable. Et pourtant, tu as un mauvais pressentiment. Paranoïa ou sixième sens ? Impossible de le savoir.

Tu t'engages dans une allée, suivant les panneaux pour rejoindre la section qui t'intéresse. Depuis quelques temps, tu te poses énormément de questions sur les malédictions. Si la tienne te hante jour et nuit, tu sais que tu n'es pas le seul dans ce cas-là. Et le pire, c'est que tu ne sais pas grand chose dessus. Tout ce qu'on a pu te dire, lorsque tu étais enfant et que tu as assisté à l'apparition de la malédiction de l'un de tes grands frères, c'est qu'elles ne sont pas naturelles. Elles sont apparues suite à sort de magie noire que les Grandes Familles ont lancés contre l'intégralité de la communauté des Sorciers. Mais il demeure des nombreuses zones d'ombre. Pourquoi n'apparaît-elle qu'aux alentours des seize ans ? Pourquoi les Magiciens ont-ils décidés de jouer ainsi avec leur peur ? Est-il possible de les lever ? Enfant, tu as pensé que si tu n'avais peur de rien, tu ne serais atteint d'aucune malédiction. Mais la magie noire est vicieuse, dangereuse et sait ce que ta conscience ignore. Tu ne pensais sincèrement pas que ce qui t'effrayait le plus, c'était de devenir un véritable vampire – tu l'as apprit à la déclaration de ta malédiction. Mais tu aurais vraiment préféré ne jamais savoir.

Alors que tu arrives dans la section toute prédisposée à contenir des ouvrages sur ce sujet, tu n'en trouves pas un seul. C'était peut-être un peu trop audacieux de croire que les Grandes Familles aient pu autorisé une chose pareille. Déjà qu'elles n'assument pas vraiment leur part de responsabilité dans toute cette histoire, elle ne va pas accepter qu'un livre dise noir sur blanc qu'ils ont fait appel à la forme de magie la plus dangereuse de toutes. Tu ne peux retenir ton soupir de déception. Mais alors que tu t'apprêtes à faire demi-tour, tu avises la petite étiquette collée sur le bois ancien de l'étagère. Les caractères sont ridiculement petits, mais tu parviens à les lire : « Les Malédictions – Origines ». Voilà ce que tu cherches ! Bon, tu connais à peu près les origines mais tu ne dis pas non à un peu plus d'explication. Néanmoins, s'il n'est pas sur cette étagère, où peut-il être ? A-t-il déjà été emprunté ou bien a-t-il mal été rangé ? En tout cas, il n'est pas dans la boîte de retour. Tu ne peux retenir une petite moue déçu. Qui sait dans combien de temps l'élève l'ayant emprunté va le rendre ? Tu sais bien que tu n'es pas le seul à aimer lire mais tu n'en restes pas moins plutôt frustré.

Tu décides pourtant de jouer le tout pour le tout. Peut-être la bibliothécaire sait-elle s'il a vraiment été emprunté ou pas ? Si oui, tant pis mais si non, tu serais bien content de pouvoir mettre la main dessus. Fort de ton idée, tu rejoins l'escalier afin de redescendre au rez-de-chaussée, en retenant de courir d'impatience. Il ne te faut pas longtemps pour rallier le bureau de la gardienne des lieux. Bien que tu la croises souvent lors de tes pérégrinations livresques, tu ne lui a que rarement adressé la parole. Pourtant, tu as prit l'option philosophie et c'est elle qui gère ces cours-là. Mais même en classe tu es un garçon discret qui parle très peu – tu n'as jamais brillé pour ta participation active. Tu n'es pas vraiment très à l'aise à l'oral, tu t'exprimes bien mieux à l'écrit … tes professeurs te l'ont toujours dit.

Euh … Excusez-moi ?

Ta voix reste bloquée dans ta gorge : la bibliothécaire n'a très certainement pas entendu. Dans la poche de ton blazer bleu, Knife remue doucement et passe sa tête à l'extérieur, curieux de savoir à quoi son maître s'adresse.

Excusez-moi ? Pouvez-vous me renseigner ?

C'est déjà un peu mieux, mais niveau bonne élocution on repassera. Au moins, tu as réussi à capter son attention et c'est ce qui compte. Enfin, pas pour Knife en tout cas – l'oreillard retourne au fond de ta poche aussitôt après avoir aperçu la bibliothécaire. Ton familier te ressemble bien : il est trop timide pour affronter vaillamment le monde extérieur. Mais toi, au moins, tu fais des efforts … ce qui n'est pas vraiment son cas, à lui.

________________________________


Gaby s'exprime en #c52929
Bannières:
 
avatar

Profil


Espèce: Sorcier

Familier: Knife, un oreillard

Situation: Célibataire
Pégase
Pégase
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 187
Points : 154
Revenir en haut Aller en bas
▬ Once upon a book • Éloïse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 05. A book club ? Yes sir !
» Book 102
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]
» draft book
» Book of Santos ~ La vie me paraissait bien triste... Jusqu'à maintenant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sainte Catherine's School  :: Le Domaine de Sainte Catherine :: La Tour du Lycan :: La Bibliothèque-
Sauter vers: